Test : Lexar ARES RGB 6400 MT/s CL32

0

Overclocking sur notre Z790 APEX :

Le choix de votre kit DDR5 en fonction des puces mémoires :

Comme c’était déjà le cas pour la DDR4, si vous souhaitez clocker votre mémoire, certaines marques bénéficieront d’un meilleur potentiel. Actuellement, les kits annoncés par les différentes marques bénéficient soit de puces Micron soit de puces Hynix soit de puces Samsung. Ce sont ces deux dernières marques qui seront les plus intéressantes. Notre kit Corsair Dominator Titanium 7200 MT/s CL34 est équipé de puces Hynix comme vous avez pu le constater. Mais attention, il existe des puces Hynix M-die, les premières qui ont débarqué mais surtout aujourd’hui des puces Hynix A-die qui permettent de monter plus facilement en fréquence.

On ne peut pas totalement en faire une généralité, surtout avec l’arrivée des kits en 2 x 24 GB mais dans la plupart des cas, les kits entre 6000 et 6400 MT/s sont en Hynix M-die et à partir de 6600 MT/s, ce sont presque tous des Hynix A-die. Comme vous l’aurez compris, notre kit est un modèle disposant de puces A-die, qui, espérons-le, nous réserverons de bonnes performances en overclocking.

 

Les tensions « clés » de la DDR5 :

Pour l’overclocking de la mémoire, il y a 5 tensions clés. Il s’agit des tensions qui auront un impact sur l’overclocking et donc sur la montée en fréquence ou le serrage des timings. Il s’agit du CPU System Agent Voltage (SA), du DRAM VVD Voltage, du DRAM VVDQ Voltage, du Memory Controller Voltage ainsi que du IVR Transmitter VVDQ Voltage. Voici où ces tensions se trouvent dans le BIOS de notre ROG Maximus Z690/Z790 APEX.

Publicité

Attention, en fonction du type de puces mémoires (Micron, Hynix et Samsung), l’équilibre entre ces différentes tensions est différent. Pas de panique, nous y reviendrons en détail dans notre guide sur l’overclocking d’Alder Lake et de la DDR5. Si votre module PMIC n’est pas verrouillé, en activant « High DRAM Voltage Mode », vous aurez accès aux tensions allant jusqu’à 2 volt. C’est parti pour l’overclocking de cette DDR5 de chez Corsair.

 

Étape 1 : on change de processeur et de carte mère

Pourquoi ? Tout simplement parce que l’IMC (Integrated Memory Controller) de mon 13900KS est bien meilleur que celui de mon 12900K. Intégré à présent au processeur, l’IMC permet une gestion de la RAM plus directe et plus rapide que lorsque les contrôleurs de mémoire étaient sur la carte mère. Comme pour l’overclocking, il existe une « loterie » et certains processeurs bénéficient d’un meilleur IMC qui leur permet de supporter des fréquences de mémoires plus hautes. Puisqu’en overclocking nous allons notamment augmenter la fréquence alors autant prendre le meilleur CPU à ce petit jeu là.

Nous allons aussi refaire un test de performances avec le profils XMP à 6400 MT/s et notre i9-13900KS sur cette APEX Z790 afin d’avoir une base de comparaison pour nos résultats en overclocking. Ici, nous testerons le potentiel de l‘overclocking uniquement sur le benchmark memory d’AIDA64 et de Geekbench 3.

 

Pour aller plus loin :
Test - Turtle Beach Burst II Air

Étape 2 : les scores de base sur l’APEX Z790 avec le 13900KS

Débutons avec un score de référence. Il est très important puisqu’il va permettre de pouvoir juger du gain de nos différentes modifications. Lorsque vous allez devoir affiner votre overclocking, ne modifiez pas plusieurs subtimings en même temps au risque de ne pas savoir lequel pose problème si votre configuration n’est pas stable.

Nous avons donc deux scores de référence, nous pouvons démarrer l’overclocking ! Vous avez déjà surement remarqué que les scores sont bien meilleures avec le combo APEX Z790 et le i9-13900KS.

 

Étape 2 : les profils disponibles au sein du BIOS 0804

Direction le BIOS 0084 de notre APEX Z790 afin de voir les profils qui pourraient nous intéresser. Ils sont au nombre de deux, l’un à 7600 MT/s CL36 et l’autre à 8800 MT/s CL36. Si le premier nous semble assez accessible, celui à 8800 MT/s nous parait compliqué. C’est ce que nous allons voir.

Nous chargeons le BIOS et surtout ne pas oublier de changer la fréquence mémoire qui ne se fait pas automatiquement. C’est parti pour un AIDA64 et notre traditionnel Geekbench3. Comme nous l’imaginions, aucun souci de stabilité et les performances sont à la hausse ! La bonne nouvelle de ce profil, c’est qu’il demande aussi une tension de 1,40 volt.

Comme on peut le voir, les gains sont énormes et il serait dommage de ne pas profiter de ce gain de performances grâce au profil de notre Z790 APEX mais aussi et surtout, grâce aux puces Hynix A-die qui équipent notre kit mémoire Lexar ARES RGB 6400 MT/s CL32.

Et le profil à 8800 MT/s ? Eh bien comme nous le pensions, impossible de booter avec. Même à 8600 MT/s, ce n’est pas stable, nous avons donc opté pour 8400 MT/s en diminuant la tension du Memory Controler de 1,55 volt à 1,50 volt pour être stable.

Ici encore, le gain est très important comme vous pouvez vous en douter. En ce qui concerne les tensions, elles sont aussi de 1,61 volt pour le VDD et de 1,59 volt pour le VDDQ. Ce sont des tensions plus élevées qui pourront être utilisées pour des benchmarks. En H24, nous vous conseillons de ne pas dépasser les 1,50 volt. Je pense que les performances parlent d’elles-même et que nous ne pouvons qu’être pleinement satisfait des performances obtenues avec ce kit Lexar ARES RGB 6400 MT/s CL32 qui, rappelons-le, est disponible pour un tarif de 123 euros !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires