Windows 11 : ce qu’il faut retenir

6

 Après des mois de teasing, des allusions au numéro 11, et une fuite géante de Windows 11, c’est fait, Windows 11 a été officiellement présenté.

Comme nous le devinions déjà, nous n’avons pas devant nous un nouveau système d’exploitation mais bien une évolution de Windows 10.

Nous vous proposons donc une petite synthèse des éléments clés de ce futur Windows 11.

Windows 11

Une mise à jour, plus dense certes mais une mise à jour quand même.

  • « Étant donné que Windows 11 repose sur la même base que Windows 10, vous pouvez utiliser les mêmes capacités de déploiement, scénarios et outils, ainsi que la même stratégie de déploiement de base que vous utilisez aujourd’hui pour Windows 10 »
  • La plupart des appareils achetés au cours des 18 à 24 derniers mois devraient être compatibles avec Windows 11. Mais attention, la configuration minimale requise a considérablement évoluée par rapport à Windows 10.
  • Windows 11 sera une mise à niveau gratuite pour les appareils Windows 10. Cette mise à jour sera publiée sans doute à l’automne.

Configuration système requise pour Windows 11

Voici la configuration système minimale requise pour Windows 11. Cette évolution de Windows sera la premier conçue uniquement pour les appareils 64 bits.

  • Processeur : 64 bits dual-core (ou plus)
  • 1Ghz ou plus rapide
  • Lecteur de 64 Go ou plus  (au lieu de 32 Go pour Windows 10)
  • 4 Go de RAM ou plus
  • Micrologiciel du système : UEFI, compatible avec le démarrage sécurisé
  • Module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0
  • Moniteur 9 pouces ou plus, 8 bits par canal de couleur
  • Haute définition (720p)
  • Graphiques compatibles DirectX 12 / WDDM 2.x
  • Connectivité Internet
  • Un compte Microsoft sera nécessaire pour terminer la configuration lors de la première utilisation

Outil de vérification de compatibilité

Enfin, si vous voulez vraiment savoir si votre PC est capable de faire tourner Windows 11, Microsoft a mis en place un outil qui vous donnera un avis clair et définitif : vous pouvez le télécharger ici.

Outil de vérification compatibilité

Cet outil ne vérifie pas seulement la configuration matérielle minimale requise, mais également les logiciels pour tout problème de compatibilité potentiel.

Le Trusted Platform Module ou TPM, l’exigence qui fait parler

Il y a eu pas mal de contradictions et de mauvaises interprétations. La puce TPM est un contrôle de sécurité qui doit être activé pour la dernière version de Windows 11. Microsoft recommande TPM 2.0 pour les systèmes tournant sous Windows 11, mais les systèmes exécutant TPM 1.2 seront également pris en charge. Le module TPM 2.0 est présent sur toutes les cartes mères de moins de 5 ans. Ce module permet une sécurité matérielle supplémentaire avec un chiffrement sécurisé physique pour éviter toute falsification. Si votre ordinateur n’est pas récent, il ne sera peut-être pas nécessaire de le mettre au rebut puisque les PCs exécutant TPM 1.2 seront également supportés.

Que va apporter Windows 11 ?

On a beaucoup parlé de sa nouvelle interface, le positionnement du menu démarrer etc, etc. Mais au delà de l’esthétique, ce nouveau Windows propose pas mal de nouveautés.

  • Faire tourner des applications Android sous Windows.

Microsoft a présenté TikTok et d’autres applications Android fonctionnant aux côtés d’applications Windows sur Windows 11, et la société prévoit de partager plus d’informations à ce sujet « dans les mois à venir ». C’est assurément un motif supplémentaire de curiosité. Cela se fera au travers du Microsoft Store qui a été repensé. Il prendra en charge une multitude d’applications qui n’étaient généralement pas disponibles dans l’App Store Windows. Cela inclut les applications d’Adobe Creative Suite et donc les applications Android, notamment TikTok et Instagram.

Windows 11 android app

  • Un Windows vraiment optimisé pour le gaming.

Microsoft souhaite que Windows 11 soit «le meilleur Windows jamais conçu pour les jeux». L’intégration des fonctionnalités telles que l‘AutoHDR ( une fonctionnalité déjà active sur les Xbox ) et le fait que l’application Xbox sera préinstallée avec le nouveau Windows donnent la tendance.

Mais c’est assurément l’intégration exclusive à Windows 11 de l’API DirectStorage qui suscite beaucoup d’attente. Nous avons déjà parlé de cette API qui est déjà exploitée par l’architecture Xbox Velocity.

Windows 11 autoHDR

Pour être fonctionnelle, l’API DirectStorage  nécessitera la présence d’1 To ou plus de SSD NVMe pour stocker et exécuter des jeux qui utilisent le pilote “Standard NVM Express Controller” et d’un GPU compatible DirectX 12 Ultimate. Nous avons déjà évoqué l’intérêt de cette API ici. C’est clairement un composant crucial pour améliorer les opérations d’entrée/sortie dans les jeux. Cela contribuera à réduire la surcharge du processeur et, en fin de compte, à libérer le potentiel d’E/S du matériel, entraînant des temps de chargement plus courts et une meilleure expérience globale.

Le Xbox Game Pass est également intégré à Windows 11, grâce à une nouvelle application Xbox que la société teste depuis des mois. Cela inclut xCloud intégré aussi à cette application Xbox.

Microsoft aime les devs…Et le prouve

Enfin, le magasin Microsoft promet de favoriser les développeurs en appliquant un niveau de commission particulièrement favorable. Outre une ouverture considérable en matière de technique,  Microsoft ouvre surtout grand les bras aux développeurs en se montrant particulièrement attractif au niveau du business. Cette nouvelle donne leur permettra de choisir entre utiliser le “moteur de commerce” de l’entreprise avec une répartition des revenus de 85/15 pour cent pour les applications et 88/12 pour cent pour les jeux, et utiliser leur propre système de paiement sans partage des revenus. Cela signifie que des entreprises comme Epic qui ont hésité à apporter leurs jeux sur le Microsoft Store n’ont plus de raison. Une sorte de pied de nez aux tracas actuels avec Apple.

Bien entendu d’autres éléments sont à évoquer mais nous voulions tout d’abord vous donner une synthèse des éléments importants de cette future version qui devrait être là cet automne.

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
obyoneone
obyoneone
25 juin 2021 15h53

en VM, ça tourne nickel (ryzen 5 2600 ingenior)

Inossam
Inossam
25 juin 2021 11h19

Pas au point leur soft à microsoft…
J’ai un Ryzen 7 1700x, 32Go en 2800Mhz, une RX580x et un SSD système de 480Go, et il me dit que je ne suis pas compatible…

Yokami
Yokami
25 juin 2021 11h44
Répondre à  Inossam

J’ai une grosse config et pareil, ça m’avait déjà fait la même chose avec le dernier gros patch, le problème viendrait du CPU en AMD… ils gèrent le système en premier lieu pour Intel et ensuite intègrent la partie AMD.

Inossam
Inossam
25 juin 2021 17h37
Répondre à  La machine

Mon installe est neuve, juste les drivers, chrome et vlc pour le moment… Donc non, leur soft est juste à nul…

Jean-CLaude Boutaud
Jean-CLaude Boutaud
26 juin 2021 9h36
Répondre à  Yokami

j’ai un Intel et config très au dessus du mini et “incompatible”