Intel : de nouvelles informations confirmées pour Rocket Lake.

2
934

Après l’avoir officialisé de manière inattendue, Intel dévoile de nouvelles informations concernant leurs prochaines générations processeurs : Rocket Lake.

Rocket Lake-S

Skylake enfin abandonné !

Ce jeudi 29 octobre, Intel vient de publier de nombreuses informations concernant Rocket Lake, confirmant une fuite ayant eu en mars dernier. Au programme, une hausse de performances, l’abandon de Skylake et des nouvelles fonctionnalités.

Rocket Lake se passe donc de l’architecture Skylake pour faire place au cœur Cypress Cove (déclinaison des cœurs Sunny Cove, adaptés pour le 14nm), permettant un gain d’IPC à deux chiffres et l’arrivée de nouvelles instructions comme l’AVX512.

On perd des cores…

Mais ce changement d’architecture fait perdre 2 cœurs, passant de 10 cœurs pour la 10ème gen à 8 cœurs pour la 11ème gen. Le tout en gardant le même PL1 (TDP).

On récupère aussi un nouveau contrôleur mémoire, pour tenir la mémoire DDR4-3200 Mhz (contre 2933 pour Comet Lake) et l’intégration du PCIE 4.0 avec jusqu’à 20 lignes fournit par le CPU, 4 pour les SSD et 16 pour les GPU (utilisables sur les Z490 compatibles et les nouvelles Z590 qui arriveront avec les processeurs au premier trimestre 2021).

On gagne en IPC, PCIe 4.0 et ram plus rapide

Une nouvelle puce graphique Xe, permettant des performances 50% supérieures au précèdent iGPU Gen9 d’après les chiffres d’Intel (basé sur 3DMark et 3DMark Night Raid). 

Nous serions sur un iGPU Xe doté de 32 EU contre 24/23 EU pour les Comet Lake.

intel_rocket_lake

Rocket Lake a t-il une chance contre les Zen 3 ?

La question qui se pose maintenant est : Rocket Lake est-il suffisant en face de Zen 3 ?

La communication d’Intel reste très floue sur cette 11ème génération, aucune mention dans les résultats financiers (alors qu’Alder Lake, la 12e génération est maintes fois cités). On a une drôle de sensation, comme si les bleus voulaient éviter d’évoquer le sujet et passer à Alder Lake (prévu pour Q3 2021 officiellement) le plus vite possible.

Concernant les performances, il y a pour le moment, plusieurs « vieux » résultats, montrant des gains moyens, d’environs 10% en single thread, notamment grâce a l’AVX512.

Cependant, il y a quelques temps, une personne en possession d’un Rocket Lake ES, ITCooker, a partagé des informations sur le prochain 8 cœurs d’Intel : 

Les performances sont supérieures à la 10e génération grâce au changement d’architecture et atteindre les 5 Ghz sur tous les cœurs serait simple. L’AVX512 permet d’avoir de très bonnes performances dans les applications l’utilisant, mais rend le processeur extrêmement chaud. Malgré tout cela, Rocket Lake serait toujours loin derrière AMD sur cinebench R15 et R20 (il est difficile cependant de savoir si l’on parle des performances single thread ou multi thread).

Bref, il faudra attendre Q1 2021 pour connaître le réel potentiel de cette génération. Même si tous les indicateurs pour le moment, ne sont pas au vert pour qu’Intel réussisse à concurrencer les Zen 3 d’AMD. Sur le terrain des prix, on n’aurait pas d’augmentation (par exemple, le « 11900K » devrait rester au même prix, que les 10900K et 9900K : aux alentours de 488$ en prix public).

Pour aller plus loin :
Intel pourrait renommer ses processus de fabrication pour suivre la concurrence
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
DeltaSwiss
DeltaSwiss
31 octobre 2020 12h33

Attention les fours dernier cri Intel arrivent faites chauffer les pizzas

Jack
Jack
30 octobre 2020 18h07

ça sens le cramé chez Intel…. moins de core pour plus de chauffe que la gen 9 & 10, c’est plus le chant du cygne c’est la descente aux enfer :)