La Russie va interdire le mining et l’utilisation de la crypto

0

La Russie est actuellement le 3eme pays en terme de puissance de minage de crypto. Pourtant, la Banque de Russie se prépare à mettre en place une série de mesures visant à bannir du territoire une grande partie des cryptomonnaies. Le mining en Russie risque de suivre la même voie qu’en Chine.

Mining farm russie

Après l’Asie, la Russie semble déterminée à tout d’abord, prohiber le minage de crypto-monnaies sur son territoire, mais aussi arrêter et dissuader toute transaction impliquant la vente et l’achat de crypto pour financer la monnaie fiduciaire.

Fin du mining en Russie, comme en Chine ?

Pour le moment, le gouvernement n’a prononcé aucune restriction concernant la possession d’une crypto-monnaie. Car il semble que la diffusion de l’utilisation des cryptos soit un mouvement de fond difficile à arrêter. La véritable motivation de ces décisions pourrait trouver sa source dans l’augmentation considérable de la consommation d’énergie qui sévit dans certaines parties du pays. En août, la Russie représentait 11,2% du “hashrate” mondial. Les principales fermes sont localisées en Sibérie et le surcroit de consommation électrique global engendre un besoin supplémentaire de production. Ce besoin est assuré par des centrales à combustibles fossiles.

L’autre volet à ne pas négliger pour comprendre la position Russe c’est que le gouvernement travaille depuis quelques temps sur sa propre crypto, un Rouble numérique.

Ce dernier est une forme supplémentaire de la monnaie nationale russe qui sera émise par la Banque de Russie. Il combine les propriétés de l’argent liquide et de la monnaie scripturale. En 2022, le régulateur prévoit de mener la première phase de test du rouble numérique, pour s’assurer de son succès, l’Etat pourrait chercher à le rendre indispensable…

Pour aller plus loin :
Chute de près de 50% des ventes de PC

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires