Test : Corsair K57 Wireless

4
1095

Déballage :

Comme d’habitude avec Corsair, nous retrouvons ici une boîte jaune et noire. Sur la face avant, nous avons une représentation du K57 RGB Wireless entièrement illuminé de son RGB. Bien entendu, il y a aussi le logo de la marque et les différentes références du produit.

A l’arrière, nouvelle représentation du clavier équipé de son repose-poignets. Nous avons aussi quelques spécifications techniques dans plusieurs langues.

Ouvrons maintenant la boîte, le K57 RGB Wireless est protégé dans un emballage en plastique. Le câble est rangé à l’arrière, en dessous d’une protection en carton qui refermera les notices et le repose-poignet.

Corsair K57 RGB Wireless

Le Bundle :

Il est temps de découvrir les accessoires fournis avec le K57 RGB Wireless. Nous avons donc un câble d’alimentation qui permettra de recharger le clavier lorsqu’il n’aura plus de batterie. Il y a aussi un repose-poignets à l’instar de celui proposé avec le K70 RGB MK.2. Et comme d’habitude, les classiques manuels de garantie et de démarrage rapides sont déposés dans le carton.

Corsair K57 RGB Wireless bundle

Le K57 RGB Wireless :

Et voici enfin le précieux sésame, le K57 RGB Wireless ! Avec cette référence, Corsair nous propose un clavier intégralement en plastique. Exit les plaques d’aluminium que nous retrouvons habituellement sur les K70. Toutefois, il ne faut pas oublier, ici que le prix est quasiment divisé par deux. Sinon, nous retrouvons le logo de la marque en haut au centre du clavier. Sur la droite, quelques raccourcis multimédias.

Nous avons même le droit à quelques touches macros sur la gauche du clavier. Ces dernières sont au nombre de six, ce qui nous en fait une de plus que le Horde Aimo de Roccat.

De prime à bord, le clavier semble être de bonne facture, il ne craque pas et ce, malgré sa construction intégrale en plastique. Malgré tout, il reste relativement lourd pour une référence membrane avec ces matériaux (presque 1 kg).

Avec le K57 RGB Wireless, un repose-poignets en plastique est proposé avec. Question qualité, il s’agit du même que celui trouvé sur le fameux K70 RGB MK.2 qui nous dérangeait sur un clavier de cette gamme. Néanmoins, sur un clavier à ce prix, cela pique un peu moins.

Et de dos, ça donne quoi ?

A l’arrière, il n’y a pas grand chose à dire. Effectivement, au centre, nous avons les informations de recyclage du clavier ainsi que les références techniques. Nous retrouvons également deux patins en caoutchouc permettant de maintenir le clavier. De plus, deux pieds surévélateurs sont présents pour le relever. A côté des deux pieds, il y a aussi deux autres patins en caoutchouc de forme ronde.

Nous avons fait le tour du K57 RGB wireless. Passons maintenant à la partie suivante pour parler du logiciel ICUE de Corsair.

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
OmfgAlexIsHereLestdownLe ptit breizhou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lestdown
Membre

Je me trompe ou c’est simplement un k55 sans fil ?

OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

C’est dit dans le test ^^

Le ptit breizhou
Membre
Le ptit breizhou

« Finalement, à vous de choisir entre un méca incomplet, ou un membrane bien équipé ! »

Je pars sur un méca malgré tout !

OmfgAlexIsHere
Membre
OmfgAlexIsHere

Moi aussi à choisir !