Corsair clôture un premier trimestre 2022 difficile

0

Il y a quelques temps nous avons parlé d’un retournement de tendance relativement brutal pour l’industrie du PC. Cette situation s’est manifestée de manière douloureuse notamment chez EK où 25% des employés viennent d’être licenciés. Corsair rentre un peu dans la même typologie d’entreprise qu’EK. La marque s’adresse à un public aisé, souvent amateur de DIY et qui a été clairement sevré ces derniers mois pour les raisons que nous connaissons ( cartes graphiques, hausse des prix, ruptures). Mais la réalité économique des entreprises c’est qu’elles doivent toujours justifier leurs chiffres, surtout quand elles sont en bourse, ce qui est le cas de Corsair ( les actions de la société ont chuté de 11,84 % après cette communication ).

Corsair

Corsair a ainsi communiqué son chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2022. Celui-ci est d’environ 380 millions de dollars, soit environ 28% de moins que le premier trimestre 2021.  C’est aussi un chiffre bien inférieur aux 449,73 millions de dollars que l’entreprise avait communiqué comme objectif pour ce début 2022. A plusieurs reprises nous avons constaté que notre industrie faisait fausse route en considérant la période 2020-2021 comme “normale”. Tout le monde semblant s’installer dans une sorte de surenchère alors que l’explosion de la demande sur cette période était purement conjoncturelle sans parler de l’envolée des prix. Une situation qui va sans doute se reproduire pendant une bonne partie de l’année 2022. Alors évidemment, Corsair attribue cette contre-performance au conflit entre la Russie et l’Ukraine et à l’augmentation du coût des matières premières. Ces évènements ont un impact réel et indiscutables mais ils ne sont pas LA cause principale.

Pour aller plus loin :
NexXxos HPE ST20 : des radiateurs Alphacool de 20 mm d'épaisseur !

Corsair HQ

Notre chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 a été inférieur à nos attentes, principalement en raison d’un ralentissement à court terme des dépenses de consommation en Europe. Comme cela devient clair, l’inflation est plus élevée que prévu et le conflit entre la Russie et l’Ukraine a mis à l’épreuve la confiance des consommateurs”, a déclaré Andy Paul , PDG de Corsair.

Mais l’entreprise reste positive dans sa communication :

Nous sommes encouragés par de nombreux rapports récents faisant état de la baisse des prix des GPU et du retour à la normale de la disponibilité, et comme nous l’avons noté lors de nos présentations à la Journée des investisseurs, nous nous attendons à ce que cela entraîne une augmentation de l’activité des GPU.

Alors sommes nous dans un véritable retournement du marché où tout simplement sur un retour violent du monde réel ? Vous l’aurez compris, de notre côté nous penchons fortement vers la seconde explication. Arrêtons de comparer les chiffres de cette année 2022 avec 2020/2021. Refermons la parenthèse de folie qui a déstabilisée notre marché et engraissée certains profiteurs. Prenons de la hauteur et là nous verrons tous que les chiffres sont bons, très bons mais uniquement dans le monde réel.

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires