Test : Silverstone PF240

0
2383

Le PFF240

En matière de packaging on retrouve la même charte graphique que celle de l’IceGem 360. La boîte de ce PF240 sera donc blanche et bleu avec des liserés dorés. Idem, illustration du kit et rappel des caractéristiques sont au programme sur cet emballage.

À l’intérieur, toujours pas de révolution avec un moule cartonné qui contiendra les divers éléments du kit. On notera la présence d’un emballage supplémentaire en carton pour le radiateur. Bref, ça fonctionne bien, tout est arrivé en bon état.

Le radiateur :

 

Silverstone PF240 radiateur

Visiblement, que ça soit pour son offre haut de gamme ou entrée de gamme, on retrouve les mêmes radiateurs. En effet, ce PF240 utilise le même type de radiateur que celui de l’IceGem 360. On retrouve donc un bloc en aluminium aux bords arrondis et aux rivets apparents. Si la peinture est bien appliquée, le rendu visuel n’est pas terrible mais bon… On reste sur un kit accessible à partir de 80 €.

Côté dimensions, nous avons là un radiateur des plus classique qui affiche une épaisseur de 28 mm. Sinon, ce dernier affiche une longueur de 272 mm pour une largeur de 120 mm. Pas de doute, on est sur un standard en 120 mm. Idem pour le nombre de canaux de liquide qui sont au nombre de douze ou encore le matériaux utilisé qui n’est autre que de l’aluminium. Par ailleurs, nous n’aurons pas manqué de remarquer la présence d’un orifice de remplissage, pratique.

Enfin, sachez que ce radiateur est relié à la pompe par deux tuyaux en caoutchoucs de 40 cm de longueur. Si la longueur est confortable, on ne peut pas en dire autant de la souplesse. Il s’avère que les tubes sont assez rigides, ce qui ne facilitera pas forcément l’intégration du PF240 dans un boîtier.

La pompe :

Le bloc pompe se veut largement moins imposant que celui de l’IceGem 360 du même constructeur. On passe de 76 (L) x 76 (P) x 66 (H) mm pour le IceGem à 61 (L) x 61 (P) x 50 (H) mm pour ce PF240… Sacrée différence. Vous le verrez par la suite, cette différence à une influence sur la compatibilité des sockets.

Bien entendu, nous avons ici une base en cuivre vissée sur le reste du bloc. Le traitement de cette dernière est de bonne facture puisque le passage de la fraise se ressent à peine au touché. Autrement, la pompe dispose d’un capot en plastique rigide légèrement granuleux. Sur le dessus, nous avons un hexagone proposant une finition miroir dissimulant un flocon de neige, logo de Silverstone.

En matière de connectique, on retrouvera une prise fan à trois broche pour l’alimentation. Pour la partie éclairage, nous avons un câble supplémentaire sur lequel se trouve un connecteur RGB trois broches femelle sur lequel est repiqué un second connecteur mâle. Malheureusement, la marque ne donne pas toutes les caractéristiques de la pompe, seule sa vitesse est connue : 3400 RPM ± 10%.

Compatibilité : 

En matière de compatibilité avec les sockets, le constructeur annonce que son PF240 s’installera sur les plateformes suivantes :

  • Intel : LGA-775 – LGA-1366 – LGA-115x – LGA-1200 – LGA-2000
  • AMD : AM4 – FMx/+ – AMx/+

Comme on peut le voir, et contrairement au IceGem 360, la compatibilité avec le sTRX4 d’AMD disparaît. C’est d’ailleurs en cela que la différence de taille du bloc pompe influe sur la compatibilité du kit.

Les ventilateurs : 

Concernant la ventilation, Silverstone fournit deux ventilateurs de 120 mm avec son AIO. Normal, nous sommes face à du 240 mm nous direz-vous.

Au programme, on retrouve donc deux moulins Air Blazer 120R des ventilos affichant un cadre d’une épaisseur standard de 25 mm. Ce dernier affiche d’ailleurs une forme assez particulière avec des emplacement pour les vis se démarquant du reste. On notera aussi la présence de patins en caoutchouc visant à réduire les vibrations parasites au maximum.

Autrement, au niveau des pâles, celles-ci sont au nombre de neuf, elles sont fines mais proposent une forme particulièrement allongées.

Silverstone PF240 ventilateursAvant de passer aux caractéristiques, sachez que l’on retrouve deux connecteurs. Nous avons donc un premier câble type PWM pour l’alimentation et un second pour l’éclairage. À l’instar de la pompe, une double connectique RGB male et femelle est présente. Le but étant de brancher les moulins et la pompe à la chaîne.

Ici, les ventilos dispose d’une large plage de vitesse qui est comprise entre 600 RPM et 2200 RPM. À plein régime, tout ce petit monde génèrera une pression statique de 3.53 mmH2O et un flux d’air de 94 CFM.

Le bundle :

La partie accessoire du PF240 se situe dans un petit sachet en plastique refermable. Ce dernier est bien rempli et renferme :

  • Une notice de pour le fonctionnement de la télécommande RGB
  • Une notice pour le montage du kit
  • Un guide de garantie
  • Un « Y » pour connecter les deux ventilateurs à une seule prise fan de la carte mère
  • La connectique pour le branchement de la partie RGB
  • Une télécommande à trois boutons pour la gestion de l’éclairage
  • Un adaptateur molex vers une prise fan femelle à quatre broches
  • Un bras de montage pour socket AMD
  • Une seringue de pâte thermique
  • Une backplate multisocket
  • La visserie nécessaire au montage du kit

Dans les grandes, on retrouve un bundle qui propose le nécessaire pour pouvoir monter et exploiter son AIO. On notera quand même la présence du « Y » limitant le nombre de connectique utilisé sur sa carte mère. Sortie de ça, le reste est très classique selon nous.

Silverstone PF240 bundle

Grosso modo :

En soit, le PF240 de Silverstone est un kit relativement basique, comme en atteste son radiateur arrondi aux rivets apparents. Il en va de même pour la partie bundle qui ne proposera que le nécessaire pour le montage. Par ailleurs, rappelons que nous sommes face à un kit entrée de gamme. Il est temps de voir comment se déroule le montage, pour cela, rendez-vous page suivante.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires