Core i9 14900K, un processeur à museler d’urgence !

3

Les processeurs Intel de 14e génération n’ont pas apporté de grosses nouveautés. En effet, il s’agit simplement de versions refresh avec des fréquences plus élevées, des consommations et des températures en hausse. Les performances progressent… Un peu, mais les nuisances sont plus importantes. TechpowerUp s’est penché sur le cas du Core i9 14900K (testé ici). En réduisant coup sur coup sa limite de puissance, il est possible de drastiquement réduire sa consommation et sa chauffe, sans trop sacrifier les performances.

i9 14900K : 125W de limite de puissance, le ratio idéal ! 

Intel Core i9 14900K

Le principal intérêt d’un tel processeur réside dans les performances qu’il est capable d’atteindre. Cependant, le 14900K reste un processeur très énergivore qui consomme beaucoup. La chauffe va donc de pair. En d’autres termes, avec une limite de puissance stock de 253W, le CPU consomme 170W en application et 144W en jeu. Quant à la chauffe, c’est un modèle pouvant monter jusqu’à 94°C en appli et 81°C en jeu.

En réduisant la limite de puissance, on peut drastiquement réduire ces deux valeurs. Ainsi, à 125W, profil optimal selon nos confrères, la consommation tombe alors à 91W en application en moyenne (47 tests) et 106W en jeu (13 jeux). Quant à la température, on perd jusqu’à 35°C en applicatif et 19°C in-game !

Publicité

Cependant, si ces chiffres sont alléchants, quid des performances obtenues ? Eh bien, avec une limite de puissance réglée à 125W, le CPU se positionne au niveau d’un Core i7 14700K en moyenne en applicatif. En jeu, les performances moyennes sont équivalentes au 14700K, mais avec des nuisances inférieures (conso/chauffe). En d’autres termes, avec une limite de puissance de 125W, on atteint 92% des performances du CPU stock en applicatif et on perd seulement quelques points, 2,5% de perfs en jeu !

Bref, c’est un exercice intéressant à faire de votre côté puisque vous pourrez gagner drastiquement en température, en bruit et en consommation. Le tout se fait simplement via quelques réglages dans le bios. En cas de besoin, on peut toujours rebasculer la limite de consommation à 253W. En attendant, c’est une solution pour éviter que votre système de refroidissement ne s’emballe et ne vous casse les oreilles tout allégeant votre EDF !

Pour aller plus loin :
Vers des disques durs Toshiba de plus de 30 To d'ici 2025 ?

Par ici le test de nos confrères ! 


S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mickhammer
Mickhammer
5 décembre 2023 7h50

Je ne vois pas le but de prendre un proc pour le brider. Autant mettre un ventirad qui tiens les 250w et avoir la puissance disponible quand on la demande.

CornerJack
Éditeur
5 décembre 2023 8h32
Répondre à  Mickhammer

Hello Mickhammer. Ton raisonnement est logique mais effectivement, et même avec mon radiateur de 480 mm en watercooling custom, le i9-14900K chauffe énormément. Je suis sur une config hors boitier. C’est bien entendu sur certaines applications qui font appels à tous les cœurs que ces températures sont très élevées.

nibiru
nibiru
31 octobre 2023 17h14

J’ai pas encore testé sur mon 13900k le bloc 125w. A tester pour réellement voir la diff sur ma machine.

ça reste vraiment un refresh, aucune innovation vis a vis de la 13eme gen.
Les benck entre le 13900k et 14900k sont comment pourrais je dire, quasi identique…
Un refresh pour mieux se concentrer sur la future gen certainement ?