Test : noblechairs Hero

2

Confort et ergonomie :

Après avoir monté le fauteuil, étape pas bien compliquée à réaliser, voyons comment on se sent dessus.

De notre côté, comme vous l’avez très certainement vu avec les photos, nous avons reçu la version noire. Sachez que différents coloris existent : noir/blanc, noir/rouge, noir/bleu, noir/doré. Les différents coloris influent sur la couleur des surpiqûres, mais également sur celle des broderies des coussins. Pour le coup, en noir, ça reste un petit peu tristounet.

Sinon, toujours dans le côté visuel, nous voyons le Hero comme un mixte entre un fauteuil Icon et Epic, on s’explique. Alors que le dossier nous fait penser à celui d’un Epic sans les passes-sangles, l’assise ressemble, quant à elle, à celle d’un Icon. Toutefois, si le dossier propose des parties baquet au niveau des hanches, ce n’est pas le cas de l’assise. Tout comme le Epic, les parties de type baquet affichent du velours pour trancher un peu avec le cuir “vegan”.

Autrement, nous tenons à souligner la qualité de fabrication de ce fauteuil, toujours d’un très bon niveau. Effectivement, nous trouvions l’Icon très bien fini, le constat reste le même ici avec le Hero. Nous retrouvons un cuir “vegan” bien épais imitant parfaitement le vrai cuir. Sinon, les motifs formés par les surpiqûres sont propres à noblechairs et on ne les retrouve que sur les séries Icon et Epic.

Lors de notre première expérience avec la marque, nous vous disions que l’assise était ferme. C’est toujours le cas avec ce Hero qui offre également une mousse d’une densité de 55%. Si vous n’êtes pas habitué, il faudra attendre quelques temps pour s’y faire. Toutefois, nous y voyons aussi un gage de qualité et de tenu dans le temps !

Avec son Hero, noblechairs intègre un mécanisme permettant de bomber le dossier ou non. Cela s’articule autour d’une molette qu’il faudra tourner. Nous concernant, nous ne trouvons pas son positionnement très idéal puisque pour la manipuler, il faut se placer dans une position pas forcément des plus agréables. Cependant, ce n’est pas un accessoire que nous manipulerons tous les jours. Durant le test, nous l’avons ajusté une ou deux fois afin de trouver le réglage qui nous correspondait le plus.

Puisque nous y sommes, parlons maintenant des petits coussins proposés avec le fauteuil.

Très clairement, avec le nouveau mécanisme intégré, on doute clairement de l’intérêt de celui fourni pour le dos. D’une part, nous le trouvons trop ferme, il ne se tassera pas à l’usage, sans parler du fait qu’il creuse beaucoup trop le dos, le rendant inconfortable. Le système de molette étant bien plus ergonomique puisque nous pouvons gérer la courbure du dossier selon nos envies. De plus, si le siège est bombé au maximum et le coussin ajouté, on se retrouve dans une position très … désagréable. Cela nous force à être plié vers l’avant.

Concernant le coussin des cervicales, celui-ci est le bienvenu, sans quoi, notre tête reposerait directement sur le dossier… Bien trop ferme pour être agréable. C’est pourquoi nous l’avons positionné au niveau de la nuque.

Ce fauteuil se destine aux grands gabarits avec une assise ainsi qu’un dossier large. En effet, notre testeur de 1m90 ne s’est pas senti à l’étroit durant le test. Idem, comme pour le Icon, le vérin nous semble qualitatif puisqu’il ne s’écrase pas lorsque l’on s’assoie dans le fauteuil.

De manière générale, les accoudoirs sont un cran en dessous du reste puisque nous avons constaté un jeu au niveau de ces derniers. On remarquera aussi que pour les orienter de manière circulaire, il faudra forcer un peu plus. Autrement, les monter/baisser, régler latéralement ou encore les avancer/reculer, se fait sans contraintes particulières.

Malgré l’été, le Hero s’avère être confortable puisqu’avec des températures pouvant s’avérer élevées, nous n’avons pas eu trop chaud dans ce fauteuil. Toutefois, se relever d’un coup avec de la peau en contact direct avec le Hero est une très mauvaise idée, croyez-nous… *chlak* Peau signée noblechairs.

Pour finir, en inclinant le dossier à 135° et en activant la bascule, il sera parfaitement possible de faire une petite sieste.

Globalement, le confort à bord du Hero est très bon. Le dossier ainsi que l’assise large sont bien adapté à des grands gabarits. La courbure du dossier au niveau des lombaires est une bonne idée et permet d’adapter cette partie selon notre morphologie. En revanche, avec un tel mécanisme, le coussin des lombaires est devenu inutile. Enfin, nous trouvons les accoudoirs légèrement en dessous du reste à cause d’un jeu présent qui existait déjà sur le Icon de la marque.

page suivante

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
SevPeter
SevPeter
24 août 2019 21h32

Mon MAXNOMIC qui date de 3-4 ans a déjà toute ces caractéristiques et tout est changeable.

OmfgAlexIsHere
OmfgAlexIsHere (@spyro72)
12 septembre 2018 16h11

Vraiment la classe ce fauteuil ! Dommage qu’il soit si cher… :'(