Test : Corsair Scimitar RGB Elite

0
1023

Corsair nous propose sa toute dernière souris en test, la Scimitar RGB Elite. Pour rappel, il s’agit d’une mise à jour de sa Scimitar d’origine sortie il y a quelques années en arrière. Avec cette référence, nous avons une souris spécialement dédiée aux MOBA et MMO. Effectivement, le nombre de boutons qu’elle embarque est particulièrement prévu pour ce type de jeux.

Dans les faits, que vaut-elle et qu’est-ce qu’elle nous apporte de plus que sa version d’origine ? Réponse dans notre test…

logo corsair

 

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Déballage
  3. Logiciel
  4. Test
  5. Conclusion

Présentation :

Caractéristiques techniques :

Pour commencer, parlons des caractéristiques techniques de notre « petite » Scimitar RGB Elite. La souris arrive avec 17 boutons programmables avec le logiciel habituel (iCUE). Au vu du nombre de boutons, cette référence est clairement orientée MMO et MOBA. La Scimitar est livrée avec une petite clef qui permettra de décaler le pavé de boutons. À savoir que 3 positions sont possibles, totalement à gauche, au centre et à droite. Cela permet de s’adapter à la majorité des mains.

Le dernier mulot de Corsair pourra atteindre les 18 000 DPI avec son capteur PixArt PMW3391. C’est sympa mais autant vous dire qu’il ne s’agit ici que de vantardise commerciale. Dans les faits, une telle sensibilité reste peu voire pas exploitable au quotidien…

Corsair Scimitar RGB EliteGrâce à ses switches Omron, la Scimitar pourra supporter jusqu’à 50 millions de clics. Sinon, au niveau des dimensions, nous avons un produit qui mesure 120 (L) x 78 (W) x 42 (H) mm pour un poids de 122 g non ajustable par des poids par exemple. La souris possède 4 zones de RGB paramétrables avec le logiciel de la marque. Concernant son câble, Corsair nous propose ici un câble gaîné de 1,8 m.

 

Configuration système requise :

Afin de pouvoir utiliser la dernière souris de Corsair, il vous faudra au minium Windows 7. Windows 8 et 10 sont bien entendus supportés. Pour les utilisateurs de Mac, la version 10.13 High Sierra est demandée au minimum. Sinon, plutôt classique, un port USB est nécessaire pour le branchement ainsi qu’une connexion internet afin de pouvoir télécharger le logiciel iCUE.

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de