Test : NZXT N7 B550

0

Overclocking du Ryzen 5600X :

Comme nous vous l’avons souligné dans l’introduction, nous allons tester cette carte mère avec le processeur Ryzen 5 5600X (6 cœurs – 12 threads), qui représente l’entrée de gamme de la troisième génération des CPU AMD. Vous pouvez retrouver les tests complets de nos processeurs en cliquant directement sur celui qui vous intéresse :  Ryzen 5 5600X et Ryzen 9 5950X. Le Ryzen 7 5800X et le Ryzen 9 5900X ont été bien entendus eux aussi testés. Nous n’allons donc pas revenir en détails sur les performances de ces deux processeurs mais plutôt évaluer les performances ainsi que le potentiel d’overclocking sur cette NZXT N7 B550.

Avant de débuter, il est nécessaire d’avoir un ou plusieurs scores de référence avec notre Ryzen 5600X aux fréquences stock, c’est-à-dire, sans avoir réalisé aucune modification si ce n’est, avoir activé le profil DOCP dans le cas d’un processeur AMD. Il est aussi très important d’avoir à portée de main une feuille qui va vous permettre de noter tous les tests que vous allez réaliser ainsi que les résultats ou échecs. Personnellement, j’ai des centaines de feuilles de mes tests sur lesquelles il m’arrive de retourner afin de savoir comment s’était comporté le processeur sur telle carte mère ou dans telle condition de tests. Ma petite bible à moi.

Durant cette série de tests, j’aurai toujours en tête de comparer les performances obtenues avec celle de l’Asus Crosshair X570 DARK Hero ainsi que la MSI B550 unify avec laquelle j’ai aussi testé le Ryzen 5 5600X.

Scores de référence :

Débutons donc par relever le résultat sous Cinebench R15 et R20 en prenant soin de noter aussi la tension (vcore), la température max lors du benchs, la consommation ainsi que bien entendu, le score obtenu. Durant le benchmark, la fenêtre de Core Temp est ouverte ce qui a une légère incidence négative sur le score.

Comme on peut le constater, les scores sont quasiment similaires sur les trois plateformes qui utilisent le même processeur et le même kit mémoire GSKill NEO. Les légères différences sont assez insignifiantes pour ce test à stock.

Load-line calibration :

Comme vous pouvez le voir sur les captures du BIOS, celui-ci peut se régler de Level 1 à Level 5. L’idée pour nous va être de conserver une tension la plus constante que ce soit au repos (IDLE) ou en charge (LOAD). Il est très important de tenir compte de cet élément lorsque vous désirez overclocker votre processeur. Direction le BIOS pour réaliser ce réglage et opter pour le Level 1 qui permet de maintenir une tension la plus constante possible lorsque le CPU est en charge.

Nous avons choisi 1,20 volt au sein du BIOS. Je connais bien mon processeur Ryzen 5 5600X et je sais que cette tension va me permettre de monter en fréquence. Une fois dans Windows 10, Core Temp nous indique 1,20 volt au repos et 1,1875 volt en charge. On peut quand même noter une baisse de la tension mais assez faible avec 0,0125 volt.

Voici ci-dessus les autres modifications effectuées au niveau du BIOS et j’en ai profité pour sauvegarder mon profil.

Overclocking sous watercooling par étapes :

Comme à mon habitude, je vais débuter les tests en choisissant, via le BIOS, une fréquence de départ appliquée sur les 6 cœurs de cet exemplaire du 5600X. J’ai opté pour une fréquence de départ de 4000 MHz avec un coefficient multiplicateur de 40, un BCLK de 100 et une tension de 1.20 volt. L’idée est ensuite, dans l’OS, de tester la stabilité sur plusieurs runs de Cinebench R15 multithread. Si c’est stable, j’augmente la fréquence d’un palier de 100 MHz tout en revérifiant la stabilité. Si le benchmark crashe, j’augmente la tension par palier de 0.05 volt afin de retrouver une stabilité permettant d’exécuter le benchmark. L’objectif est de se faire assez « rapidement » une idée de la fréquence max benchable.

C’est parti, boot depuis le bios à 4 GHz et direction Windows 10 afin de réaliser notre premier benchmark sous Cinebench R15. Nous sommes passés directement à 4400 MHz car les scores obtenus à des fréquences plus basses n’étaient pas intéressants et ne rivalise pas avec la fréquence stock.

Comme avec la Crosshair VIII DARK Hero, notre 5600X parvient à atteindre les 4.7 GHz avec une tension de 1,20 volt et sans broncher. Sur ce coup-là, nous avons pas mal de chance puisque cette puce se montre très performante et docile en overclocking. Par contre, dès que nous lançons Cinebench R15 à 4.8 GHz, le test se coupe. Nous obtenons donc une capacité d’overclocking comme sur la Dark Hero.
Au final, nous avons poussé notre Ryzen 5 5600X à 4.8 GHz sous Cinebench R15 et à 4.7 GHz sous Cinebench R20.

On peut juste remarquer que la fréquence BCLK est à 99.80 MHz quand est est laissée en auto au sein du BIOS. Les plus puriste la mettront manuellement afin d’être parfaitement à 100 MHz.

L’overclocking mémoire :

L’idée dans un premier temps est de vérifier qu’un kit disposant d’une fréquence élevée est bien pris en charge lorsque nous activons son XMP au sein du BIOS. Nous allons réalisé ce test avec un kit ayant une fréquence de 4400 MHz, le GSKILL TridendZ Royal 4400 MHz CL16-19-19-39.

Bon, aucun souci pour ce dernier. Tentons l’expérience de l’overclocking mémoire avec toujours l’excellent kit GSKILL TridendZ Royal 4400 MHz CL16-19-19-39. Il s’agit actuellement de notre kit de référence au sein de la rédaction avec son petit frère à 4000 MHz CL16 en 32 GB.
Direction le BIOS afin d’encoder les paramètres afin d’opter pour une fréquence à 3800 MHz, avec un FLCK à 1900 MHz pour rester en ratio 1:1 et ensuite changer les timings pour du 14-13-13-28.

Voici un petit tableau comparatif des performances relevées sous AIDA64. Difficile de monter plus haut le FCLK puisque mon Ryzen 5 5600X n’est pas performant sur ce coup. Comme on peut le voir, en conservant une fréquence H24 de 1.5 volt, les performances sont très intéressantes.

Cette NZXT N7 B550 parvient donc à gérer sans aucun souci les paramètres d’overclocking que nous utilisons régulièrement afin de comparer les cartes entre elles.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
wpDiscuz
0
0
On aimerait bien avoir votre avis...à vous de jouer !x
Quitter la version mobile