Test – Logiciel CTR « ClockTuner »

19
17194

Les tests et résultats :

Bien sur, avant de débuter l’utilisation de ce logiciel, nous avons réalisé une pré-série de tests avec notre Ryzen 7 3800XT.
L’idée étant de le tester à sa fréquence stock, c’est-à-dire, sans aucunes modifications au sein du bios ni optimisation. C’est-à-dire un processeur sorti de sa boite, installé et utilisé dans la foulée. Nous voulions voir aussi si les valeurs que nous allions relever était identique à celle relevée par ClockTuner.

Voici nos relevés avant d’utiliser le logiciel. Observez bien les scores ainsi que les températures obtenues.

Comme vous pouvez le voir, les températures sont comprises entre 73 et 74°C avec un score de 2266 points pour CinebenchR15 et de 5160 points pour Cinebench R20. La tension étant en mode AUTO, celle-ci peut monter jusqu’à plus de 1.4 volt avec une consommation qui atteint les 225 watt pour l’entièreté de la configuration. Nous utilisons un wattmètre.

Voyons maintenant ce que va nous apporter le logiciel ClockTuner.

Test du logiciel ClockTuner :

J’ai donc laissé les paramètres par défaut proposé par le logiciel. Le but étant de voir comment celui-ci va réagir. Par défaut, le logiciel me propose une tension de 1.25 volt et un créneau de tests allant de 4275 MHz à 4600 MHz.
Le logiciel va partir de la fréquence par défaut, réaliser une série de tests de stabilité sur sous prime 95 et si c’est stable, augmenter la fréquence de 25 MHz. Ensuite, même protocole jusqu’au moment ou des erreurs surviennent pendant le test de stabilité qui auront une incidence sur le résultat définitif. Les erreurs vont permettre d’identifier la fréquence maximale stable.

Bien entendu, il faut bien se douter que des erreurs vont survenir assez rapidement. Je sais parfaitement bien que mon processeur ne passera pas à 4600 MHz à 1.25 volt. Je vous conseille donc, de réaliser un diagnostique avant de lancer le test ce qui vous fera gagner du temps. Sans diagnostique, le test à duré 40 minutes.

En plus, et c’est important de savoir, le logiciel se concentre sur le cœur le moins bon de chaque CCX. Par exemple, dans notre cas, avec mon exemplaire du Ryzen 3800XT, c’est le C04 dans le CCX1 et le C06 dans le CCX2. Le principe est assez simple, si le cœur le moins bon tient la fréquence, il en sera de même pour les meilleurs.

Voici les excellents résultats obtenus !

Le logiciel nous propose de pousser les 4 cœurs du CCX1 à 4450 MHz et les 4 du CCX2 à 4475 MHz, le tout pour une tension de 1.25 volt. L’écart de fréquences entre les deux CCX est bien de 25 MHz comme réglé dans le paramètre Delta CCX. Un petit tour via CPU-Z et CoreTemp nous permet de vérifier que les différentes fréquences ont bien été appliquées sur les huit cœurs.
Les performances sont sans appels, un overclocking des 8 cœurs de notre Ryzen 7 3800XT et le tout avec une tension moins importante. Le logiciel nous indique que nous passons d’une consommation de 138.8 w à 110.4 w, soit un gain de 21%. La consommation est donc, elle aussi, plus basse ainsi que les températures face au CPU sorti de boite !

Une fois le test sauvegardé, j’ai activé l’option permettant de lancer le profil au démarrage de l’OS et ainsi le sauvegarder !
Refaisons à présent les tests avec Cinebench R20 et R15 afin de pouvoir juger des différences. Sans difficulté, nous avons gagné 5 % de performance dans les benchmarks, perdu près de 10 °C et surtout baissé la consommation de 225 à 196 watt (consommation globale) ! Cela représente un gain de près de 32% au niveau du rendement !

Allez plus loin encore :

J’ai tout d’abord réalisé le diagnostique que je n’avais pas fait la première fois afin de voir les informations qu’il en ressort. Comme on peut le constater, le logiciel propose de commencer les tests directement à 4475 MHz et de monter la tension à 1.275 volt. Il propose aussi une fréquence envisageable de 4300 MHz pour une tension de 1.175 volt. De bonnes indications pour continuer à peaufiner l’optimisation de son processeur.

