Test : Cooler Master MB500

2
8735

Installation

On passe maintenant à l’étape de montage de notre configuration à l’intérieur du MB500. comme d’habitude, le boîtier accueillera notre traditionnelle configuration de test constituée des éléments suivants :

L’alimentation : 

Comme nous vous le disions à plusieurs reprises, afin d’installer le bloc d’alimentation dans le MB500, il faudra visser un braquet à notre HX850 de Corsair. Une opération simple à réaliser. Enfin, pour compléter cette première étape, on enfile l’ensemble par l’arrière du boîtier et on visse maintenant le braquet au boîtier via les deux vis à main présentes.

Et voilà, notre alimentation est en place et elle repose sur ses patins anti-vibrations tout en profitant de son filtre !

Le stockage : 

On poursuit maintenant avec la partie stockage, mais plus précisément avec les unités 3.5″. L’installation des disques durs dans les paniers se fait la plus simple des manières. Les paniers mis à disposition par Cooler Master sont “écartables” (cf. : GIF). Ainsi, on les écarte, les élargissant ainsi puis on dispose notre HDD à l’intérieur et on “referme” le tout. Via ce système, on ne risque pas de casser notre panier en tentant de le plier. Ne reste plus qu’à tout remettre dans sa cage !

Concernant notre SSD, son installation se fait en libérant une platine 2.5″ puis en vissant notre unité dessus. On remettra tout ce petit monde en place de la même manière que nous l’avons enlevé. Sachez aussi que les paniers proposés avec le boîtier sont également compatibles 2.5″.

De manière générale, il n’y a pas de dispositifs anti-vibrations pour les unités de stockage, un peu dommage.

La carte mère, ventirad, carte graphique : 

Avant de mettre en place la carte mère, il faudra commencer par installer les entretoises sur le boîtier. Ici, rien de bien compliqué, le châssis possède des marquages afin de repérer les emplacements des entretoises correspondants au format de la carte mère. Vient maintenant l’heure de visser notre carte mère au boîtier, neuf coups de tournevis et c’est fait !

Pour le ventirad, avec le large accès backplate, pas de soucis non plus. L’arrière de la carte mère étant bien dégagé, on pourra disposer la backplate du dissipateur sans difficulté. On poursuivra en suivant les étapes de montage correspondant à notre référence de ventirad/aio.

On termine enfin avec la mise en place de notre HD 7970. Ici, le MB500 étant dépourvu de slots à la verticale, son installation se fera de manière classique. On retire les équerres PCIe correspondantes à l’emplacement souhaité, on branche la carte et on la visse au boîtier.

Le câblage :

On passe maintenant à la partie câblage. Alors, comment cela se passe-t-il ?

Comme à notre habitude, nous choisissons de câbler le panneau de contrôle en premier lieu afin de poser les bases pour la suite. De notre côté, nous faisons passer ces câbles par les passages situés sur le cache alimentation. Ces derniers longeront également la carte mère… Mais de l’autre côté du plateau. L’ensemble sera plaqué par quelques colliers placés à des endroits stratégiques. Sachez que le MB500 offre de nombreuses encoches pour ces fameux serflex.

Nous poursuivons cette fois-ci avec les câbles de la carte mère. Comme sur de nombreux boîtiers, on fera partir l’EPS12V par l’arrière tandis que l’ATX 24 broches longera le bord de la carte mère. Les connecteurs PCIe pour la carte graphique suivront, quant à eux, le même chemin. Pour la partie stockage, un seul brin SATA aura été nécessaire puisqu’il n’y a pas trop de distance qui sépare la cage HDD des platines SSD.

En revanche, les galères commencent quand arrive le moment de brancher la partie RGB des ventilateurs. En effet, il nous faut passer par le splitter RGB et la télécommande ce qui ajoute pas mal de câbles. Pour l’alimentation des ventilateurs, on pourra passer par le splitter Molex, toutefois, si on veut pouvoir gérer leur vitesse, il faudra les connecter à la carte mère… Et malheureusement, leurs câbles ne sont pas des plus longs.

Bref, dernière contrainte, le manque de place à l’arrière du MB500 fait que l’on aura du mal à refermer le panneau… Dans notre situation, un peu de forcing a été nécessaire…

Cooler Master MB500

Globalement, la partie montage ne nous aura pas posé de problème particulier, le MB500 ne bouleversant pas les codes établis. Mention spéciale pour les paniers HDD écartables : on ne risque pas de casser le panier en le pliant pour insérer notre unité de stockage. Cependant, nous avons eu affaire à un manque de place à l’arrière du plateau de la carte mère et il faudra forcer un peu pour refermer le boîtier. Le surplus de câbles lié au différend splitter/télécommande n’aide pas.

page suivante

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ctrlfix
24 mai 2018 15h45

Un peu trop carré a mon gout

Le ptit breizhou
Le ptit breizhou
23 mai 2018 14h41

C’est qu’il est pas mal ce petit boîtier. Je me laisserait bien tenter :)