Test : Asus Ryujin 360

1
28282

Installation :

Nous allons le voir, les étapes d’installation sur sockets AMD et Intel sont très similaires. Quoi qu’il en soit, si vous êtes équipé d’une carte mère AMD, il faudra absolument conserver la backplate et les fixations d’origines.

Intel/AMD :

On attaque le montage en mettant en place le bon bracket de montage sur la base de la pompe. Pour cela, on exerce une légère pression sur le bracket et on tourne légèrement pour verrouiller ou déverrouiller le bracket.

Ensuite, on prépare la carte mère. Rien de sorcier ici. Sur une carte mère Intel, on déposera la backplate au dos puis en vissera les entretoises autour du socket.
Sur un socket AMD, on retirera les bras de montage d’origine pour visser les entretoises sur la backplate d’origine.

Ensuite, on dépose directement le bloc pompe sur le CPU puis on visse le tout via les gros écrous correspondants. Dans tous les cas, pas besoin de pâte thermique, elle est pré-appliquée sur la base de la pompe.

On terminera le montage en disposant le cache sur le dessus de la pompe. Il se dépose simplement sur le dessus du waterblock, le magnétisme faisant le reste. Bien sûr, la partie évasée ira au niveau des tuyaux.

Pour les branchements, il faudra prévoir une prise d’alimentation SATA et un header USB 2.0 de libre. Les ventilateurs se branchent directement sur la pompe via les trois prises fans femelles de fournies.

Pour aller plus loin :
Strix LC II : Asus annonce une nouvelle génération d'AIO !

Comme d’habitude avec de l’Asetek, on n’a pas à se plaindre du montage. Le système étant bien étudié, on ne galérera pas durant l’installation. Quelques minutes suffiront à mettre en place le Ryujin 360.

page suivante

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lestdown
Lestdown
20 mars 2019 19h34

À ce prix là je m’oriente sur watercooling custom….