Test : Corsair ML120 RGB Elite

0

Après avoir passé en revue quelques AIO et ventirad, il est temps de retourner du côté des ventilateurs. Pour le coup, on se tourne du côté de Corsair qui nous a généreusement fait parvenir un pack de trois ML120 RGB Elite. Bref, qu’en est-il de leur performance sur un AIO, on vous dit tout ça rapidement.

Présentation :

Corsair est clairement une des marques incontournable dans le monde du matériel informatique. Elle produit des boîtiers, des kit watercooling, des alimentations, de la RAM, etc, etc. On peut dire qu’elle a su se diversifier avec succès au fil des années dans divers domaines.

Concernant les ventilateurs, le catalogue de la marque est plutôt complet avec plusieurs séries distinctes. Là, les ML120 RGB Elite sont des moulins dotés d’un éclairage lumineux qui pourra être piloté via le logiciel de la marque : iCUE.

Le ML120 RGB Elite :

Avec ses ML120 RGB EliteCorsair nous propose des ventilateurs au format standard : 120 mm de côté pour 25 mm d’épaisseur. Comme on peut le voir, le cadre dispose également de silentblocs en caoutchouc visant à limiter les vibrations au maximum lors du fonctionnement. De plus, on notera qu’ils sont quasiment au même niveau que le cadre, pas d’épaisseur supplémentaire comme ça.

Sinon, concernant son design, le ML120 RGB Elite est un ventilateur assez minimaliste. Comme on peut le voir, le cadre est couleur noir et affiche une ligne lisse, dénuée d’artifice. Seul un logo « Corsair » sur la tranche et un marquage « //ML Elite » viennent contraster avec le reste. Autrement, à l’arrière, on ne manquera pas la grande concentration d’aubes. Ici, elles sont au nombre de douze, une de plus que le NF-F12 de Noctua par exemple.

Au niveau des pales, clairement, ça change de ce que l’on peut voir en ce moment. Au lieu d’être fines et fortement courbées, ici, les sept pales sont vraiment larges. Dans les faits, le design est très proche de ce que pouvait proposer la marque avec ses précédents kit (H150i Elite Capellix). Sinon, elles sont de couleur blanche et presque opaque afin de mieux diffuser l’éclairage RGB.

En matière de connectique, nous retrouvons deux câbles tout à fait classique : noir et plat. Ces derniers serviront à l’alimentation avec un classique connecteur PWM à quatre broches. Le second se destine à la gestion de la partie éclairage via le connecteur propriétaire de Corsair. Pour profiter de l’éclairage des ventilateurs, il faudra donc se tourner vers un contrôleur fourni par la marque. Concernant leur longueur, chaque câble affiche 60 cm de longueur.

Pour aller plus loin :
Test : NZXT N5 Z690

Comme nous vous le disions, ces ventilateurs profitent d’un éclairage RGB qui pourra être piloté via le logiciel iCUE de la marque. Cet éclairage est diffusé depuis le moyeu central via huit diodes.

Les caractéristiques :

Ok, c’est bien beau, mais qu’en est-il des chiffres ? On regarde ça :

  • Alimentation : PWM
  • Plage de rotation : 450 RPM à 2000 RPM ±10%
  • Flux d’air : 58,1 CFM
  • Pression statique : 2,90 mmH2O

Comme on peut le voir, ces ventilateurs signés Corsair misent d’avantage sur la pression statique que sur le flux d’air. En théorie, ils devraient plutôt bien s’en sortir sur radiateur.

Le bundle

Corsair ML120 RGB Elite bundle

Pour ce qui est des accessoires, Corsair nous propose donc :

  • Un certificat de… On ne sait pas vraiment.
  • Un guide de démarrage rapide
  • Douze vis pour un montage sur boîtier
  • Un pad collant pour le hub RGB
  • Un contrôleur Lightning Node Core

Avec ce pack de ventilateur, on retrouve donc tout le nécessaire pour le montage et le branchement des moulins dans un boîtier. Si vous souhaitez monter vos ventilos sur un AIO, il faudra utiliser les vis de votre kit watercooling.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires