Yantian, le caillou dans la chaussure de l’Europe

0

Avez-vous déjà entendu parler de Yantian ? Sans doute pas mais c’est pourtant là que tout est en train de se jouer pour notre marché.

Avec l’arrivée de l’été, l’Europe et la France en particulier se dé-confinent. La vie sociale et économique semble reprendre ses droits. Sur notre marché, certains signes vont dans le sens d’une détente sur les prix et les pénuries…Bref beaucoup de signaux semblent basculer vers le vert et nombreux sont les observateurs qui veulent croire à des lendemains meilleurs. Pourtant, l’observation de nos partenaires et en particulier de celui qui nous approvisionne, doit nous ramener à la raison. Le port Chinois de Yantian est la source principale de nos inquiétudes.

Covid-Yantian

L’épidémie n’est pas terminée malgré les déclarations officielles chinoises…

Yantian est un port situé à l’Est de Shenzhen, l’usine du monde comme l’ont appelé les promoteurs de l’économie mondialisée à l’entrée dans le XXIeme siècle. Yantian est une des zones du complexe portuaire de Shenzhen. Depuis le mois de Mai, il est paralysé par une reprise de la pandémie qui a nécessité la mise sous cloche de la zone.

La Chine a très tôt communiqué sur sa maitrise du virus Covid-19 et son retour à la normale. Cependant, la situation qui a frappé les dockers de ce port a amené les autorités locales à interrompre une partie des opérations du terminal à conteneurs. Un véritable cluster au sein même du port oblige donc à mettre sous cloche une large partie de l’activité mais aussi la vie aux alentours.

Publicité

Cette situation a été très peu médiatisée si on la compare à celle de l‘Ever Given qui a bouché le Canal de Suez en mars dernier. Pourtant ses conséquences sont encore plus sérieuses. La seule fermeture du port pendant les deux premières semaines s’est traduite par l’impossibilité pour 300 cargos de charger leurs containers. Ils ont du trouver un autre port pour embarquer leur livraison…Une situation engendrant une cascade de retards et une énorme inflation des coûts. Mais cette estimation est sans doute très en dessous de la réalité. La transparence des autorités chinoise étant toute relative. Car la fermeture du port de Yantian a engendré des dommages collatéraux. Les navires ont dû chercher d’autres ports d’attache, créant de nouveaux embouteillages, que ce soit à Hong Kong ou à Nansha. Ce calcul effectué début Mai est donc à revoir, les autorités estimant qu’un retour à la normale ne pourrait intervenir qu’à la fin du mois de Juin.

Pour aller plus loin :
Microsoft présente Copilot+ pour révolutionner le PC
Congestion Yantian
                          Juin 2021 : 160 000 conteneurs en attente d’être exportés dans le port de Yantian

Quand le coût du transport fait exploser la facture du client final.

Evidemment tous ces nouveaux délais compliquent la tâche des industriels. Un tel retard ne va pas se résorber en quelques semaines. Les professionnels du secteur savent déjà que les conséquences vont se faire ressentir pendant longtemps et notamment pour les produits technologiques.

La lenteur des rotations et l’engorgement des navires dans les ports de destination en Chine a également fait monter en flèche les tarifs d’expédition, les transporteurs maritimes d’Asie vers l’Europe du Nord demandant près de 20 000 $  pour un container de 40 pieds, soit une augmentation d’environ 1 000 % en un an. Cette augmentation se retrouve évidemment sur le prix final des produits acheminés chez nous. Dans certains cas, le coûts du transport devient le coût principal, avant même le coût de fabrication du produit.

Prix container Chine
                            Février 2021, le prix d’un container n’était « que » de 8000$…

2 énormes grains de sable qui viennent faire dérailler la mécanique chinoise.

Alors qu’une relative accalmie nous permet de croire que les choses vont vers l’amélioration, la grande machine à exporter chinoise est actuellement en souffrance. Les retards accumulés voir avoir des conséquences encore plus graves sur le commerce mondial qu’avant la pandémie d’après de nombreux observateurs.

De la console Xbox ou PS5 assemblées dans les ateliers de Shenzhen en passant par les moniteurs et l’électroménager, les produits impactés sont nombreux. Si on fait abstraction des retards, les industriels cherchent tous des solutions pour essayer de contourner la congestion actuelle du commerce maritime. Le transport de marchandises par trains ou camions est ainsi fortement sollicité. Une situation qui a déjà conduit à un doublement du prix du transport routier entre l’Asie et l’Europe.

Congestion Yantian

Des hausses de prix inévitables à la rentrée ?

Les retards de livraison et la congestion actuel ont pour le moment créé une sorte de calme avant la tempête. Mais tous les affréteurs et industriels s’accordent pour dire que l’explosion des coûts logistiques risque d’être répercutée en partie sur les produits vendus en magasin à partir de la rentrée…

Pour conclure, rien n’est terminé est la relative embellie du moment n’est probablement que passagère.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires