Pourquoi la DDR5 va chauffer

1

Il y a peu, la présence de dissipateurs et autres systèmes de refroidissement sur des barrettes de DDR4 faisait sourire les spécialistes…Avec l’arrivée de la DDR5, ce dissipateur ne sera plus du tout un appendice marketing mais une obligation.

Quand on consulte les actualités qui commencent à proliférer sur la DDR5, on se dit qu’une telle augmentation de la vitesse mais aussi de la capacité va logiquement engendrer une haute de la température des puces. C’est en réalité la conception de la RAM qui sera la cause de cet échauffement supplémentaire. Mais précisons le tout de suite, c’est loin d’être un défaut.

DDR5 vs DDR4

La DDR5 ne consommera pas plus et n’augmentera pas la température de votre PC.

Car contrairement à la DDR4, la barrette de DDR5 va s’occuper elle-même de la gestion de son alimentation et de la régulation de sa tension. Pour se faire, la DDR5 disposera de ses propres circuits intégrés de gestion de l’alimentation (PMIC) et de modules de régulation de tension (VRM). Jusque là c’est la carte mère qui s’occupait de ces fonctions avec certains composants dédiés.

DDR5 Dimm
Gestion de la tension sur une Dimm DDR5

On ne peut donc pas parler d’une hausse de la température globale de votre PC engendrée par la DDR5 mais plutôt d’un déplacement de cette dernière vers les modules ram. Il faut noter aussi que la tenson de la DDR5 passera à 1.1V contre 1.2V sur la DDR4. Donc gardons bien à l’esprit que la DDR5 ne fera pas consommer plus votre PC et qu’elle ne contribuera pas non plus à une augmentation de sa température de fonctionnement. Pour SK Hynix, l’économie d’énergie devrait se situer aux alentours des 20% entre une DDR4 et DDR5 à capacité équivalente.

DDR5

Des dissipateurs qui vont devoir vraiment servir à quelque chose.

Si on parle d’une tension à la baisse pour la DDR5, le fait que la gestion de cette dernière soit maintenant pilotée de manière beaucoup plus précise, va permettre aux fabricants de cartes mères et aux overclockers de proposer des optimisations vraiment poussées.

DDR5

On l’a évoqué, la présence de composants sur le PCB de la barrette, notamment les modules de régulation de la tension ( VRM ) va nécessiter un système de refroidissement sur la barrette. Un dissipateur classique suffira pour des mémoires que l’utilisateur ne veux pas pousser. Par contre les amateurs de puissance vont disposer d’une caisse à outils vraiment intéressante. Dans ces conditions, le rôle du dissipateur va devenir vraiment prépondérant. Jusque là son rôle se limitait à l’esthétique et donc le choix des matériaux était secondaire. Il faudra maintenant pour les marques comme Corsair, Micron et autres qui font de la barrette haut de gamme leur commerce, investir dans des solutions qui conservent cet esthétique mais qui apportent de vraies solutions de refroidissement. En effet l’overclocking va permettre de pousser encore plus. Adata teste déjà des profils à 1,6 volts pour ses modules DIMM haut de gamme, une augmentation de 45% de la tension qui va évidemment engendrer une hausse de la température.

Donc préparez vous à voir débouler les kits de watercooling pour la DDR5…Des kits qui pour le coup, auront vraiment une certaine utilité.

 

 

 

 

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Schneider
Schneider
16 août 2021 11h21

Lorsqu’on sait que les barrettes de RAM se situent juste à côté du socket du processeur, il y a fort à parier que la dissipation de leur chaleur ai des répercussions sur les CPU..

Pour le commun des mortels qui ne fait que jouer, cela devrait être imperceptible. En revanche pour les personnes qui font du calcul intensif (CGI par exemple), ça promet de devenir un véritable problème..