Il est bien sûr possible d’aller plus loin en modifiant vous mêmes les paramètres dont notamment la tension. Bien entendu, il semble logique de faire cela en fonction de votre système de refroidissement. D’après Yuri, une augmentation de 25mV permet un gain de 50 MHz.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
SebTo
SebTo
17 octobre 2020 9 h 49 min

Bonjour ! Ceux qui ont testé avec les ryzen 3600/3600x vous avez quoi comme carte mère ? Je crois que tout se joue la. Logiciel serait pas compatible avec cm bas de gamme.

Kervico
Kervico
14 octobre 2020 21 h 44 min

J’ai essayé le logiciel aujourd’hui après plusieurs heures de bidouillage aucun résultat probant ! . J’aime bien une baisse de la consommation et la température . Mais au terme de fréquence je le retrouve bridé entre 3900/4020 . Du coup les performances sont inférieurs par rapport la version stock .
Mon 3600x est vraiment mauvais quel dommage

kervico
kervico
15 octobre 2020 8 h 14 min
Répondre à  CornerJack

A voir avec la prochaine version . Mais j’ai un cpu bronze d’après le logiciel . il lui faut une tension super élevé pour avoir une bonne fréquence .

Lestdown
4 octobre 2020 11 h 44 min

Petit retour sur mon expérience avec un 3600x et asus x570 itx gaming. Logiciel super efficace que je n’active pas au démarrage de Windows mais suivant mon utilisation, jeux principalement ou benchmarck car le logiciel gère super bien l équilibre tension température consommation et performance, je passe de 4050 mhz pour 1,40 v à 4175mhz pour 1,34v. En revanche pour du travail sous Windows ou films, internet, téléchargement je reste au réglage d’origine car au repos la tension descend vraiment plus bas environ 1v ou cela permet d’avoir des boost fréquence à 4375mhz alors que le logiciel reste en fréquence… Lire la suite »

chris
chris
1 octobre 2020 11 h 12 min

Personnellement sur un 3600x , les valeurs dans le rectangle reste toujours à 0 , et sur le côté dans le  »potentiel  » tout est à 100

Chris
Chris
1 octobre 2020 18 h 45 min
Répondre à  CornerJack

Je viens de tout contrôler , et oui tout est à jour comme demander.

BIzarre

Chris
Chris
1 octobre 2020 20 h 04 min
Répondre à  CornerJack

Oups autant pour moi , faut ouvrir ryzen master pour avoir les fréquences , mais j’ai 100 partout dans le potentiel … c’est peut-être normal .

Merci de ton aide

Lestdown
30 septembre 2020 21 h 38 min

Bonjour ça ne fonctionne pas, je fais le diagnostic mais au moment de faire le test, ça ouvre une page pour crée un compte maxon et même avec le compte créé l’application ne réagi pas

Anar
Anar
30 septembre 2020 13 h 35 min

Salut, super article !
Existe-t-il un logiciel équivalent « en mode fainéant » pour plateforme Intel ?
Un pote aimerait faire de l’OC, mais comme ça prend DES HEURES pour affiner tout l’oc, trouver le meilleur delta entre fréquence max et vcore honnête, le Vdrop, etc….. je lui ai fait un OC rapide mais je suis sûr de pouvoir optimiser en y passant plusieurs heures. Et dans ce cas, un logiciel mode fainéant pour Intel lui conviendrait à merveille ^^

Vins
Vins
30 septembre 2020 10 h 44 min

Dossier très intéressant qui le donne envie de me lancer !
Après optimisation, le processeur fonctionnera t-il toujours de manière « automatique » en faisant varier ses fréquences selon la charge du CPU ou le but est justement de fixer une fréquence et une tension constante ?
Mettons qu’on fasse ces optimisations et qu’une mise à jour de bios ou de Ryzen Master soit à faire. Faudra t-il refaire les manips ?

Vins
Vins
30 septembre 2020 16 h 06 min
Répondre à  CornerJack

Alors du coup, si c’est plus efficace (en terme de performance et de consommations), pourquoi le processeur ne fonctionne pas de base comme ça ?