TSMC : les puces 3nm retardées

4

TSMC vient de confirmer que son processus de fabrication en 3 nm (N3) a été retardé. Ce retard pourrait à minima aller jusqu’à 4 mois. Au delà de l’information officielle, c’est au tour des clients de TSMC de s’arracher les cheveux pour décaler leurs lancements produits.

Dans un premier temps, les regards se sont tournés vers Apple. En effet, beaucoup d’analystes se focalisant sur la pomme spéculaient sur le fait que la puce Apple A16 de l’iPhone 2022 serait fabriquée avec le process N3. Cependant, TSMC a officiellement confirmé (lors de son appel aux résultats du deuxième trimestre) que le décalage du calendrier N3 aurait un impact sur ses clients. Ce qui semble signifier qu’Apple conservera du 5nm pour ses lancements sur toute l’année 2022 ou encore le process intermédiaire (4nm/N4)…Et c’est là que les choses se compliquent.

TSMC Nodes
                                  Les différentes process de gravure TSMC ( source Wikichip )

Embouteillage sur le 5nm : AMD principal perdant ?

On sait maintenant que Zen 4 ( en 5nm ) a du retard. Même si pour détourner les regards de Wall Street, les rouges utilisent un langage brumeux comme par exemple que Zen 4 reste “sur la bonne voie”. Jusque là, AMD planifiait une sortie pour le second semestre 2022, un nouveau décalage n’est plus impossible compte tenu de l’emprise d’Apple sur le process 5nm de TSMC. On comprend donc l’intérêt de TSMC de vite trouver des débouchés à Apple notamment avec le process N4 ( évolution du 5nm ).

amd-zen-4
                                             La roadmap initiale d’AMD et son Zen 4 fin 2021…

Enfin, sur le 3nm plus généralement, les deux clients prioritaires de TSMC seraient encore Apple et…Intel avec pour cette dernière deux processeurs et un GPU d’ ici la fin de 2022, avec 2023 comme date de lancement. AMD prévoyait lui d’utiliser ce slot pour ses futurs GPU RDNA 4 combinant deux procédés de fabrication : le 3nm , et un autre qui aurait déjà dû arriver à maturité avec des coûts de fabrication réduits…Le 5 nm.

Comme vous pouvez le voir, les roadmaps des principales marques prennent une tournure de plus en plus hasardeuse ces derniers temps…

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean
Jean
26 août 2021 12h43

Il faudrait voir aussi ce qui se passe du coté de Samsung (qui a une grosse capacité en 5nm).

  • AMD est un client de second choix pour TSMC. AMD risque d’être le gros perdant. AMD peut briller avec une gravure super fine mais si les capacités ne suivent pas, ils seront bloqués
  • Reste à voir du coté de Mediatek/Qualcomm qui utilisent très largement le 5nm, que leur arrivera t’il?

C’est sur que si tout le monde lance ses produits en même temps, ce sera gros embouteillage, et Apple s’en sortira bien. A méditer

TiTi
TiTi
26 août 2021 12h35

Apparemment, AMD représenterait 10% du CA de TSMC (sont 2ème plus gros client) et d’après vos autres articles, 80% de ses commandes concernerait les APU XBox et PS, destinés à rester sur le 7nm.
On aurait donc à la louche, 2% du CA TSMC qui concernerait des puces AMD désireuses de migrer sur du 5, puis 3nm.
TSMC arrivera bien à leur faire une petite place, non? Ca doit pas représenter tant que ça.

Pyvesd
Pyvesd
2 septembre 2021 9h09
Répondre à  TiTi

ce ratio était valable en début d’année… avec le lancement des GPU 6000 puis des EPYC et bientôt des TR zen3, il a dû netement baisser.
L’autre soucis, c’est Intel qui débarque avec son gros carnet de chèque pour prendre à minima la 2nd voir la 1ère place… et réduire ainsi l’approvisionnement d’AMD…et reprendre des PDM. Ca doit cogiter fort chez ce dernier pour jongler avec les allocations restantes…Malin Intel

Ormerable
Ormerable
25 août 2021 21h58

non c’est les consommateurs