830% de taux panne sur un SSD Seagate, pas pertinent du tout !

4

L’entreprise spécialisée dans le stockage, Backblaze, publie son rapport sur le taux de panne de ses SSD. Actuellement, il faut savoir que l’entreprise dispose d’un gros volume de SSD avec pas moins de 3144 SSD au sein de ses serveurs. L’entreprise nous livre donc ses stats pour le premier trimestre 2023 avec un joli taux de panne de 830% pour Seagate !

Un SSD Seagate atteint les 830% de taux de panne chez Backblaze… Pas pertinent ! 

Clairement, si les 830% de taux panne d’un certain modèle de chez Seagate peut faire peur, c’est tout simplement pour des raisons statistiques. Car d’après le tableau de l’entreprise, on peut voir que le seul modèle SSDSCKKB240GZR est tombé en panne au bout de 44 jours de fonctionnement. En résulte alors un pourcentage disproportionné par rapport aux autres modèles de la marque. Si l’on compare, de nombreux modèles issus de la série ZA affichent 0% de taux de panne, et ce, même après de nombreuses heures de fonctionnement.

Finalement, ce résultat de 830% est d’ailleurs difficile à prendre au sérieux et il ne faut simplement pas en tenir compte. Dans les résultats du second trimestre, nous apprenons qu’un second SSD de même référence affichait un taux de panne annuel de 0% tout simplement parce qu’il n’est pas tombé en panne justement. Backblaze l’explique également très bien sur son blog :

Pour aller plus loin :
Bon plan : RTX 4070 Super + alimentation 750W à 696 €

« we just don’t have enough data to get decent results. For any given drive model, we like to see at least 100 drives and 10,000 drive days in a given quarter as a minimum before we begin to consider the calculated AFR to be “reasonable.” »

Publicité

Pour le coup, on se pose réellement la question de savoir pourquoi est-ce que l’entreprise à choisi d’inclure les statistiques de ce SSD dans son rapport. Elle savait d’entrée de jeu qu’elle n’avait ni le nombre de SSD nécessaire ni un nombre de jour intéressant pour en tirer quelconque statistique utilisable.

Sinon, de manière plus large, l’entreprise enregistre une hausse sensible du taux de panne de ses SSD. Ce dernier passait de 0,96% au premier trimestre 2023 à 1,05% au second trimestre, là les données semblent plus cohérentes puisqu’elles totalisent une durée de plus de 260 000j. De plus, sur une période bien plus large de cinq ans (octobre 2018 à juin 2023), le taux de panne annuel est de 0,90% sur 2 433 310j de tests cumulés.

S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ketikin88
Ketikin88
29 septembre 2023 11h08

Cela fait longtemps que je ne prend plus de Seagate. Je préfère largement WD/Samsung pour le haut de gamme et pas chère (bas de gamme) je prend du Kingston et ou Micron (Crucial) .

oufouf
oufouf
29 septembre 2023 17h09
Répondre à  Ketikin88

samsung pour le hdg c’est plus trop ça, le 980 a eu plusieurs soucis et le 990 n’en parlon même pas, alors que la serie firecuda était plus safe, et je parle même pas du fait que rien n’est de niveau sur un SSD samsung et monter un rad dessus est compliqué.

nibiru
nibiru
28 septembre 2023 15h41

Seagate sa fait longtemps que j’ai abandonné…. Pour le mécanique c’est western digital jamais déçu contrairement a Seagate ou le tot de panne a été sur 25ans assez hallucinant. Le SSD Samsung ou Kingston jamais déçu.

qu’il se les gardes leurs Seagate

zak
zak
29 septembre 2023 9h58
Répondre à  nibiru

Idem. Seagate c’est vraiment trop risqué à utilisé, ça pète sans prévenir, au point que la dernière fois que j’ai eu un incident j’ai remplacé tout mon stock par du WD (le dernier Seagate HS en date et tous les autres Seagate même s’ils étaient encore fonctionnels).
Pour moi Seagate c’est plus jamais.