Intel Core i9-14900K : pétard mouillé ?

4

A quelques jours de l’officialisation de la gamme de processeurs Intel de 14eme génération, plusieurs fuites sur les performances des prochains CPU Raptor Lake Refresh ont fuité. Cette fois, on serait en présence des tests de performances du prochain Core i9-14900K avec les outils de CPU-Z. Les résultats défilent et confirment qu’il ne faut pas vraiment s’attendre à des miracles en terme de gains de puissance puisque entre la génération 13 et la génération 14 ont dispose du même processus de fabrication, de la même architecture et du même nombre de cœurs.

i9-14900K
Intel Core i9-14900K : jumeau caché du i9-13900K

14eme gen : la révolution est ailleurs

Les plus pointilleux noteront donc que les gains de performances se font uniquement avec le petit bond de fréquence obtenu…Ce qui est tout à fait logique. Ainsi, le 14900K qui tournerait à 6Ghz bénéficierait d’un gain de 9 % par rapport au Core i9-13900K (5,80 GHz). Pour ce qui est du multicœur, la différence serait de 8 %. Comme beaucoup l’on noté, dans cette histoire, le futur i9-14900K ressemble au frère jumeau caché du Core i9-13900KS qui atteint lui aussi les 6,00 GHz. Si on se place sous cet angle, les différences entre ces deux “jumeaux” sont limitées : en monocœur, l’écart serait réduit à 3% et en multicœur à 5% en faveur du nouveau né.

Pour faire court, ceux qui sont équipés de processeur de la 13eme génération n’ont clairement aucun intérêt à basculer. Cette 14eme génération pour les PCs de bureau est clairement une génération de transition. Cela n’enlève rien aux qualités de ces processeurs qui tiendront la dragée haute aux concurrents mais pour voir de la nouveauté il faudra jeter un œil sur les laptops où Meteor Lake promet pas mal de révolutions.

Pour aller plus loin :
Intel publie son pilote 101.5762 pour Once Human

4 COMMENTAIRES

  1. Clairement pas, un gros pétard mouillé ce i9 14900K, oui, c’est sur, je suis carrément d’accord avec l’article, autant garder les i9 13900K.Intel est en retard sur sa gravure en 7 nm avec un taux trop important de rebus d’ou ce raptor lake refresh malgré que Pat Gelsinger fait tout pour faire passer la pillule en disant qu’intel sera devant tmsc en 2025, je ne vois pas comment cela possible.En plus il faut savoir que la majorité du processeur est gravé par tsmc, la partie qui concerne intel est petite.On est fin du 3eme trimestre 2023, seul les versions mobile sortiront en 7 nm et pas les haut de gamme en plus d’ici decembre 2023 debut 2024, il reste trop peu de temps qu’intel est une chance de s’aligner sur tsmc en 2025.Arrow lake sort a la fin 2024 et début 2025 au mieux donc…J’aurais franchement préférer me tromper car il faut de la concurrence et le 7 nm est vraiment attendu depuis trop longtemps chez intel avec ce qu’il doit apporter, dommage.