Test : Acer Predator FrostBlade 120

0

Après s’être penchés sur le cas des NF-A12x15 chromax.black.swap de Noctua, on reste sur des ventilateurs. Cette fois-ci, nous partons chez Acer qui annonce son Predator FrostBlade en 120 mm. Pour le coup, oui, la marque est entrée sur le marché du composant PC et pour cette entrée en matière, nous avons le droit à un ventilateur. D’ailleurs, précisons qu’il s’agit d’un ventilateur issu de la série de PC Predator Orion.

Présentation :

Pour le coup, tout le monde connaît plus ou moins Acer. Effectivement, la marque propose depuis de nombreuses années des PC préassemblés, des laptops de bureautiques ou orientés jeux et performance via leur gamme Predator.

Depuis peu, le constructeur s’est lancé sur le marché du composant avec ce fameux ventilateur FrostBlade en 120 mm. Mais là, on se) répète… La sénilité nous guète visiblement.

Le Predator FrostBlade 120 :

Pour ce premier ventilateur, la marque se contente d’un format on ne peu plus courant puisqu’il est question d’un moulin en 120 mm. En même temps, se lancer dans des formats plus alambiqués comme du 80 mm ou du 200 mm risquerait de freiner son adoption. Cependant, nous avons un cadre qui peut rapidement devenir épais puisque nous mesurons 29 mm au niveau des coins. Cette surépaisseur étant crée par les silenblocs en caoutchoucs.

Sinon, nous avons quelque chose qui propose un joli coloris puisque le cadre sera de couleur grise pastel. La petite touche de contraste est apportée par les silentblocs bleu tandis que les pâles seront translucide. Précisons également qu’il ne s’agit pas d’un cadre en plastique mais en fibre de verre. Ceci lui confère une certaine rigidité puisque le cadre ne se tord peu voire pas du tout. À côté de ça, la finition est tout simplement excellente et nous apprécions les rappels « Predator » directement moulés dans le cadre.

Les pâles quant à elles, sont au nombre de sept et présentent un profil assez large. On remarquera également la présence d’une striure assez prononcée en leur milieu. Le moyeu reste de diamètre standard de 4,2 cm de diamètre. Nous sommes assez loin des 5 cm des ventilateurs slim de Noctua. Toutefois, lui, il comprendra quatre diodes aRGB.

Au niveau de la connectique, ce FrostBlade 120 débarque avec deux connecteur. Le premier sera de type PWM à quatre broches et servira à l’alimentation du moulin. Dans un second temps, nous avons le câble pour la gestion de l’éclairage RGB à trois broches. Eclairage adressable oblige.

Sans plus tarder, nous enchaînons avec les caractéristiques techniques du Predator FrostBlade que voici :

  • Alimentation : PWM
  • Plage de rotation : 600 RPM à 1800 RPM ±10%
  • Flux d’air : 57,97 CFM
  • Pression statique : 2,30 mmH2O

Finalement, nous retrouvons un ventilateur offrant un débit d’air assez similaire au MF120 GT de DeepCool malgré une pression statique supérieure.

Le bundle

Acer Predator Frostblade 120 bundle

On passe très rapidement sur la partie accessoires quasiment inexistante. Ici, on ne pourra compter que sur la présence des quatre vis de montage sur boîtier. Sorti de ça, c’est le néant, la marque aurait pu, par exemple, proposer un adaptateur faible bruit pour modérer son ventilateur. À 1800 RPM, il est fort probable qu’il donne de la voix.

L’éclairage RGB :

Acer Predator Frostblade 120

Ici, pas de silentblocs colorés comme ça pouvait être le cas des ventilateurs chromax de Noctua. À la place, nous avons un éclairage lumineux émanant du moyeu central. Malgré la présence de seulement quatre diodes, l’éclairage est plutôt convaincant, plus que celui proposé par le ML120 Pro RGB du H100i RGB Platinum. En effet, contrairement au ventilateur de Corsair, ici, la lumière se diffuse plutôt uniformément dans les pâles. Il n’y aura pas de zone franchement sombres entre les diodes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires