Test : Corsair K57 Wireless

4
1095

Conclusion :

La qualité « Corsair » au rendez-vous :

Avec le K57 RGB Wireless, Corsair nous propose encore et toujours un produit qualitatif. Certes, exit l’aluminium, néanmoins, les plastiques sont bien rigides et ils ne craquent pas. Nous n’avons également pas constaté de soucis de finitions sur cette référence. Toutefois, à l’usage le clavier glisse un peu sur un tapis de souris. Il sera mieux de l’utiliser sur un bureau à « nu ».

Un éclairage RGB de haut niveau :

L’un des points forts de cette référence est clairement son éclairage RGB. Effectivement, grâce à ses diodes capellix et à son réflecteur, les couleurs sont très lumineuses. L’éclairage ressort clairement plus que celui du Horde Aimo, voire même des K70. De plus, toujours accompagné du logiciel de gestion iCUE, vous pourrez effectuer de nombreux paramétrages pour le personnaliser à vos souhaits.

Corsair K57 RGB WirelessUne autonomie intéressante mais à améliorer :

Le K57 RGB Wireless propose une autonomie d’environ 18h30 avec une luminosité du RGB à son maximum ainsi qu’avec une ondulation arc-en ciel. Pour le coup, c’est une autonomie assez intéressante. Toutefois, quelques heures supplémentaires afin de pouvoir tenir trois journées de bureau aurait été top ! Néanmoins, en diminuant l’intensité du RGB ou alors en le désactivant tout simplement, vous pourrez tenir de très longues journées d’utilisation.

Nous n’avons qu’une seule chose à ajouter, à quand un clavier mécanique de type K70 ou K95 en sans-fil ?! :-D

Un prix à mitiger :

Avec son K57 Wireless, Corsair nous propose un modèle axé autour des 100€. Ce clavier entre donc en concurrence directe avec le Horde Aimo de Roccat dont il se distingue par un meilleur éclairage et une connexion sans fil et une touche macro en plus. Par ailleurs, ce modèle reprend les trais du K55, mais, encore une fois, gagne le sans-fil.

Enfin, sur ce segment de prix, on commence à voir apparaître des claviers mécaniques. Néanmoins, ces références ne seront pas aussi complètes : manque de RGB, manque de repose-poignets, quant au sans-fil, n’en parlons pas. Finalement, à vous de choisir entre un méca incomplet, ou un membrane bien équipé !

Corsair K57 RGB Wireless :

On a aimé :

  • Son silence à la frappe
  • Le RGB très visible grâce aux diodes Capellix et au réflecteur
  • Le logiciel iCUE de Corsair (toujours aussi efficace et complet)
  • La qualité globale du clavier
  • Le repose-poignets présent
  • Le bouton de blocage windows
  • Les 6 touches de macros

On aurait aimé :

  • Une petite housse pour le transporter ? (on chipote)
  • Un prix se rapprochant plus du K55
  • Une plus grande autonomie avec le RGB allumé au maximum
  • Un peu moins de glisse avec les pattes de surélévation relevées

Avec son K57 RGB Wireless, Corsair nous propose enfin un clavier de 104 touches en sans-fil ! De plus, ses touches macros, son repose-poignets et sa qualité globale en font une référence des plus intéressantes sur le marché des claviers.

Toutefois, quelques petits détails tels qu’une autonomie un peu plus longue ou un prix légèrement excessif (comparé au K55) ne lui permettent pas d’obtenir plus que l’or sur ce coup-ci.

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
OmfgAlexIsHereLestdownLe ptit breizhou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lestdown
Membre

Je me trompe ou c’est simplement un k55 sans fil ?

OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

C’est dit dans le test ^^

Le ptit breizhou
Membre
Le ptit breizhou

« Finalement, à vous de choisir entre un méca incomplet, ou un membrane bien équipé ! »

Je pars sur un méca malgré tout !

OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

Moi aussi à choisir !