Test : Jonsbo D40

0

Jonsbo fait parti des fabricants que nous avons récemment découvert avec le test du HX6250, un gros ventirad simple tour en 140 mm. Néanmoins, le catalogue de la marque ne s’arrête pas qu’aux refroidisseurs CPU puisqu’il comporte des boîtiers. D’ailleurs, en parlant de boîtier, nous avons reçu un de leurs derniers produits : le D40. Pour le coup, que vaut ce modèle moyen tour compact ? On regarde ça maintenant !

Jonsbo D40

 L’extérieur du D40 :

Avec ce boîtier, la marque chinoise nous propose donc un modèle au format moyen tour. Cependant, l’entreprise mise sur la compacité avec une référence affichant des dimensions proches d’un boîtier micro-ATX. Ainsi, ce modèle affiche 204 (L) x 401 (P) x 386 (H) mm, on vous l’a dit, il est compact, d’ailleurs, sa taille est très proche d’un MACUBE 110 signé DeepCool. Le poids est également light puisque ce modèle n’affiche que 5 kg sur la balance, poids justifié par ses dimensions et l’emploi d’aluminium pour la façade et la partie arrière. 

Clairement, si vous n’aimez pas les boîtiers sobres aux lignes épurées, vous n’apprécierez certainement pas ce petit D40. Avec cette référence, la marque signe un boîtier à la façade dénuée d’artifice aux bordures latérales arrondies. Notez que nous l’avons reçu dans sa version silver. D’autres coloris existent comme le noir intégral ou le blanc. Honnêtement, cette version est très réussie, le noir de la partie supérieure et des panneaux vitrés apportant un joli contraste. 

Enfin, on remarquera que la partie avant est complètement dénuée d’aération, c’est normal, elles sont toutes positionnées dans le bas, mais nous y reviendrons. 

Le panneau de contrôle :

Jonsbo D40 panneau de contrôle

Le panneau de contrôle du boîtier est positionné dans le coin inférieur droit de la façade. Cependant, nous retrouvons « l’inconvénient » des boîtiers modernes puisqu’il dispose de : 

  • Un bouton de mise sous tension
  • Un port USB type A 3.2 Gen 1
  • Une prise micro/casque
  • Un port USB type C 3.2 Gen 1
Pour aller plus loin :
N2 : un boîtier mini-ITX pour NAS chez Jonsbo !

Ce type de configuration permet de proposer une connectique épurée ne venant pas perturber l’esthétisme de la face avant. En revanche, nous le trouvons moyennement fonctionnel du fait du peu d’équipement USB type A pouvant être branchés simultanément ! 

Le dessous :

Jonsbo D40 dessous

Sous le boîtier, nous retrouvons les pieds, mais une attention particulière leur est apportée. Il s’agit, en effet, de pieds de type hifi avec un design arrondi et une finition type aluminium. Ils sont d’ailleurs recouverts d’une mousse qui n’adhèrera pas spécialement sur la surface sur laquelle est posée le boîtier. Honnêtement, nous préférons, le boîtier sera plus simple à tourner/retourner lors du montage. 

Sinon, on remarque la présence d’un filtre à poussières prenant place sous le fond du D40. Son accès ne sera pas évident puisqu’il est simplement calé sous le boîtier. Il faudra donc le pencher pour l’ôter et le nettoyer. 

L’arrière :

Jonsbo D40 arrière

C’est en regardant à l’arrière que l’on comprend pourquoi ce modèle est aussi compact : l’emplacement de l’alimentation ne se situe pas dans le bas. Dans ce D40, le bloc s’installera à la verticale, derrière la façade. D’ailleurs, on aperçoit le déport IEC14 dans le haut. 

Un peu plus bas, nous devinons l’emplacement I/O shield de la carte mère avec un emplacement pour ventilateur en 120 mm juste à côté. Notez la forme de la grille du ventilateur à base de rond, original. Enfin, tout en bas, sept slots d’extension noir.

Néanmoins, on ne passera pas à côté du gros « Made in China » dans le haut. 

Le dessus :

Jonsbo D40 dessus

Nous terminons ce petit tour extérieur par la partie supérieure du D40. Cette dernière propose un joli cache strié maintenu à l’arrière par deux vis à main. Ce dernier masque les vis maintenant les panneaux latéraux. 

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires