Tensions Russie – Ukraine : les semi-conducteurs au milieu ?

0

La crise actuelle qui met en avant des tensions entre la Russie et l’Ukraine pourrait aussi se lire sous un autre angle. Sans vouloir sombrer dans le complotisme, il y a quelques années, si la crise Irak-Koweït pouvait s’analyser d’un point de vue des risques en matière d’approvisionnement en pétrole, il n’est pas tout a fait inutile de regarder la situation actuelle avec un point de vue similaire.

ukraine semi-conducteurs

Ces derniers jours, un rapport public est passé plus ou moins inaperçu mais son contenu pouvait aussi apporter un autre éclairage sur les enjeux de la crise en cours. Ce rapport publié le 1er février, souligne la dépendance de nombreux fabricants de semi-conducteurs à des matériaux d’origine russe et ukrainienne.

Forte dépendance des USA aux matériaux en provenance d’Ukraine

On apprend ainsi que plus de 90 % des approvisionnements mondiaux en néon (Ne 10) de qualité semi-conducteur proviennent d’Ukraine. Ce dernier est nécessaire pour la fabrication des puces dans le cadre des techniques de lithographie profonde à ultraviolet (DUV) et de lithographie extrême à ultraviolet (EUV). Un conflit qui influencerait la production et l’extraction de ces gaz, pourrait provoquer une nouvelle pénurie des semi-conducteurs mais aussi une augmentation des prix conséquente sur le court terme.

Mais les choses ne s’arrêtent pas là puisque l’Ukraine et la Russie sont aussi une source importante de palladium (Pd 46), du gaz d’hexafluoro-1,3-butadiène (C4F6) qui sont nécessaires à la gravure des semi-conducteurs.

Pour aller plus loin :
[COMPUTEX 2022] Asus annonce la ROG Crosshair X670E Extreme

Le palladium plus particulièrement est nécessaire à la production de mémoire vive (NAND flash). Dans le marché actuel, la Russie et l’Ukraine représentent 30% de l’approvisionnement total.

Tout ne se résume peut-être pas à l’économie et plus particulièrement à ce qui se passe en matière de pénurie / dépendance du reste du monde en semi-conducteurs, mais cet éclairage ne semble pas inutile dans la compréhension des enjeux de cette crise.

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires