Test : NVIDIA RTX 4080 Founders Edition

0

Performances Ray tracing et DLSS/FSR :

Occupons-nous à présent des cinq jeux que nous avons sélectionné et qui prennent en charge le Ray Tracing ainsi que le DLSS ainsi que pour certains le FSR d’AMD ainsi que la nouvelle technologie XeSS d’Intel et qui est supportée par Shadow Tomb Raider ainsi que Hitman 3. Comme nous vous l’avons déjà rappelé, si le DLSS reste la propriété de NVIDIA, le FSR et le XeSS peuvent être utilisé avec toutes les cartes que ce soit chez AMD, Intel et même NVIDIA.

Les cinq jeux sous DirectX 12 que nous testerons avec le Ray Tracing et le DLSS, FSR ou XeSS sont :

  • Shadow of the Tomb Raider (DLSS)
  • Watch Dogs : Legion (DLSS)
  • Metro Exodus PC Enhanced Edition (DLSS)
  • Far Cry 6 (DLSS – FSR)
  • Cyberpunk 2077 (DLSS – FSR)
  • Hitman 3 (DLSS – XeSS)

Pas de changement pour cette nouvelle série de jeux puisque nous restons dans la définition 2160p. En fonction de la carte, nous utiliserons le DLSS pour les NVIDIA et soit le FSR soit le XeSS pour les modèles AMD. Si le FSR n’est pas disponible dans un jeu, alors nous ferons bénéficier notre carte AMD de la technologie XeSS.

Alors même si notre NVIDIA RTX 4080 Founders Edition se destine au DLSS 3 que nous aborderons à la page suivante, nous voulions aussi mesurer le gain de cette RTX 4080 en DLSS 2 face à la génération précédente.

 

Shadow of the Tomb Raider :

Premier que nous ajoutons à ce comparatif et qui prend en charge le Ray Tracing et le DLSS 2.0. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu (moyen – haut – ultra) et les quatre niveaux de DLSS (performance – qualité – équilibré – ultra performance).
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en « ultra », un Ray Tracing « ultra » et un DLSS « performance ».

Avec le Ray Tracing activé en ultra, c’est déjà une moyenne de 88 FPS qui est atteinte. L’apport du DLSS permet à notre moyenne de grimper à 174 FPS, autant dire aucune difficulté pour profiter du 2160p avec le Ray Tracing activé. Petite remarque, Shadow Of The Tomb Raider s’est vu implanter le XeSS, ce qui permet aux cartes AMD de bénéficier de cette technologie.

 

Watch Dogs Legion :

Second jeu, Watch Dogs Legion prend en charge le Ray Tracing et le DLSS 2.0. Il se montre l’un des jeux les plus gourmands du moment. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu (moyen – élevé – ultra) et quatre niveaux de DLSS (performance – qualité – équilibré – ultra performance).
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en ultra, un Ray Tracing « ultra » et un DLSS « performance ».

Le Ray Tracing dans Watch Dogs Legion fait souffrir toutes les cartes sauf et notre sample du jour ne fait pas acception avec une moyenne de 46 FPS. L’activation du DLSS 2 performance va booster les FPS pour arriver à une moyenne de 99 images par seconde.

Pour aller plus loin :
Test : Corsair Dominator Platinum RGB 6000 MT/S CL30 EXPO

 

Metro Exodus PC Enhanced Edition :

Troisième jeu et qui prend en charge le DLSS 2.0. Nous lui avons d’ailleurs consacré un dossier. Trois niveaux de Ray Tracing sont proposés dans le jeu et quatre niveaux de DLSS (performance – qualité – équilibré – ultra performance).
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en ultra, un Ray Tracing « élevé » et le DLSS en mode « performance ».

On continue avec les jeux gourmands et même si notre RTX 4080 se rapprochent des 60 FPS, ce n’est pas totalement le cas encore. Le DLSS permet ici un gain de près de 93,4 %.

 

Far Cry 6 :

Le tout dernier jeu que nous ajoutons à cette section puisqu’il prend en charge le DXR ainsi que le SFR proposé par AMD.
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique en Ultra, nous avons activé les deux options DRX ainsi que le FSR en mode « performance ».

Dans Far Cry 6, le FSR est le seul choix disponible afin de booster les FPS après avoir activé le Ray Tracing. Toutes nos cartes peuvent ainsi en bénéficier et peu importe le fabricant. Le FSR est à l’avantage des cartes AMD qui parviennent ainsi à dépasser pour la première fois nos RTX 4000 lorsqu’il est activé.

 

Cyberpunk 2077 :

Nouveau jeu que nous avons ajouté et qui propose dans ses paramètres l’activation du DLSS mais aussi du FSR.
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique « élevée », un Ray Tracing « ultra » et un DLSS/FSR « équilibré ».

C’est le jeu le plus gourmand où nos cartes éprouvent beaucoup de difficultés à suivre la cadence. Ici, c’est une moyenne de 30,7 FPS qui est obtenue. Le DLSS 2 en mode performance permet un gain considérable avec une moyenne de 83,4 FPS. Nous verrons plus loin dans l’article qu’il est encore possible d’atteindre un gain plus important grâce au DLSS 3.

 

Hitman 3 :

Dernier jeu également ajouté puisque celui-ci est à présent compatible avec la technologie DLSS, FSR et XeSS. En fonction du modèle de la carte testée, nous optons pour l’une de ces trois technologies.
Pour nos benchmarks, nous avons opté pour une qualité graphique « haute », un Ray Tracing « activé » et un DLSS/Xess « performance ».

On retrouve une situation déjà habituelle avec une seconde place dans ce dernier jeu. Le DLSS apporte une fois de plus un gain très important.

 

Alors le Ray Tracing avec la RTX 4080 :

Sur nos six jeux testés, notre RTX 4080 parvient à dépasser les 60 FPS avec le Ray Tracing activé et sans avoir besoin du DLSS. Pour les trois autres, le DLSS apporte son gain de FPS assurant une fluidité au sein du jeu en 2160p.

Avec le Ray Tracing activé, notre RTX 4080 se montre 37 % plus performant que la RTX 3080 Ti et 19 % que la RTX 3090 Ti, ce qui est loin d’être anecdotique.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires