Test : Corsair Carbide Air 740

1

Installation

Passons maintenant à l’installation de notre configuration de test à l’intérieur de ce Carbide Air 740. Ainsi, pour cette étape, nous allons employer notre configuration habituelle constituée des éléments suivants :

Nous commençons donc notre montage avec notre alimentation Corsair HX 850. Celle-ci s’installe donc simplement à son emplacement dédié à la verticale. Ici, nous mettons le ventilateur vers l’extérieur la droite. Le panneau latéral du boîtier le permet aisément, ce dernier étant ajouré et doté d’un filtre magnétique.

Enfin, nous maintenons le bloc à l’aide d’une petite cale maintenue en place à grâce à une vis à main.

L’installation du stockage est encore plus rapide. En effet, pour les disques durs 3″5, il suffit de sortir un des paniers de sa cage, de le plier et de clisser le disque à l’intérieur. Ainsi, les taquets rentrent dans les pas de vis du HDD, le tout est alors parfaitement maintenu. On remet le tout dans sa cage et c’est parti.

Pour les SSD, c’est encore plus simple, on prend notre unité et on la glisse purement et simplement dans un emplacement dédié. Avant tout, on veillera à ce que la connectique soit dirigée vers l’extérieur du support, sinon, ça risque de poser quelques soucis pour le câblage.

L’installation de la carte mère ne posera pas de soucis non plus, tout comme la mise en place du ventirad. En effet, le large accès backplate n’y est pas pour rien. Il ne reste plus qu’à câbler tout ce petit monde !

Finalement, le câblage n’est qu’une simple formalité au vu de l’espace arrière et du nombre de passages de câble. C’est tout naturellement que l’organisation de ces derniers se fait. Néanmoins, sachez que si vous gardez la cage HDD, vous condamnerez les deux passages du haut. Impossible d’y faire passer l’ATX 24 broches. Fort heureusement, cettedite cage est amovible, vous pourrez la retirer en fonction de vos besoins.

Corsair Carbide Air 740

Enfin, avant de voir ce que donne le boîtier en termes de refroidissement, sachez que l’installation d’une configuration est un véritable plaisir. En effet, l’installation des unités de stockage se fait en deux temps trois mouvements, il n’y a pas de manipulations superflues pour l’alimentation. Pour la partie câblage, les grands espaces à l’arrière, ainsi que les nombreux passages de câbles contribuent à une installation rapide et sans prise de tête.
page suivante

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
pticanari
pticanari
23 décembre 2016 8h30

Très sympa ce boitier mais j’ai quelques petites questions à vous poser du coup ^^ La peinture est elle juste mate, ou est elle effet soft-touch ? Est ce que les caoutchouc des passages de câbles déteignent ? Ce sont les deux gros défauts de mon shinobi XL , le soft-touch est impossible à nettoyer correctement et les caoutchouc me noircissent tout ce qu’ils touchent… Sinon pour les filtres manquant on doit pouvoir mettre ceci non ? http://www.ldlc.com/fiche/PB00115054.html En regardant sur materiel.net je tombe sur ceci Emplacements des filtres Haut Face Bas Est ce votre exemplaire qui ne les aurait… Lire la suite »