Ce sera TSMC pour Pascal

0

L’approche de 2016 commence doucement à se faire sentir et les différents acteurs du marché informatique fourbissent leurs armes. nVidia règle donc les détails de mise en place de la production des GPUs de sa prochaine architecture, Pascal.

Le caméléon a mis en compétition Samsung et TSMC pour savoir qui des deux produirait ses prochains GPUs. Le grand gagnant est le taïwanais avec son procédé 16nm FinFET.

Pascal PCBSi à priori rien ne semble particulièrement distinguer les procédés de gravure des deux fondeurs, les gourous (et experts financiers) du domaine soulignent que face à une année ô combien importante grâce aux nouveautés qu’elle va apporter, NVidia a sans doute préféré (comme AMD avec ses futurs GPU Greenland) l’expérience et la plus grosse capacité de TSMC.
Quoi qu’il en soit, il semblerait que le schéma de la puce ait déjà été transmis en août à TSMC, ce qui augure une commercialisation entre avril et juin prochain.

Pour comparer le 16nm au 28nm :

  • vitesse de fonctionnement augmentée de 65%
  • densité doublée
  • consommation réduite de 70%

N’oublions toutefois pas qu’avec DirectX 12 et un procédé de fabrication qui lui profitent au moins tout autant, AMD aura de sérieux arguments à faire valoir…

Pour aller plus loin :
RTX 30 : une génération foireuse ?
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires