Test : AORUS Z590 Tachyon

2
1338

AORUS Z590 Tachyon :

Comme nous vous le disions dans l’introduction, c’est avec une certain excitation que nous avons accueilli cette carte mère au sein de la rédaction et pour cause, depuis la série SOC (Super OverClock) et la dernière Z170X, nous n’avions plus vraiment eu de cartes mères dédiées à l’overclocking extrême chez Gigabyte. Aujourd’hui, tout cela est oublié avec l’arrivée de cette AORUS Z590 Tachyon.

Le bundle :

Un petit tour par le bundle de cette ROG Maximus XIII APEX afin de voir si celle-ci bénéficie « d’objets particuliers ». Globalement, on retrouve un bundle assez standard avec les traditionnels câbles SATA, l’antenne Wi-Fi, des stickers, le manuel de la carte mère, ect.
Au final, pour une carte dédiée à l’overclocking, ce n’est pas ce qui nous intéresse le plus.

Une nouvelle Tachyon et le support du PCIe 4.0 :

Cette nouvelle « Tachyon » est peut-être à la base d’une nouvelle série de cartes mères dédiées à l’overclocking dans la gamme AORUS. Pour en être certain, il faudra atteindre un nouveau chipset afin de voir si on retrouve de nouveau cette dénomination. Cette AORUS Tachyon est architecturée autour du nouveau chipset d’Intel, le Z590. Cette carte mère conserve le socket LGA-1200 du chipset Z490 ce qui vous permettra de réutiliser votre système de refroidissement si vous désirez upgrader votre configuration. Pour rappel, le socket LGA-1200 est différent du LGA-1151 puisque l’on passe de 1151 pin à 1200 pin au niveau du socket.

Le chipset Z590 prend en charge officiellement le PCIe 4.0 offrant des performances de stockage plus élevées que sur la génération précédente. Le PCIe 4.0 intégré à ce chipset B590 double la bande passante face au PCIe 3.0. Pour rappel, et c’est important de le souligner, afin de pouvoir bénéficier du PCIe 4.0, vous devrez opter pour un processeur Rocket Lake. Nous devrions aussi voir des annonces de certains constructeurs annonçant la compatibilité du PCIe 4.0 sur le chipset Z490 lorsque celui-ci est combiné avec un Rocket Lake.

Les différents radiateurs :

Les dimensions de la carte sont de 305 mm x 270 mm, ce qui correspond au format E-ATX, c’est d’ailleurs la plus grande des cartes mères Z590 que nous avons testé jusqu’à présent. Les couleurs dominantes sur le PCB sont le noir et le gris foncé. Le design avec la disposition des radiateurs est assez particulier et l’on peut dire qu’il ne ressemble à aucun autre.

Débutons le tour du propriétaire avec les radiateurs qui sont au nombre de trois principalement. Tout d’abord, les deux radiateurs situés sur le dessus de la carte mère et qui entoure le socket. Ils sont très imposants et recouvrent l’étage d’alimentation. Ces deux radiateurs sont reliés par un caloduc. Nous sommes ici sur un système entièrement passif. Le troisième est celui qui recouvre le chipset et qui bénéficie d’une surface assez importante mais d’une faible hauteur afin de permettre facilement la mise en place des cartes graphiques.

Une plaque en aluminium noir dont la découpe vient parfaitement s’associer avec celle posée sur le chipset, recouvre l’un des emplacements SSD de type M.2 au niveau du PCB. Il s’agit d’ailleurs du seul emplacement SSD M.2 bénéficiant du PCIe 4.0. Attention, si vous ne disposez pas d’un processeur Rocket Lake, cette emplacement ne sera pas reconnu dans le BIOS. Les deux autres se trouvent entre les deux ports PCIe et répondent à la norme PCIe 3.0. Le nombre total de SSD M.2 grimpe ainsi à trois et ils sont dotés chacun d’un Thermal Guards.

Le socket et les PCIe :

L’espace autour du socket est assez bien dégagé et sera assez facile à isoler avec de la gomme pour les tests sous LN2. Cette AORUS Z590 Tachyon peut accueillir au maximum deux barrettes mémoires de DDR4. Elle supporte les kits mémoires en dual channel jusque 3600 MHz (infos actuelles du site) et pour une quantité maximal de 64 GB. On retrouve deux ports PCIe 4.0 16x qui fonctionneront en x8/x8 si vous optez pour du SLI ou du CrossfireX mais aussi un emplacement en PCIe 3.0 x4 et un quatrième en PCIe 3.0 x1.

Pour alimenter tout ce petit monde, la carte dispose d’un connecteur 24 pins à plat, c’est plutôt bien vu ainsi que deux 8 pins à coté des étages d’alimentation mais placé l’un au-dessus de l’autre.

RGB or not RGB ?

Le RGB est ici réduit à sa plus simple expression et ce n’est pas nous qui allons nous en plaindre, avec juste une lame rétro-éclairée qui se trouve au niveau du radiateur recouvrant le chipset. Comme nous l’avons déjà dit, nous préférons une carte performante qu’un sapin de Noël !

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ormerable
Ormerable
30 mars 2021 22h18

mmh intéressant les tension sont pas les même que sur l apex

la consommation et la fréquence qui sont les même et tension a charge

rip pour la mémoire

Last edited 20 jours il y a by Ormerable