Test : NZXT H510 Flow

0

Tests

Tests

Flux d’air :

La ventilation supplémentaire prend la forme de deux ventilateurs Riing 14 de Thermaltake, placés dans le haut du boîtier, en extraction.

Flux d’air CPU, ventilation d’origine puis complétée :

On commence tout d’abord avec la température de notre CPU. On garde la façade ainsi que la partie supérieure de notre boîtier de test. Voyons si le flux d’air est suffisant pour le bon refroidissement du Ryzen 7 1700X.

H510 Flow températures CPU 1

On commence donc notre série de relevés avec la température du processeur qui s’effectue avec un boîtier dans sa configuration en sortie de boîte. En terme de température, on peut le voir, le CPU a tendance à monter assez haut, plus de 70°C avec une ventilation à bas régime. C’est normal, le moulin présent en façade n’arrose que le bas du boîtier, notre Dark Rock 4 ne profite donc d’aucun flux supplémentaire. En revanche, en 12V, on sent que l’apport supplémentaire en air est grandement bénéfique à notre Ryzen 7 1700X. 

Finalement, il faudra vraiment ajouter un moulin dans le haut de la façade pour obtenir les meilleures températures possibles. En faisant ainsi, on obtient un peu plus de 55°C. 

Flux d’air CPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Afin de s’assurer du facteur limitant dans l’histoire (et à quel point), nous retirons le dessus ainsi que la façade du boîtier. Le but ici est de montrer les performances brutes de la ventilation intégrée.

H510 Flow Isolation température CPU 2

En retirant la façade, forcément, on gagne en température, même si elle est alvéolée ou non. Cependant, ces gains restent modérés par rapport à d’autres boîtiers, même si les températures finales restent plus élevées que la concurrence. Souvenez-vous, il n’y a rien qui arrose directement le ventirad CPU

Flux d’air GPU, ventilation d’origine puis complétée :

On réitère l’opération, mais avec des mesures effectuées sur la carte graphique. Ici, nous testons avec ventilation d’origine et ventilation complétée.

H510 Flow températures GPU 1

Toutefois, si le fait d’avoir qu’un ventilo dans le bas de la façade n’est pas très agréable pour le processeur, pour la carte graphique, c’est « yolo ». Effectivement, on obtient parmi les températures les plus basses du classement, même à bas régime. Par ailleurs, à plein régime, on pourrait avoir mieux. 

Finalement, ça ne surprendra personne, mais le fait de compléter la ventilation en haut de la façade n’a presque aucun effet sur le refroidissement du GPU. Enfin, 3°C, restent toujours bon à prendre. 

Flux d’air GPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Nous refaisons le même test, mais en retirant la façade et le top du boîtier. Voyons comment cela influera sur les températures de la carte.

H510 Flow température GPU 2

Si on retire la façade, on parvient de nouveau à réduire la température sur notre vieille HD 7970. Cependant, face à la version Elite du H510 les gains sont plus ténus. Il faut dire qu’une façade perforée, ça respire mieux que du verre plein et cela se voit ici. 

Pour aller plus loin :
Test : Phanteks G360A

Isolation :

Ici, nous mesurons simplement le bruit émit par notre config lorsque l’on fait tourner le refroidissement CPU et refroidissement GPU très vite.

NZXT H510 Flow isolation

Clairement, ce H510 Flow n’est pas le boîtier qui isole le mieux. En même temps, cela se comprend aisément : face avant en acier et perforée, inutile d’aller plus loin. À contrario, les modèles avec façade en verre ou avec un matériaux isolant parviennent à mieux retenir le bruit. 

Bruit de la ventilation d’origine :

Cette fois-ci, nous mesurons le bruit émit par la ventilation d’origine du boîtier. Pour cela, la configuration tourne en idle (ventilation CPU et GPU au minimum) pendant que les relevés sont effectués successivement en 5V, 8V et 12V sur la ventilation du boîtier.

H510 Flow bruit

On termine avec le bruit généré par la ventilation de base. À ce niveau, à plein régime, le H510 Flow génère 38,5 dB à plein régime, on ne va pas se mentir, c’est plutôt audible. En revanche, ce que l’on entend le plus, c’est l’air s’engouffrer à l’intérieur du boîtier. 

Fort heureusement, en réduisant la vitesse de la ventilation, le bruit est déjà moins présent : 34 dB. Pour finir, on pourra se permettre de faire fonctionner les deux ventilateurs à basse vitesse pour ne plus avoir de bruit. 

Sinon, il faudra faire attention au bruit des disques durs si vous en avez. En l’état, ce modèle ne masque nullement le bruit de grattage ou de fonctionnement de vos HDD. 

En résumé :

Dans les grandes lignes, ce H510 Flow permet à NZXT de proposer un boîtier avec une faible contrainte au niveau du flux d’air. On a pu voir ce que cela donnait sur notre carte graphique notamment. En revanche, nous ne pouvons que vous conseiller d’ajouter au moins un ventilateur dans le haut de la façade si vous voulez que votre ventirad CPU soit correctement arrosé. En l’état, la ventilation profite surtout à la carte graphique. 

Côté isolation, il n’y a pas de secret, les façade perforées, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux dans la réduction du bruit, au contraire et cela se sent au sonomètre. Par ailleurs, difficile d’avoir un bon flux d’air et une isolation au top. 

Pour finir, de base, les ventilateurs restent assez audible à plein régime… Enfin, surtout c’est surtout le flux d’air que l’on entendra. Heureusement, dès que l’on fait baisser leur régime, le bruit s’estompe rapidement. 

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires