RayTracing : une carte dédiée se profile pour les non-équipés !

5
4704

Comme vous le savez sans doute, la génération RTX 2000 de nVidia apportait le support d’une nouvelle technologie : le RayTracing. Via cette dernière, les cartes étaient capables de calculer la réflexion des rayons lumineux en temps réel. L’objectif étant d’apporter toujours plus de réalisme dans les graphismes des jeux vidéos.

Cependant, acquérir une RTX 2000, ce n’est pas une mince à faire. Effectivement, les premiers prix tournent autour des 350€ chez Top Achat. Pour ces raisons, nVidia travaille sur un module PCIe dédié au calcul de la technologie afin d’augmenter le taux d’adoption grâce à des prix plus accessibles.

RayTracing : vers une carte PCIe dédiée ! 

Vous l’aurez compris, l’objectif de nVidia et de répandre au maximum sa technologie et pour cela, le caméléon se concentre sur un module dédié. Pour ceux qui s’en rappellent, cela ressemblera (sur le principe) à la carte Ageia PhysX qui était un module dédié au calcul des effets PhysX en son temps. D’autant que le PDG de l’entreprise aurait avoué qu’en l’état actuel, la technologie n’est « qu’un essai bancale ».

Ageia Physx - RayTracing

Pour sa carte, l’équipe verte pense offrir deux configurations avec des cartes embarquant 8 Go et 16 Go de VRAM. Idem, la quantité de RT Core embarqué variera de 128 à 256 selon si vous souhaitez la plus grosse version ou non. Bien évidemment, un connecteur PCIe x16 sera nécessaire.

La carte ne elle-même reprend un format single slot d’une longueur d’environ 25 cm. Le refroidissement sera passif pour la plus petite déclinaison. En revanche, la carte de 16 Go profitera d’un petit blower à l’arrière afin de garder la puce au frais. Pour finir, dans les deux cas, les puces mémoires seront refroidies grâce à des ailettes en aluminium.

Bien sûr, ce module RTX fonctionnera même si vous avez une carte AMD. Pour ceux ayant déjà une RTX 2000 dans son PC, cette extension pourra booster vos performances dans le domaine. On évoque tout de même des gains de FPS allant de 50% à 75% (selon le modèle) sur Metro Last Light lorsque couplé à une RTX 2080 Ti ! De quoi espérer taper plus de 30 FPS en jeu, c’est déjà ça !

Les prix ? 

Pour les prix, la marque n’a encore rien communiqué. Mais comme d’hab, ça sera trop cher pour c’que c’est mébon, nous on les connaît. Et askip, les modules étaient trop chers, c’est pour ça qu’ils se sont fait refoulés des consoles next-gen. Car oui, c’était bien l’objectif à la base.

PS : oui, il s’agit bien d’un poisson.

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
xkaider
xkaider
5 avril 2020 21 h 46 min

sympa ce poissons RTX

Jack
Jack
1 avril 2020 19 h 38 min

Cette année il faut trouver quelle est la vraie news parmis cet amas de poissons ;D

Fuze
Fuze
1 avril 2020 19 h 30 min

J’y ai cru c’était pas une mauvaise idée, il y’a juste les 8/16 gb de ram qui m’ont paru bizarre, 2 gb aurait été plus crédible

chaced
chaced
1 avril 2020 16 h 12 min

ho une carte Physx :D

Antoine Viallon
1 avril 2020 14 h 48 min

Heureusement que j’ai regardé la date xD