Test : NZXT T120 RGB

0

Le NZXT T120 RGB

En matière d’emballage, la marque nous propose quelque chose de sobre avec un packaging en carton tout basique. Sur ce dernier figurent une illustration du ventirad ainsi qu’un rappel de ses fonctionnalités/caractéristiques techniques. C’est simple, ça va à l’essentiel.

À l’intérieur, on retrouve le dissipateur bien protégé dans des blocs de mousse noire. Clairement, ça fait le café, le produit est arrivé indemne avec aucune ailette de pliée ni tordue. Enfin, chaque élément est séparé d’une petite couche de mousse, renforçant la protection.

Le radiateur :

Le poids et les dimensions : 

Clairement, au vu de ses dimensions, le T120 RGB est un dissipateur compact. En effet, il affiche 120 mm de largeur, 66 mm de profondeur et 159 mm de hauteur avec son ventilateur. Globalement, il pourra passer dans à peu près tous les boîtiers du marché sans trop de difficulté… À moins que vous ayez un modèle type ITX, mais c’est un autre débat.

En revanche, il s’agit là d’un poids plume puisqu’après la pesée, il affiche environ 660g sur la balance. Un poids similaire à celui de l’AK400 de chez DeepCool !

La base : 

NZXT T120 RGB base

Comme on peut le voir, en sortie de boîte, le T120 RGB arrive avec les pattes de fixation Intel préinstallées. À côté de ça, nous retrouvons une base en aluminium traversée par un total de quatre caloducs en cuivre de 6 mm chacun. Comme on peut le voir, ces derniers sont montés en direct-touch, ils entreront donc en contact direct avec le processeur. D’ailleurs, cette base affiche des dimensions de 40 x 35 mm, de quoi couvrir l’IHS des CPU du marché.

La finition de la base est plutôt propre avec une intégration plutôt soignée des heatpipes… Malgré un espace plus marqué entre les deux du milieu. En revanche, nous remarquons qu’elle n’est pas excentrée comme c’est le cas pour le Jonsbo HX6250 par exemple. Disons qu’avec les dimensions du radiateur du T120 RGB, il n’y en a pas besoin.

Le radiateur : 

NZXT T120 RGB radiateur

En soi, le radiateur affiche un profil classique et droit. Les ailettes ne disposent d’aucune découpe particulière contrairement à la série AK de DeepCool. De plus, le bloc n’est pas excentré, encore une fois.

Malgré tout, on peut compter sur la présence d’un total de 53 ailettes en aluminium. Ces dernières sont assez resserrées et pliées sur les côtés afin de créer un effet « tunnel ».

La finition : 

NZXT T120 RGB cover

À côté de ça, la finition est clairement d’un bon niveau. D’une part, nous retrouvons un capot supérieur en aluminium. Ce dernier vient masquer l’embout disgracieux des caloducs tout en présentant un petit logo « NZXT » peint en noir.

D’autre part, le radiateur possède un revêtement noir intégral que l’on retrouve sur les ailettes, mais également sur les caloducs en cuivre. Cela vient donc renforcer l’aspect sobre du produit. Notez que ce modèle est également proposé en blanc !

Pour aller plus loin :
Test : KFA2 RTX 4080 SG 1-Click OC 16GB

Compatibilité : 

On en vient maintenant à parler de la compatibilité des sockets de ce dissipateur. À ce sujet, NZXT mentionne :

  • Intel : LGA-115x – LGA-1200 – LGA-1700
  • AMD : AM4 – AM5

La marque destine son dissipateur qu’aux plateformes dites « mainstream » de chez Intel et AMD. C’est la raison pour laquelle les sockets LGA-2000 et sTR4 ne figurent pas parmi les plateformes compatibles.

Le ventilateur : 

En matière de ventilation, nous retrouvons donc un unique ventilateur F120 RGB en 120 mm donc. Comme on peut le voir, ce dernier propose un look plutôt sobre avec un cadre noir et lisse. L’éclairage RGB semble être au cœur de la chose avec un anneau translucide plutôt épais qui a tendance à se démarquer du reste.

Les pales sont au nombre de sept et proposent un profil large et épais. D’ailleurs, leur forme nous évoque brièvement ce que l’on peut retrouver sur le NF-F12 de chez Noctua.

Autrement, nous remarquons que le cadre dispose de silentblocs en caoutchouc dont le but est de réduire au maximum les vibrations en fonctionnement. Sinon, la connectique comprend deux câbles, un pour l’éclairage RGB, l’autre pour l’alimentation. Les câbles sont basiques : plats et noir, pas de gaine ici.

NZXT T120 RGB ventilateur

Pour ce qui est des caractéristiques techniques, NZXT évoque une vitesse de fonctionnement comprise entre 500 tr/min et 1800 tr/min. Plutôt véloce pour un usage sur ventirad aircooling… Du moins, par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir en tout cas. Sinon, le flux d’air maximum est de 50,18 CFM et la pression statique maximale est de 2,7 mmH2O.

Le bundle :

NZXT T120 RGB bundle

La partie accessoire repose dans une petite boîte en carton et met en avant :

  • Une notice de montage
  • Deux backplates Intel en plastique rigide (LGA-1XXX et LGA-1700)
  • Un adaptateur RGB vers header standard
  • Quatre griffes en acier pour le montage de la ventilation
  • Deux bras de montages AMD
  • La visserie pour le montage sur socket AMD
  • Une seringue de 1g de pâte thermique

En soi, la partie accessoire va à l’essentiel en ne proposant que le nécessaire pour le montage et c’est tout. Malgré tout, le fait d’avoir un set de griffe en acier supplémentaire pour le montage d’un second ventilateur est à saluer.

Grosso modo :

Dans les grandes lignes, on peut dire que T120 RGB est un dissipateur qui présente bien et à la finition soignée. En revanche, il propose un radiateur à la structure plutôt basique, ne disposant que de quatre caloducs en contact direct avec le CPU. Sur le papier du moins, pour ~55 € on trouve mieux. À voir côté performances, mais avant ça, voyons comment se déroule l’étape de montage !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires