Présentation : Corsair HX1000i 2022

0

Après NZXT, nous passons maintenant chez Corsair pour une petite présentation d’alimentation. Effectivement, la marque nous a généreusement fait parvenir un de ses nouveaux blocs pour que nous nous puissions vous présenter cela. Aujourd’hui, on s’attarde donc sur un modèle de grosse puissance avec cette HX1000i modèle 2022, un bloc de 1000W !

Corsair HX1000i boîte

Présentation de la série HXi 2022 : 

Avec cette série HXi 2022, la marque Corsair nous propose donc des blocs d’alimentation haut de gamme. On retrouve donc, d’une part, de fortes puissances et d’autre part, un rendement important via une grosse certification… Sans parler de la prise en charge de la suite logicielle iCUE de la marque.

Pour l’heure, la série HXi 2022 est une toute petite gamme d’alimentation puisqu’elle ne propose que deux modèles. Le premier, celui que nous avons reçu et la version la plus « petite » avec ses 1000W de puissance. La seconde, tape beaucoup plus haut avec ses 1500W. Clairement des modèles hauts de gamme destinés à alimenter de grosses configuration à base de plusieurs GPU… Voire des workstations.

On termine avec la garantie constructeur qui sera longue… Très longue puisque les deux blocs de cette série se retrouvent garantis 10 ans.

Le déballage : 

La partie packaging reste à l’image de ce que propose Corsair depuis quelques temps. On retrouve alors une boîte noire et jaune avec une illustration de l’alim en question sur la face avant. À l’arrière, rien d’extraordinaire puisque la marque et en avant les principales fonctionnalités de son bloc. On retrouvera quelques informations sur les courbes de rendements ainsi que les intensités de différents rails ou la courbe de vitesse du ventilateur.

À l’intérieur, on retrouve le bloc d’alimentation emballé dans un sachet plastique et bien enserrer entre deux blocs de mousse protecteur. Sur la droite, on remarque une petite boîte en carton qui contiendra les câbles et le reste des accessoires fournis avec ce modèle.

La HX1000i 2022 :

Corsair HX1000i

Pour ce qui est des dimensions physiques de ce modèle, clairement, il ne faudra pas avoir de boîtier trop compact. Effectivement, cette HX1000i 2022 affiche une largeur de 150 mm et une hauteur de 86 mm, standard jusqu’à présent. Cependant, la profondeur reste importante : 180 mm, soit plus que les C850 Gold V2 de NZXT par exemple… Mais moins que la Dark Power Pro 12 1500W de be quiet!. Le poids n’est pas non plus en reste avec ses 2 kg sur la balance.

Du côté de la finition, nous n’avons rien à reprocher à cette référence puisque l’on retrouve une carcasse en acier joliment peinte en noir. La peinture propose une finition granuleuse légèrement brillante. Et comme toutes les dernières alimentation ATX de la marque, les angles sont biseautés. Un design initié avec la première génération de RM de la marque de mémoire.

Alimentation haut de gamme oblige, on retrouve forcément la gestion modulaire des câbles qui avec. C’est d’ailleurs ce que nous pouvons constater à l’arrière de ce modèle. Comme on peut le voir, aucune connectique n’est présente en sortie de boîte, ça sera à nous d’ajouter la connectique correspondant à nos besoins lors du montage de la configuration. D’ailleurs, on remarque également la présence d’un port USB type C servant à la liaison pour iCUE.

L’avant de l’alimentation reste somme toute très classique. On y retrouve l’IEC 14 pour y brancher le cordon d’alimentation ainsi qu’un interrupteur de mise sous tension. D’ailleurs, au-dessus de ces deux éléments, nous avons le droit à un petit rappel de la référence « HX1000i » une petite attention que l’on retrouvait déjà sur les vieilles RM et plus récemment sur la RM750x que nous vous présentions ici. Sinon, nous avons le droit à une large grille de ventilation avec des ouvertures de forme triangulaire.

On termine finalement avec la ventilation assurée, ici, par un ventilateur imposant, en 140 mm. Par défaut, ce dernier propose un fonctionnement semi-passif jusqu’à 500W de consommation, soit environ 50% de charge. Cependant, selon votre utilisation et via iCUE, vous pourrez configurer une courbe de ventilation personnalisée. Cependant, contrairement à be quiet! ou Cooler Master, les caractéristiques du ventilateur ne sont pas connues.

Un petit mot sur la partie électrique : 

Corsair HX1000i

Pour ce qui est de la partie électrique, comme on peut le voir, ce bloc signé Corsair affiche un unique rail 12V. D’ailleurs, ce dernier affiche une très forte intensité puisqu’il est question de 83,3A, soit 999,6W ! De nouveau, cet unique rail pourra alimenter sans transpirer votre CPU ainsi que la ou les cartes graphiques présentes dans votre configuration. Il n’y aura pas à se soucier de la charge à répartir sur différent rails comme c’est le cas avec la Pure Power 11 FM de be quiet!.

Les autres rails de leurs côtés affichent une intensité de 25A pour les 3,3V et 5V. En puissance combiné, ça nous fait du 150W, de quoi alimenter sereinement toute la partie périphérique de la machine : SSD, HDD, USB, & Cie. On termine par mentionner les rails -12V de 0,3A (3,6W) et 5VsB de 3A (15W).

Concernant les protections, la marque met en avant tout ce qu’il faut avec :

  • OVP : Over Voltage Protection (protection contre les surtensions)
  • OCP : Over Current Protection (protection contre les surintensités)
  • SCP : Short Circuit Protection (protection contre les courts-circuits)
  • OPP : Over Power Protection (protection contre les surpuissances)
  • OTP : Over Température Protection (protection contre les surchauffes)
  • CFP : Catastrophic Failure Protection

Corsair HX1000i intérieur

Au niveau de la conception, cette HX1000i propose une topologie avec un circuit LLC résonnant ainsi qu’un circuit DC-to-DC. Les composants semblent également de qualité, rien qu’au niveau des condensateurs principaux. Ces derniers proviennent de chez Nippon Chemi-Con. Sinon, au niveau du filtre 12V, nous avons deux condensateurs Nichicon.

Pour le reste, on retrouve une conception moderne, sans réels câbles apparents. On remarque également que les MOSFET profitent d’un large dissipateur. Sinon, différentes cartes filles sont présentes, à la verticales, dont une pour la gestion de la ventilation, des protection, etc.

Les câbles et le bundle :  

Au niveau des accessoires Corsair nous propose :

  • Un guide de sécurité
  • Une dizaine de collier en nylon
  • Quatre vis pour le montage dans un boîtier

On passe maintenant au niveau des câbles :

  • 1x connecteur ATX 24 broches de 61 cm (un câble)
  • 3x connecteurs EPS12V 4+4 broches de 65 cm (un câble)
  • 6x connecteurs PCIe 6+2 broches de 77,5 cm + 10 cm (trois câbles)
  • 8x connecteurs SATA de 45,5 cm + 11,5 cm + 11,5 cm + 11,5 cm (trois câbles)
  • 8x connecteurs Molex de 45 cm + 10 cm + 10 cm + 10 cm (deux câbles)
  • 1x USB de 52,5 cm (un câble)

Pour ce qui est de la partie câble, nous trouvons la composition de ces derniers assez étrange, surtout en ce qui concerne la partie périphérique. Effectivement, ce modèle propose le même nombre de connecteur Molex que SATA, sachant que le premier des deux est en voie de disparition. Idem, au vu de la puissance, 8 SATA, ça reste assez peu.

Sinon, pour un bloc haut de gamme, nous aurions peut-être apprécié un traitement plus haut de gamme de la connectique. En l’état, nous ne retrouvons que des câbles plats et noir. Peut-être qu’un gainage intégral similaire à ce que propose NZXT aurait été bienvenu.

Logiciel et éclairage : 

Comme nous vous le disions un peu plus, ce modèle HX1000dispose également d’un support avec la suite logicielle iCUE de Corsair. Pour se la procurer, rien de plus simple, il suffit de passer par ce lien. L’installation se fait donc simplement et rapidement. Néanmoins, pour en profiter, il ne faut pas oublier de brancher le bloc à la carte mère, via la liaison USB.

Une fois installé, le logiciel, permettra, dans les grandes ligne, un monitoring du bloc d’alimentation. La fenêtre principale affichera les différentes tensions et puissances consommées. Là, sur notre capture, tout est à zéro, pour effectuer les captures d’écran, nous avons simplement shunté le bloc. Néanmoins, on pourra également paramétrer une courbe de ventilation personnalisée que l’on appliquera sur le compteur de RPM.

On pourra également configurer des alertes afin d’effectuer une action en fonction de la température de l’alimentation. Par exemple, si le bloc atteint les 70°C, on peut changer la couleur des diodes RGB en rouge, pour peu que l’éclairage soit piloté par iCUE.

Enfin, on retrouve une option pour configurer le fonctionnement de l’OCP (Over Current Protection pour rappel).

En bref : 

Corsair HX1000i

Très clairement, avec cette HX1000iCorsair nous propose un bloc d’alimentation haut de gamme, mais aussi très imposant. Lors de l’achat, il faudra veiller à ce que votre boîtier dispose de l’espace suffisant pour encaisser ses 18 cm de profondeur… Sans la connectique. Dans les faits, il faudra prévoir au moins un bon 20 cm de dégagement dans le compartiment de l’alimentation.

En parlant de connectique, nous trouvons le choix de Corsair assez étrange que de fournir autant de SATA que de Molex, ce dernier étant clairement en fin de vie. Pour finir, un petit effort sur l’esthétique des câbles aurait peut-être été bienvenu avec une gaine noire par exemple.

À côté de ça, nous avons une alimentation compatible avec le logiciel de la marque : iCUE. Via ce dernier, on l’a vu, on pourra garder un œil sur les tensions et la puissance consommée par les différents rails en plus de pouvoir appliquer une courbe personnalisée pour le ventilateur.

Malheureusement, qui dit bloc haut de gamme dit aussi prix qui va avec. Et à ce sujet, il faudra être prêt à débourser 238,90 € pour ce modèle.

Un grand merci à Corsair !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires