Rachat d’ARM par Nvidia : les nuages s’accumulent

0

Deal Nvidia ARM : ça n’avance pas…

Les perspectives pour Nvidia d’obtenir l’approbation des différentes autorités pour son deal deal de 55 milliards de dollars d’Arm Holdings semblent de plus en plus menacées, selon des sources impliquées dans le processus.

En réalité, l’accord est bloqué dans les méandres réglementaires depuis près d’un an. Les régulateurs antitrust américains ont indiqué aux opposants au deal qu’ils envisageaient de tenter de le bloquer devant les tribunaux. Les régulateurs en Chine, où un examen antitrust de l’accord n’a même pas commencé, restent également un obstacle majeur.

Nvidia ARM

La question de la position centrale d’ARM est la clé. Nvidia a affirmé qu’il maintiendrait Arm en tant que fournisseur de technologie neutre afin d’apaiser les inquiétudes de clients tels que Qualcomm, Samsung et Apple.

Encore au moins une année de discussions avant une réponse ?

Aujourd’hui, on apprend que les autorités européennes de la concurrence s’apprêtent à lancer une enquête approfondie sur le projet de rachat par Nvidia du concepteur de puces britannique Arm. Selon un document de la Commission européenne publié la semaine dernière, l’entreprise américaine avait proposé des concessions afin d’obtenir le feu vert de l’UE. Mais ces dernières sont insuffisantes visiblement pour résoudre les problèmes de concurrence.

Nvidia semble pourtant toujours décidé à conclure cette opération et multiplie les initiatives pour convaincre les autorités et les entreprises réticentes. Cependant, les différents signaux négatifs qui s’accumulent vont encore prolonger d’un an le chemin de croix du caméléon.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires