Test : be quiet! Silent Base 601

3
16739

Installation

On passe maintenant à l’étape de montage de notre configuration à l’intérieur du Silent Base 601 de be quiet!. Avec le nouveau protocole, la configuration de test change quelque peu. La voici donc :Carte mère :

  • ASUS Crosshair VI Hero
  • CPU : AMD Ryzen 7 1700X
  • Carte graphique : ASUS HD 7970
  • Ventirad Cryorig H7 Quad Lumi
  • Alimentation Corsair HX850

L’alimentation :

A l’image des NZXT H700i, MB500 de Cooler Master, Fractal Meshify C, etc., le montage de l’alimentation se fait via un bracket amovible. Ainsi, il faut le retirer du boîtier (4 vis à mains) puis le fixer sur le bloc d’alimentation. Par la suite, fait rentrer notre HX850 par l’arrière du boîtier, les câbles devant. On revisse le bracket au boîtier et le tour est joué !

Le stockage :

Concernant la partie stockage, quel que soit le type d’unité à notre disposition, le tournevis sera de mise.

Ainsi, pour installer le SSD, il faudra libérer la platine situé au niveau  du large accès backplate. Si l’extraction de cette dernière se fait par le biais d’une vis à main, l’installation du disque/SSD nécessitera elle un tournevis. Bref, vous connaissez la chanson, on place le SSD et on le fixe à l’emplacement voulu avec la visserie correspondante. Quatre coups de tournevis et c’est dans la poche.

Pour la partie HDD, même principe : on retirera le double panier présent dans sa cage, maintenue par trois vis à main. Une fois enlevée, on place le HDD dedans à l’emplacement désiré, quatre coups de tournevis et c’est joué. Il ne restera plus qu’à remettre l’ensemble en place.

La carte mère, ventirad, carte graphique :

Nous poursuivons notre montage avec l’installation de la carte mère qui se fera simplement. Ici, pas d’entretoise à visser sur le plateau. On déposera simplement la carte mère sur son emplacement, que l’on fixera avec la visserie adéquat.

Pour le ventirad, si votre modèle offre une backplate alternative comme c’est le cas avec notre H7 Quad Lumi, il faudra retirer la platine SSD pour avoir accès à l’arrière de la carte mère. Sinon, on procédera normalement en suivant les étapes de montage de votre dissipateur.

On termine avec la carte graphique qui pourra s’installer en deux positions : horizontale ou verticale. Dans le premier cas, on libérera simplement les emplacements en retirant les équerres voulus. Pour l’installation la verticale, il suffira de libérer une petite glissière ainsi que les deux slots correspondant par l’arrière du boîtier. On branche le riser à la carte mère d’un côté et à la carte graphique de l’autre, on positionne le GPU sur ses slots et on sécurise l’ensemble en revissant le tout.
Après être passés derrière le View 71, on regrette l’absence d’un petit support qui aura permis de délester l’équerre du poids de la carte.

Le câblage :

Le câblage à l’intérieur du boîtier est une petite partie de plaisir. D’une part parce qu’on dispose de 2.6 cm d’espace à l’arrière du panneau, mais aussi parce que les câbles trouvent facilement leur chemin.

En effet, pour les câbles du front panel, nous avons fait longer la connectique, le long des passages en caoutchouc. Attention cependant, si le header USB 3.0 de votre carte mère se situe dans le bas de celle-ci, il faudra faire passer le connecteur correspondant par la partie évasée au niveau du cache alimentation. On le glissera ensuite vers le connecteur puis il faudra le plier pour espérer le brancher. Dommage que le passage dans le bas de la carte mère laisse si peu de marge de manœuvre.

Pour la partie alimentation, même chose, les câbles trouvent facilement leur chemin. Ici, nous avons fait longer tous les câbles le long des passage en caoutchouc, même l’EPS12V 4+4 broches. Ici, les encoches pour les colliers vers l’arrière du boîtier ne sont pas des plus accessibles. Nous avons jugé plus pratique de faire ainsi.

Concernant le connecteur ATX 24 broches, il faudra veiller à ce que le cache en caoutchouc reste bien en place. Ce dernier étant plutôt souple, il aura fâcheuse tendance à s’enlever de son emplacement facilement.
Enfin, pour les câbles PCIe en 6+2 broches, nous les avons fait simplement passer par le passage du milieu.

Enfin, il ne reste plus qu’à poser quelques bandes velcros ici et là pour bien plaquer les câbles. Durant le montage, un seul collier en nylon a été utilisé pour le plaquage des câbles du front panel au dessus du bloc d’alimentation.

be quiet! Silent Base 601

En bref, l’installation d’une configuration à l’intérieur de ce Silent Base 601 se fait simplement. La partie branchement est un petit jeu d’enfant puisque les câbles trouvent aisément leur chemin. Attention cependant aux quelque encoches pour collier pas forcément accessible ou pas idéalement positionnés où à quelques passage qui aurait mérités d’être plus larges. Idem, on veillera à ce que les caches en caoutchoucs restent bien en place puisqu’ils ont tendance à partir assez facilement. Sinon, rien à redire.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
thibault
thibault
12 janvier 2020 16h03

salut
j’ai acheté ce boitier et ayant un watercooling 280 j’ai été contrains de le mettre devant.
attention les aspiration d’air son insuffisante pour cette utilisation
en retirant la face avant je gagne 20 °C sur le processeur
j’ai du modifier la face avant de maniéré importante (création de fenêtre sur face avant)
donc malheureusement je déconseille pour utilisations de Watercooling.
Thibault

geekosa
Éditeur
12 janvier 2020 22h31
Répondre à  thibault

Merci pour ton retour !

Ctrlfix
20 décembre 2018 15h59

Joli boitier !