Test – Logiciel CTR « ClockTuner »

19
17191

Le logiciel ClockTunerR :

Lançons le logiciel afin de réaliser une première approche des différentes sections ! Lorsque vous lancer le logiciel CTR, vous êtes confronté à un « disclaimer ». Celui-ci vous rappelle que toutes modifications des paramètres de votre processeur comporte un risque et que bien entendu, Yuri, ne sera pas responsable en cas de souci avec votre CPU.
Sur le côté droit, on retrouve 7 onglets : Homepage – Main – Benchmark – About & Help – Screenshot – Minimize – Exit.
La dernière version en date ajoute un onglet « dons ».

« Homepage » vous renvoie vers le profil Twitter de Yuri. La section « Main » sera celle où vous pourrez réaliser les différentes modifications et paramétrages de vos tests. L’onglet suivant, « Benchmark » vous proposera un historique de vos tests sous Cinebench R20. Vous pourrez ainsi voir votre score par défaut et celui obtenu après le travail du logiciel. Ici il est vide puisque je ne l’ai pas encore utilisé.

Les quatre autres onglets vous permettent de contacter Yuri ainsi que de localiser les captures d’écrans réalisées durant le paramétrage de votre processeur.

Attardons-nous plus en détails sur la fenêtre principale « Main ».
La partie supérieure est en liaison avec Ryzen Master et vous permet d’avoir les infos sur les différents cœurs. Ici, avec notre Ryzen 7 3800XT, ils sont bien entendu au nombre de huit. On retrouve également la température de chaque CCX. La valeur qui se trouve dans le rectangle indique la fréquence du cœur qui varie en fonction de l’activité de ce dernier : au repos ou en charge. La valeur qui se trouve juste à droite permet de se faire une idée du potentiel en overclocking du cœur. Plus la valeur est haute et plus il devrait être performant par rapport aux autres cœurs disposant d’une valeur inférieure. Retenez bien cette information car elle aura son importance lors des tests.

Enfin, en dessous, on retrouve le pourcentage de charge du processeur ainsi que la tension. Les autres tensions sont propres aux processeurs AMD. La surveillance de ces différentes tensions est donc bien prise en compte par le logiciel.

Les différents paramètres :

Continuons le passage en revue des différents paramètres.
Les valeurs que vous pouvez voir sont celles qui sont apparues par défaut. Elles sont très certainement propre à chaque processeur. Le Cycle Time est la durée du test, ici, elle est de 240 secondes, c’est-à-dire 4 minutes. Plus la valeur est grande et plus le résultat sera précis.
Le Delta CCX est la valeur entre le meilleur CCX et le moins bon. La valeur donnée par défaut par le logiciel selon votre processeur est la meilleure option. Les valeurs recommandées sont 25 MHz pour les Ryzen 5 et Ryzen 7. Pour les Ryzen 9 « X », 150 à 175 MHz et 100 à 150 MHz pour les nouveaux « XT ». En ce qui concerne les Threadripper, elles sont de 75 à 100 MHz.

Le Testing mode définit le niveau de charge et peut être défini par l’utilisateur.
L’option Initial frequency smart offset est une technologie permettant d’économiser du temps pendant l’overclocking ou la baisse de tension mais n’est compatible qu’avec les processeurs 3900X, 3900X, 3900XT, 3950X, 3960X et 3970X. Ici avec notre 3800XT, elle est désactivée.

La Reference frequency est la fréquence à laquelle vont débuter les tests. Dans notre cas, elle est de 4275 MHz et à l’inverse, la Max frequency, est la fréquence à laquelle le test se termine. Le Reference voltage est la tension à laquelle les tests seront réalisés. Il est noté dans le guide de ne pas augmenter cette valeur au-dessus de 1.25 volt pour les Ryzen « XT » au risque d’avoir des écrans bleus. En réalité, le but de ce logiciel est d’atteindre un rendement maximal avec une consommation énergétique adéquate, c’est bien un but d’optimisation et pas d’overclocking max.

Les quatre autres mesures sont des valeurs limites qui ne seront pas dépassées durant le test de votre processeur. Le fait d’activer le CB20 testing permet à la fin du test de juger de l’évolution des performances du nouveau profil. Enfin, Autoload profile with OS vous permet de charger automatiquement le profil au démarrage de votre OS. La création d’un profil ne peut se faire qu’à la fin d’un test.

Vous êtes presque prêt ! Sachez pour terminer, que le mode Diagnostic permet de faire une évaluation énergétique de votre propre processeur. Il est conseillé de le faire avant de lancer un premier tests. Cette évaluation de votre puce va permettre une rectification de certaines valeur et ainsi vous faire gagner du temps lors du tests.

Log & System information :

Une fenêtre très importante qui vous permet de suivre en directe l’état d’avancement du processus d’analyse de votre processeur. Un clique sur le bouton orange vous permet de copier toutes les données dans le dossier du logiciel. Ces données sont inscrites dans un fichier texte ctr_log.txt

Compatibilité actuelle des processeurs :

Actuellement, voici la liste des processeurs compatibles avec le logiciel et le lien pour le télécharger le logiciel.

Processeurs compatibles AMD CTR

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
SebTo
SebTo
17 octobre 2020 9 h 49 min

Bonjour ! Ceux qui ont testé avec les ryzen 3600/3600x vous avez quoi comme carte mère ? Je crois que tout se joue la. Logiciel serait pas compatible avec cm bas de gamme.

Kervico
Kervico
14 octobre 2020 21 h 44 min

J’ai essayé le logiciel aujourd’hui après plusieurs heures de bidouillage aucun résultat probant ! . J’aime bien une baisse de la consommation et la température . Mais au terme de fréquence je le retrouve bridé entre 3900/4020 . Du coup les performances sont inférieurs par rapport la version stock .
Mon 3600x est vraiment mauvais quel dommage

kervico
kervico
15 octobre 2020 8 h 14 min
Répondre à  CornerJack

A voir avec la prochaine version . Mais j’ai un cpu bronze d’après le logiciel . il lui faut une tension super élevé pour avoir une bonne fréquence .

Lestdown
4 octobre 2020 11 h 44 min

Petit retour sur mon expérience avec un 3600x et asus x570 itx gaming. Logiciel super efficace que je n’active pas au démarrage de Windows mais suivant mon utilisation, jeux principalement ou benchmarck car le logiciel gère super bien l équilibre tension température consommation et performance, je passe de 4050 mhz pour 1,40 v à 4175mhz pour 1,34v. En revanche pour du travail sous Windows ou films, internet, téléchargement je reste au réglage d’origine car au repos la tension descend vraiment plus bas environ 1v ou cela permet d’avoir des boost fréquence à 4375mhz alors que le logiciel reste en fréquence… Lire la suite »

chris
chris
1 octobre 2020 11 h 12 min

Personnellement sur un 3600x , les valeurs dans le rectangle reste toujours à 0 , et sur le côté dans le  »potentiel  » tout est à 100

Chris
Chris
1 octobre 2020 18 h 45 min
Répondre à  CornerJack

Je viens de tout contrôler , et oui tout est à jour comme demander.

BIzarre

Chris
Chris
1 octobre 2020 20 h 04 min
Répondre à  CornerJack

Oups autant pour moi , faut ouvrir ryzen master pour avoir les fréquences , mais j’ai 100 partout dans le potentiel … c’est peut-être normal .

Merci de ton aide

Lestdown
30 septembre 2020 21 h 38 min

Bonjour ça ne fonctionne pas, je fais le diagnostic mais au moment de faire le test, ça ouvre une page pour crée un compte maxon et même avec le compte créé l’application ne réagi pas

Anar
Anar
30 septembre 2020 13 h 35 min

Salut, super article !
Existe-t-il un logiciel équivalent « en mode fainéant » pour plateforme Intel ?
Un pote aimerait faire de l’OC, mais comme ça prend DES HEURES pour affiner tout l’oc, trouver le meilleur delta entre fréquence max et vcore honnête, le Vdrop, etc….. je lui ai fait un OC rapide mais je suis sûr de pouvoir optimiser en y passant plusieurs heures. Et dans ce cas, un logiciel mode fainéant pour Intel lui conviendrait à merveille ^^

Vins
Vins
30 septembre 2020 10 h 44 min

Dossier très intéressant qui le donne envie de me lancer !
Après optimisation, le processeur fonctionnera t-il toujours de manière « automatique » en faisant varier ses fréquences selon la charge du CPU ou le but est justement de fixer une fréquence et une tension constante ?
Mettons qu’on fasse ces optimisations et qu’une mise à jour de bios ou de Ryzen Master soit à faire. Faudra t-il refaire les manips ?

Vins
Vins
30 septembre 2020 16 h 06 min
Répondre à  CornerJack

Alors du coup, si c’est plus efficace (en terme de performance et de consommations), pourquoi le processeur ne fonctionne pas de base comme ça ?