Test : Aorus ATC700

0
4608

L’ATC700 :

Concernant le packaging de l’ATC700, il n’y a pas grand-chose à redire. Effectivement, le tout arrive bien protéger dans un étui en plastique rigide. Côté boîte, comme toujours, une photo du produit avec un rappel de ses caractéristiques techniques.

Dès la sortie de la boîte, il n’y a pas à dire l’ATC700 d’Aorus fait déjà son petit effet. Nous sommes alors face à un produit au design travaillé. L’ensemble présente donc très bien avec son cache supérieur présentant le logo de la marque. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’officiera l’éclairage RGB du ventirad.

Plus spécifiquement, au niveau du dissipateur, nous retrouvons donc notre empilement d’ailettes en aluminium (43). Le tout est aussi traversé par un total de trois gros caloducs (les plus gros qu’on ait vus sur un ventirad) de 10 mm de diamètre. Le tout se rejoint au niveau de la base en aluminium et sera en contact direct avec le CPU.

La base en elle-même présente une belle finition, ainsi, nous ne sentons pas le passage des caloducs sous les doigts, c’est une très bonne chose. Toutefois, après avoir retiré le plastique de protection, nous avons constaté des résidus de colle. À ce niveau, le constructeur se veut être rassurant et assure que cela ne sera pas présent par la suite. Bien entendu, pour mener à bien les tests, nous l’avons nettoyé.

Si vous vous posez la question, sachez que le ventirad est imposant. Avec ses ventilateurs, nous sommes face à une référence mesurant quelque 138 mm de largeur contre 111.2 mm de profondeur. Niveau hauteur, nous sommes sur une base de 169.4 mm. Avec une hauteur pareille, l’ATC700 est plus haut que le R1 Ultimate de Cryorig déjà très imposant. À ce stade, pour un simple 120 mm, on ne va pas se cacher, c’est handicapant puisque le ventirad ne pourra pas rentrer partout.

Qui dit nouveau produit, dit aussi compatibilité avec les nouveaux sockets. Ainsi, cet ATC700 affiche une compatibilité avec l’AM4 d’AMD, un bon point. Pour le reste, nous avons :

  • Intel : LGA-775 / LGA-1366 / LGA-115x / LGA-20xx
  • AMD : FMx(+) / AM2(+) / AM3(+)

Le(s) ventilateur(s) : 

Comme dit en première page, l’ATC700 arrive avec deux ventilateurs. Ces derniers sont directement installés sur le dissipateur. Il est très important de savoir que ceux-ci ne peuvent pas être démontés. En effet, pour accéder aux griffes en acier qui les maintient, il faut démonter le top, top qui est lui-même fixé dans les ailettes en aluminium… Pas pratique en cas de panne par exemple… C’est aussi pour cette raison que nous n’avons pas beaucoup de photos du radiateur à vous montrer contrairement à d’habitude.

Revenons-en à nos moulins. Pour le coup, ceux-ci mesurent 120 mm de côté pour une épaisseur de 25 mm. Physiquement parlant, ils reprennent un design similaire à celui employé sur les cartes graphiques de la marque. Ainsi, nos deux moulins présentent sept pâles avec des stries sur chacune d’elle. Au centre du moulin, un logo Aorus en relief y est présent.

Pour l’aspect technique maintenant. Nos deux ventilateurs ici présents sont alimentés par PWM et fonctionneront de 500 RPM à 1700 RPM. À plein régime, ils affichent un débit d’air de 53 CFM pour une pression statique de 1.92 mmH2O.

Le bundle : 

Côté bundle, que retrouvons-nous ?

  • Une backplate AMD compatible AM4
  • Des braquets de fixation pour sockets AMD
  • La visserie nécessaire aux plateformes AMD
  • Une backplate Intel
  • Des braquests de fixations côté Intel
  • Toute la visserie indispensable à l’instatllation Intel/AMD
  • Une clef
  • Des notices traduites dans plusieurs langues (Seul le français est présente ici)

Aorus ATC700

 

Finalement, niveau bundle, Aorus nous fournit le nécessaire pour le montage. Normalement, avec la clef plate fournie en bundle, nous ne devrions pas avoir à sortir notre matériel du placard. En plus de tout ceci, nous retrouvons un petit écusson à coller ou on veut : la claaaaasse.

page suivante

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de