Test : Asus Ryujin 360

1
28282

Relevés de températures :

Processeur à 65W :

Clairement, le profil 65W représente la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

Test Asus Ryujin 360

Clairement, sur un CPU en 65W, le Ryujin 360 se balade et n’a aucun mal à refroidir notre Ryzen 7 1700X. Le CPU ne chauffe pas d’un poil, on pourrait croire qu’il est en idle. Diminuer la vitesse de ventilation n’aura qu’un faible impact ici.

Par rapport à la concurrence, le Floe Riing 360 reste encore le numéro 1 en 5V et 8V. Toutefois, le Ryujin prend la tête dès qu’on s’agit de fonctionner à faible régime. Merci Noctua.

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.50 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.2V pour obtenir une consommation de 95W environ lors d’un encodage x265. Pour simplifier la lecture du graphique, nous avons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

Test Asus Ryujin 360

Lorsque la chauffe devient plus importante les choses changent quelques peu. Effectivement, le kit ASUS reprend l’ascendant face aux Floe Riing 360 et se positionne devant. En fin de course, en 5V et 8V, on obtient des températures similaires à l’excellent H100i RGB Platinum de Corsair (kit en 240 mm très performant).

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings ! C’est le test le plus intéressant pour des AiO conséquents tels que celui testé aujourd’hui.

Pour aller plus loin :
Asus TUF Gaming Capture Box CU4K30

Test Asus Ryujin 360

A chauffe maximale, encore une fois, le Ryujin s’en tire très bien côté températures. Le Floe Riing est dépassé dans les cas de figure et on se retrouve à jouer des coudes avec le kit de Corsair une fois de plus.

Bref, qu’est-ce qu’on retiendra de tout ceci ? Simplement que le kit d’Asus se comporte merveilleusement bien d’un point de vu températures. En 95W et 125W, le kit se retrouve au coude à coude avec l’excellent H100i RGB Platinum de Corsair. Mais qu’en est-il du ratio températures/bruit ? Pour le savoir rendez-vous page suivante.

Température des VRM : 

L’une des particularités de ce Ryujin 360 est d’offrir un ventilateur situé sur le bloc pompe. Son objectif est simple : refroidir les éléments situés autour du socket. Pour le coup, est-il efficace ? C’est ce que nous allons voir.

Pour le relevé, on se fie simplement à la température des VRM reporté via HWiNFO64. Pour faire chauffer, on opte pour notre profil de consommation à 125W sous Handbrake pendant 20 mins.

Test Asus Ryujin 360Comme on peut le voir, sans le ventilateur, les VRM de la Crosshair VI Hero que nous utilisons pour les tests sont déjà bien refroidis. Si on ajoute le ventilateur de pompe, c’est encore mieux puisque l’on perd ici 8°C. Un gain loin d’être anodin.

D’ailleurs, on se répète, mais il est dommage de ne pas avoir un support logiciel pour ce fameux ventilateur. Afin de le stopper pour faire des mesures de bruit, nous avons eu recours à des méthodes peu orthodoxe. Un serre fil en acier pris directement dans les pâles du moulin.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lestdown
Lestdown
20 mars 2019 19h34

À ce prix là je m’oriente sur watercooling custom….