L’Europe aussi sur l’interdiction du minage ?

4

On savait que la Chine avait déclenché depuis quelques mois une forte répression sur le minage mais aussi l’échange de cryptos sur son territoire, certains pays européens semblent inspirés par cette politique et militeraient pour une interdiction du minage à l’échelle de l’Europe.

interdiction minage europe

L’énergie propre détournée de son usage par les mineurs ?

En effet, face à une forte hausse de la consommation d’énergie, les autorités suédoises demandent à l’Union européenne d’interdire le minage de crypto-monnaies « énergivore ». Le but étant de permettre aux états membres de respecter leurs obligations en vertu de l’Accord de Paris sur le climat. A la tête de cette initiative, on trouve la Suède et ce n’est pas un hasard.

Les prix de l’électricité en Suède sont relativement abordables en grande partie grâce à sa production nucléaire ( 39.5% du besoin ) et hydroélectrique ( 38.7% du besoin ). Mais si l’énergie produite en Suède est classée comme “quasi propre” ( seulement 1.6% provient des combustibles fossiles ), le pays est un important consommateur d’énergie, avec une consommation supérieure de 34 % à celles de la France et de l’Allemagne, en partie à cause du climat froid et en partie de son industrie très développée. La variation de sa consommation a donc des impacts certains sur les accords de climat actuels.

La Suède ( et les pays nordiques ) eldorado des mineurs

Ces derniers mois, certains mineurs ont fait de la Suède un choix privilégié pour leur développement ( énergie bon marché et climat froid). Une situation qui inquiète les autorités locales. Entre avril et août de cette année, la consommation d’énergie liée au minage dans le pays nordique a augmenté de “plusieurs centaines de pour cent”, et consomme désormais l’équivalent en électricité de 200 000 foyers.

Lobbying intense pour une interdiction du minage en Europe

Dans une lettre ouverte, les directeurs des principaux régulateurs financiers et environnementaux suédois ont appelé à une interdiction à l’échelle de l’UE de l’extraction de crypto-monnaie. Une demande qui cible notamment le Bitcoin et l’Ether.

Pour marquer les esprits les autorités suédoises ont usé d’exemples forts :

“Il est actuellement possible de conduire une voiture électrique de taille moyenne sur 1,8 million de kilomètres en utilisant la même énergie qu’il faut pour extraire un seul Bitcoin”, ont-ils déclaré.

« C’est l’équivalent de quarante-quatre tours du monde. 900 bitcoins sont extraits chaque jour. Ce n’est pas une utilisation raisonnable de notre énergie renouvelable”.

Pour le moment la Commission européenne n’a pas pris position sur cette proposition.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Kisscool
Kisscool
25 novembre 2021 12h01

Sauf qu une voiture sert au travail de chacun les usines produise pour la plupart des choses utiles .

La crypto ne sert a rien

Anonymous
Anonymous
24 novembre 2021 17h30

Chaque personne et dans son droit d’utiliser son électricité Comme elle le veux. Le minage et pas écologique . Alor arrêtons les usine les voitures et tout l’économie. Couper des arbres et faire des billet .aussi celui qui veux interdire le minage a consommé de l’énergie pour parler et dire de la mer2. Le monde réveille vous un peux a la place de juste tout accepter dès qu’on vous le dit

Mathieu
Mathieu
25 novembre 2021 20h19
Répondre à  Anonymous

Le minage ne produit rien est consomme une énergie déraisonnable pour cela. C’est une aberration économique.

obyoneone
obyoneone
26 novembre 2021 15h17
Répondre à  Anonymous

mis à part que le minage ne produit rien d’utile. Il pollue pour créer des calculs qui ne servent pas l’humanité et fait chkit les gamers qui veulent améliorer leur config (qui n’est pas vraiment utile non plus à vrai dire…)