Hausse des prix des puces : la grogne s’amplifie

2

La hausse des prix des principaux fondeurs a du mal à passer auprès du reste de l’industrie. Ces augmentations devraient être répercutées par les principales marques ( AMD, Nvidia, Apple…) directement à leurs partenaires afin de mieux refléter l’augmentation des coûts de fabrication qui s’envolent…Mais l’ambiance commence à se tendre sérieusement.

Si cette hausse nous amène à penser à une répercussion directe sur les CPU et les GPU à venir, elle aurait en réalité un impact encore plus fort sur d’autres produits. Ainsi les augmentations de prix prévues par TSMC peuvent atteindre 20 % pour des process de gravure pourtant matures. Les principaux pourvoyeurs “fabless” comme Nvidia, AMD et d’autres ont l’intention de répercuter la hausse des coûts sur les fournisseurs et les assembleurs d’appareils. Cependant, ils ont de plus en plus de mal à faire passer la pilule au sein de l’industrie. C’est plus particulièrement le cas chez les partenaires fabricants les cartes graphiques, les cartes mères mais aussi les ordinateurs portables qui nécessitent une quantité importante de puces autres que les CPU/GPU ( on pensera aux chipsets, puces audio, contrôleurs lan…).

Hausse prix puces

Les fondeurs commencent à cristalliser la colère du reste de l’industrie sur eux

D’après Digitimes, au sein des assembleurs de notebooks par exemple, les ventes ont commencé à ralentir au second semestre 2021 après un premier semestre solide. Des rumeurs commencent déjà à circuler sur le fait que les assembleurs et les vendeurs d’appareils ralentissent leurs achats de puces pour la fin d’année.

Pour aller plus loin :
SGK60 : un clavier signé Sharkoon avec des switches Kailh Box !

En réalité, la plupart des “assembleurs” ( de cartes, de notebooks ou autres ) commencent à sérieusement s’agacer devant la croissance continue des marges brutes des fondeurs. Une équation difficile à équilibrer pour les principales marques qui assemblent ces composants. En effet lorsque le client manifeste son mécontentement devant la hausse des prix, c’est vers un Asus, un MSI ou autres qu’il se retourne et certainement pas vers un TSMC ou un Samsung.

Hausse prix puces

Malgré un certain tassement de la demande, les fondeurs justifient eux leur volonté de maintenir une rentabilité élevée par le besoin d’investissements importants pour les prochaines années. Pendant ce temps, les marques du hardware se retrouvent entre le marteau ( les fondeurs ) et l’enclume ( certains distributeurs ) et sont les seuls à partir des foudres du client final.

TSMC roi du pétrole ?

Dans le même temps, Samsung continue à faire face à plusieurs obstacles dans sa course au développement et il faudra encore quelques temps pour que les ambitions d’Intel se manifestent ailleurs que dans des communiqués de presse.

Il y a une expression commune pour résumer la situation de l’industrie par rapport à TSMC…Mais nous ne l’emploierons pas ici 😉

 

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Argonaute
Argonaute
28 août 2021 2h50

Évidement personne n’a voulu s’em…rder avec la fabrication, résultat l’émergence d’un monopole de fait qui paralyse l’ensemble de l’industrie… CQFD…

oufouf
oufouf
30 août 2021 12h02
Répondre à  Argonaute

le soucis est un peu plus complexe, il n’éxiste pas que tsmc, mais c’est le seul qui arrive à avancé et du coup c’est le plus convoité :/
de plus l’avenir va encore plus s’assombrir vue que nvidia veux rebasculer ça prod chez tsmc et que ce derniers est en retard sur sont 3nm et va pousser apple a utilisé du 5+, donc les chaines en 5nm vont être submergé…