Rencontre avec Vince Lucido aka KingPiN

0

Il existe quelques personnalités au profil étonnant et qui inspirent la sympathie sans pour autant les connaitre. Vince Lucido en fait partie. Les fondus d’overclocking savent qui est Vince et de quoi il est capable quand on parle de pousser les performances d’une carte ou d’un CPU. Mais Vince est aussi un vrai concepteur, à l’origine de plusieurs produits.

Vince Lucido
Hop, on réchauffe les godets avec deux torches !

Nous avons pu échanger avec lui et pour une fois pas uniquement sur quelques astuces d’overclocking mais sur sa vie au quotidien.

Interview de KingPin : EVGA, l’avenir de l’overclocking et la conception des produits

OCC : Vince, il est facile de se dire que tu ne fais que « clocker » toute la journée, mais en réalité, c’est quoi une vraie journée pour toi ?

Vince : Durant mes premiers jours à Taiwan, mes journées tournaient autour de l’overclocking extrême tout en commençant à apprendre les principes fondamentaux nécessaires à la bonne conception d’une carte graphique et d’une carte mère. EVGA traversait une période de transition à l’époque et il y avait les tourments classiques que l’on retrouve quand une nouvelle équipe de R&D débute. Il y avait aussi l’aspect marketing du XOC (l’overclocking extrême) et l’envie de l’équipe de créer et construire une marque forte dans l’overclocking, le benchmarking, les cartes graphiques et les cartes mères EVGA. La plupart des journées étaient longues et j’étais toujours en train de faire des benchs et de tester une version de 3DMark pendant ce qui m’a semblé être une éternité. Un travail de rêve en fait si vous êtes fan des benchmarks 3D comme je l’ai toujours été.

Les choses ont maintenant évolué. Ces derniers temps, je me concentre davantage sur l’efficacité du travail pour l’organisation des projets internes. L’intégration de la conception matérielle et logicielle ainsi que le soutien et le travail avec une nouvelle équipe d’autres overclockeurs dévoués et talentueux du monde entier. L’idée est d’obtenir les meilleurs résultats sur le matériel EVGA.

Je concentre également mes efforts à aider les autres et à former de nouveaux gars qui peuvent bien représenter EVGA. Certains ont la volonté et peuvent développer leur talent, ils ont juste besoin de quelques outils et d’une chance pour rivaliser avec les grands. Cela peut vraiment prendre beaucoup de temps, car il faut s’occuper de leurs mésaventures, de leurs besoins en matériel et de leurs problèmes généraux. Mais tout va bien, j’aime vraiment soutenir et aider les autres. Bien que le bencher me manque vraiment. Maintenant c’est aussi gratifiant de soutenir et de suivre (par procuration) les efforts des autres, de les voir réussir et également d’être reconnu pour leurs efforts exceptionnels. Je suis toujours un grand fan et spectateur de l’overclocking extrême au plus haut niveau.

Vince Lucido
Une partie des composants qui porte la grippe « KPE »

 

OCC : Nous savons tous que tu as un lien fort avec la marque EVGA, quel est le produit qui t’a le plus marqué ces dernières années ou celui qui t’a procuré le plus de plaisir à concevoir ?

Vince : Je n’avais pas réalisé que c’était si évident lol. C’est vraiment difficile à dire, j’ai un lien avec chaque projet auquel j’ai eu la chance de participer. Toutes les cartes KingPiN et tous les modèles DARK. Chacune d’entre elle est spéciale pour moi et constitue en quelque sorte une progression en terme de conception et d’ingénierie grâce au boulot des équipes précédentes.

Ces équipes n’ont pas été les mêmes pour chaque produit, elles ont changées et évoluées au cours des 12-13 années pour aboutir à ce que nous sommes aujourd’hui. Il m’est très difficile de choisir un favori, mais je suis assez heureux de la façon dont le projet de la RTX 3090 KingPiN s’est déroulé, surtout sans TiN. C’était un grand défi, c’est sûr, mais nous avons encore de belles choses à venir prochainement.

Vince Lucido
Beaucoup de tests avant l’arrivée du produit final

 

OCC : Pas mal de gens achètent des produits KPE, mais ils n’overclockent pas, comment considères-tu ça ?

Vince : EVGA vend des milliers de cartes KP à chaque génération. Bien qu’elles soient conçues pour l’overclocking extrême, ce sont surtout les joueurs, les amateurs de watercooling et même les assembleurs qui font main basse sur la majeure partie de l’offre. Je me rends compte que cela peut être frustrant pour certains overclockeurs sérieux qui veulent une carte KP pour bencher sous LN2 afin de faire tomber des records et qui ne peuvent pas en obtenir.

La demande pour ces modèles est de plus en plus forte, surtout pour les dernières générations de cartes KP. La plupart des acheteurs savent à quoi s’attendre lorsqu’ils achètent une carte KPce. La valeur de ces cartes réside dans la conception ainsi que sur les fonctions que nous y intégrons pour l’overclocking extrême. J’ai réalisé, il y a quelques temps, que concevoir une carte uniquement pour l’overclocking extrême et rien d’autre, n’avait pas beaucoup de sens. Je voulais que ce soit un produit aussi complet que possible. J’ai donc continué à me concentrer afin de proposer le meilleur niveau de performance pour l’utilisation H24 en conservant ses atouts pour l’utilisation sous LN2.

La carte doit offrir une expérience de haut niveau pour tout le monde et pas seulement pour une utilisation sous LN2. Cela ne fait qu’accentuer la demande du grand public pour une carte dont l’édition est déjà limitée. Pour cette génération, j’ai spécifiquement essayé d’aider et de soutenir autant de gars que possible qui voulaient faire de l’overclocking extrême, surtout ceux qui le faisaient pour la première fois. C’est généralement avec eux qu’il est le plus agréable de travailler. Parfois cela fonctionne et parfois non, mais cela vaut toujours la peine de faire un effort.

Le waterblock à destination de la carte RTX 3090 KP

 

OCC : Parlons des cartes graphiques, à l’heure actuelle, est-il encore facile de développer une carte avec toutes les contraintes imposées par NVIDIA ? Doit-on s’attendre pour le futur à des performances uniformes et seulement des différences esthétiques ?

Vince : NVIDIA sera toujours le « Big Brother » ici (haha) et fixera les recommandations sur ce qui est possible ou non à chaque génération. Au final, ce sont eux qui fixent les règles.

Cependant, il va sans dire que le temps et les efforts que notre équipe consacre aux bêta-tests, à la conception précoce, ainsi qu’à toutes les étapes de tests permettent de s’assurer que tout est parfaitement correct. Sur les anciennes générations de GPU NVIDIA, il y avait une plus grand marge de manœuvre sur ce que nous pouvions ou ne pouvions pas faire.

Maintenant, sur les cartes actuelles, les modèles des différents fournisseurs sont un peu plus répétitives, en particulier sur versions qui ne se destinent pas à l’overclocking extrême. Je ne dirais pas que pour nos modèles KP, quoi que ce soit ai vraiment changé sur la manière dont nous abordons la conception. Cette année, nous nous sommes davantage concentrés sur le design de la carte que sur les nombreux records qu’elle a déjà obtenu. J’ai également travaillé d’arrache-pied dans l’ombre pour que tous les membres de l’équipe soient constamment synchronisés pour une meilleure gestion du projet. Cela a eu pour conséquence, une carte KP qui a été la plus rapide à commercialiser jusqu’à présent.

Le premier godet KingPiN

 

OCC : Acheter des cartes graphiques et des cartes mères KPE est devenue quasi impossible en Europe, sais-tu si la situation va évoluer positivement en 2021 ? Beaucoup d’entres-nous ne comprennent pas cette situation qui semble consister à « laisser tomber l’Europe ».

Vince : La situation en l’Europe est difficile et en en particulier pour ces séries limités. De plus, la demande a beaucoup augmenté ces dernières années. Le fait que les cartes mères DARK et les cartes graphiques KP soient en éditions limitées et que la demande aux États-Unis soit si forte suffit déjà à anéantir le stock dont nous disposons.

On me demande presque quotidiennement d’aider les gens résidant en Europe à mettre la main sur ce matériel, sur les waterblocks en cuivre « Hydro » ainsi que sur toutes les autres cartes. J’essaie de faire ce que je peux pour les gens et j’espère une meilleure disponibilité/priorité de ces produits dans le futur pour les fans européens de la marque EVGA. Compter sur moi pour faire pression pour vous.

L’année 2020 a été une année folle et malheureusement 2021 s’avère encore PLUS compliquée pour la fabrication et pour l’approvisionnement de nombreux produits que je fabrique pour EVGA mais aussi pour KingPin Cooling. Nous devons améliorer tout ça.

Voilà ce qui arrive quand on bench 4 GPU en même temps

 

OCC : Comment vois-tu l’avenir de l’overclocking sur PC ?

Vince : L’avenir de l’overclocking sur PC est prometteur. Je vois même de plus en plus de gens se lancer dans l’overclocking extrême ces derniers temps. Je peux m’en rendre compte avec l’augmentation des ventes de mes godets LN2, de la pâte thermique XOC ainsi que des produits liés à l’overclocking extrême. Il y a aussi beaucoup d’échanges sur les forums et sur les réseaux sociaux sur nos modèles KP.

Depuis quelque temps, l’overclocking est également plus souvent présent sur les réseaux sociaux ce qui permet à de plus en plus de personnes de le découvrir. Cette année, l’utilisation de l’overclocking extrême par la communauté a été très élevée, surtout avec la RTX 3090 KP. I il semble que la nouvelle génération soit plus active sur l’overclocking des GPU, que ce soit les nouveaux overclockeurs ou les confirmés.

Je vais continuer à pousser l’overclocking et à être impliqué dans les nombreux aspects de l’overclocking extrême que ce soit avec EVGA ou avec KingPiN Cooling.

OCC : Vince, merci pour ton temps et pour toutes ces informations qui vont ravir la communauté overclocking.com !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires