Tests : Corsair RS120 Max

0

Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas mis la main sur des ventilateurs. La dernière fois, c’était avec du Corsair, les AF120 Elite, on reprend avec du Corsair et les RS120 Max, des ventilateurs haut de gamme. On verra donc s’ils sont bruyants et comment ils s’en sortent montés sur un ventirad.

Présentation :

En ce qui concerne ces ventilateurs, Corsair nous propose une toute nouvelle gamme de moulins et pour cause, ils sont tout neufs. Comme nous allons le voir, ils jouissent d’une épaisseur augmentée, leur permettant de maximiser leurs performances d’après la marque.

Ici, nous ne sommes pas là pour enfiler des perles puisque ces ventilateurs ne s’encombrent pas d’artifices. Tout est fait pour maximiser les performances et pour cela, on dit adieu au RGB et toutes ces c*nneries pour se concentrer sur l’essentiel. Les RS120 Max sont d’ailleurs 20% plus épais qu’un ventilateur classique, justement dans le but d’augmenter la surface des pales !

Le RS120 Max :

Comme on peut le voir, ces nouveaux ventilateurs sont particulièrement discrets puisqu’ils sont entièrement noirs. Les pales, le cadre, le câble ainsi que les silentblocs sont noirs. Dans un boîtier, clairement le résultat sera discret, cela tranche d’ailleurs avec les habitudes de l’entreprise dont les dernières productions misaient à fond sur l’éclairage aRGB (LX et QX en tête).

Publicité

Assez de teasing, il est temps d’entrer dans le vif du sujet avec les dimensions du ventilateur. Si les côtés affichent 120 mm de longueur, l’épaisseur est à 30 mm. Ceci représente une augmentation de 20% de plus par rapport à des moulins plus classiques en 25 mm. Comme dit plus haut, ceci permet à la marque de proposer des pales offrant une plus grande surface et donc de brasser plus d’air.

Au niveau des pales, ces dernières sont au nombre de sept et sont plus épaisses que nombre de ventilateurs du marché. Sinon, nous retiendrons qu’elles sont plutôt larges et assez courbées également. Disons que nous sommes loin du profil des pales des ventilateurs d’un AIO NZXT Kraken par exemple. 

Concernant le cadre maintenant, il n’y a pas à dire, il est vraiment épais… Enfin, plus qu’un ventilateur traditionnel. De plus, il est vraiment rigide, mais en plus de l’épaisseur, nous pouvons compter sur un matériau résistant avec le polymère à cristaux liquides renforcé à la fibre de verre. D’ailleurs, ce matériau n’est pas présent que sur le cadre, mais sur les pales également. Il faut qu’elles restent bien rigides lors du fonctionnement du moulin.

Autrement, à l’arrière du cadre, nous retrouvons la fameuse technologie AirGuide de la marque. Cette dernière consiste en un total de onze aubes servant à canaliser le flux d’air. Dans un boîtier, cela permet d’arroser plus précisément vos composants. Sur un radiateur/ventirad, cela améliore la dissipation thermique.

Enfin, point décevant au vu de la gamme du produit : le câble. Ici, nous avons affaire à un câble noir et plat tout basique. Une petite gaine noire n’aurait pas été du luxe au vu du montant de la facture (>30 € à l’unité). Cependant, il y a de la longueur avec 60 cm de câble environ.

On enchaîne maintenant avec les caractéristiques techniques :

  • Plage de vitesse : de 450 tr/min à 2000 tr/min
  • Fux d’air : 72 CFM
  • Pression statique : 4,7 mmH2O

Le bundle

Corsair RS120 Max bundle

 

Au niveau des accessoires fournis, nous retrouvons l’essentiel :

  • Un guide de sécurité
  • Un guide de garantie
  • Deux sets de vis pour radiateur de watercooling
  • Des vis type fast screw pour un montage sur boîtier

La partie accessoire va donc à l’essentiel puisque Corsair ne fournit, finalement, que la visserie avec ses ventilateurs. Toutefois, contrairement à Noctua avec ses NF-A12x15, la marque propose deux sets de vis adaptées pour un montage sur radiateur de watercooling !