Test : Noctua NH-L12Sx77

2

Du côté de Noctua, nous pouvons compter sur l’ajout d’un nouveau modèle de ventirad au catalogue. Tout récemment, l’entreprise autrichienne annonçait l’arrivée d’un NH-L12Sx77, une sorte de révision stérroïdée du NH-L12S d’origine. Alors certes, c’est un petit ventirad dont l’objectif n’est pas de rivaliser avec de gros modèles doubles tours. Non, ici, on reste sur du compact à destination des boîtiers les moins imposants. Bref, voyons ce que ça donne.

Noctua NH-L12Sx77 boîte

Présentation :

Avec ce nouveau modèle, Noctua nous propose une version améliorée de son dissipateur d’origine : le NH-L12S. Cette version x77 propose alors une hauteur légèrement plus importante, mais, en contrepartie, nous avons un radiateur plus costaud avec des caloducs en plus. Ceci ayant pour but d’améliorer les capacités de refroidissement du dissipateur.

Sinon, le design de ce NH-L12Sx77 met en avant une forte compatibilité avec les boîtiers. Comme son nom l’indique, il ne mesure que 77 mm de hauteur, de quoi entrer dans à peu près n’importe quelle référence du marché. Néanmoins, si on le souhaite, on peut opter pour une meilleure compatibilité RAM en déplaçant le ventilateur sur le dessus. Dans cette configuration, l’installation de module en 56 mm de hauteur est possible.

Publicité

La ventilation est ici assurée par un ventilateur forcément slim puisque l’objectif ici reste la compacité. Pour le coup, nous retrouvons un NF-A12x15 ne mesurant que 15 mm d’épaisseur. C’est un modèle que nous avions déjà testé à cette adresse dans sa version chromax.black.

Afin de proposer un échange thermique efficace entre le ventirad et le CPU, nous avons le droit à de la pâte thermique qualitative. Ici, l’autrichien fourni une seringue de NT-H2, une recette améliorée par rapport à la NT-H1 originale.

Pour finir, le montage s’annonce agréable puisque nous retrouvons le fameux kit SecuFirm2. D’expérience, le montage de ventirads Noctua ne nous a jamais laissé un mauvais souvenir, même avec les dissipateurs les plus imposants. Il faut dire que ce mécanisme est simple, efficace et rapide à mettre en œuvre.

 

Pour finir, nous allons rapidement parler de la facture qui fera sérieusement mal au portefeuille. Actuellement, nous pouvons le retrouver pour 85 € environ sur Amazon. Même pour un dissipateur « niche », cela commence à faire très cher le petit top flow.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
L'homme Cinéma
L'homme Cinéma
29 mai 2024 10h02

Les ailettes en dents de scie par endroit doivent permettre d’augmenter la surface d’échange avec l’air, sans avoir à augmenter les dimensions du radiateur. Et éventuellement de « casser » (maîtriser, atténuer, …) le bruit généré par l’air « soufflé » dessus. En plus d’une probable raison d’optimisation du passage de l’air, comme vous le précisez. J’ai toujours eu un faible pour les ventirad(s) (silence, fiabilité et performances), mais ça fait longtemps que je l’ai ai abandonné pour des raisons esthétiques mais surtout pour optimiser le passage de l’air dans ma tour en plus de l’espace libéré. Er au plus il y’a de place,… Lire la suite »

Math75
Math75
28 mai 2024 7h44

Un is-55 et un phantek T30 achetés séparément reviennent au même prix et feront probablement mieux. Dommage Noctua, on à connu mieux 🙁

Des news du nouveau nhd15 (16?) ?