[LABO] ASRock Z590 OC Formula

0

Au moment du lancement des cartes mères architecturées autour du chipset Z590, nous vous avions fait une sélection des cartes mères qui nous avaient tapé dans l’œil pour leurs aptitudes dans la discipline de l’overclocking. Quatre cartes avaient reçu notre attention. La ROG Maximus XIII APEX que nous avons déjà eu l’occasion de passer en revue ainsi que l’AORUS Z590 Tachyon qui fera l’objet d’une mise à jour dans les semaines à venir à cause de l’arrivée de nouveaux BIOS. À ces deux premières cartes mères, nous avions aussi ajouté l’EVGA Z590 DARK, annoncée officiellement récemment ainsi que l’ASRock Z590 OC Formula.

Comme vous l’aurez compris par le titre de cette brève, nous venons de mettre la main sur un exemplaire de cette ASRock Z590 OC Formula conçue en collaboration avec le célèbre overclockeur Nick Shih.

L’ASRock Z590 OC Formula :

L’ASRock Z590 OC Formula est architecturée autour du chipset d’Intel, le Z590 et conserve le socket LGA-1200 du chipset Z490. Le chipset Z590 prend en charge officiellement le PCIe 4.0 offrant des performances de stockage plus élevées que sur la génération précédente. Le PCIe 4.0 intégré à ce chipset Z590 double la bande passante face au PCIe 3.0. Pour rappel, et c’est important de le souligner, afin de pouvoir bénéficier du PCIe 4.0, vous devrez opter pour un processeur Rocket Lake.

L’arrière de la boite annonce la couleur immédiatement avec un modèle taillé pour l’overclocking extrême sur lequel nous reviendrons ci-dessous.

Les différents radiateurs :

Les dimensions de la carte sont de 305 mm x 244 mm, ce qui correspond au format ATX. La couleur dominante sur le PCB est le noir et le vert/jaune clair ainsi que différentes zones RGB qui donneront à cette carte une touche plus personnelle. On retrouve aussi sous le socket un écran OLED afin d’offrir une gestion efficace des différentes données fournies par la carte mère, paramétrable via le BIOS.

Débutons le tour du propriétaire avec les radiateurs qui sont au nombre de trois !
Tout d’abord, les deux radiateurs situés sur le dessus de la carte mère et qui recouvre l’étage d’alimentation. Ces deux radiateurs sont reliés ensemble par un caloduc. Le radiateur se trouvant juste au-dessus du socket est équipé de deux ventilateurs de 30 mm et un troisième ventilateur est dissimulé sous le cache de droite ! Enfin, le troisième recouvre le chipset et bénéficie d’une surface assez importante mais de faible hauteur afin de permettre facilement la mise en place des cartes graphiques.

Pas moins de 3 emplacements SSD M.2 :

Deux plaques en aluminium noir dont la découpe vient parfaitement s’associer avec celle posée sur le chipset, recouvre deux emplacements SSD de type M.2 au niveau du PCB. Le troisième a une position assez atypique puisqu’il se trouve placé parallèlement aux deux emplacements mémoires.

Tant que nous parlons de la mémoire, cette ASRock Z590 OC Formula peut accueillir au maximum deux barrettes mémoires de DDR4. Elle supporte les kits mémoires en dual channel jusque 6000 MHz+ (OC) et pour une quantité maximal de 64 GB. L’espace autour du socket est assez bien dégagé et sera assez facile à isoler avec de la gomme pour les tests sous LN2.

Les outils pour clocker :

Débutons avec les éléments insérés sur le PCB et qui peuvent s’avérer être des outils intéressants pour les overclockeurs. Ils sont très nombreux sur ce modèle qui confirme bien sa position de carte dédiée à l’overclocking.

  • Le bouton power : permet la mise sous tension de la carte mère.
  • Le reset : permet de redémarrer la carte mère en cas d’échec.
  • Safe Boot : permet de redémarrer la carte même si les paramètres choisis dans le bios ne permettent pas le boot. Cela évite de devoir faire un Clear CMOS pour rebooter et donc de perdre vos paramètres encodés.
  • ReTry Button : lors de tests sous froid, parfois l’OS freeze et un reset ne permet pas de redémarrer la carte mère : seule solution 6, 7 secondes en maintenant appuyé le bouton START. Avec le bouton ReTry, ça redémarre de suite.
  • Switch bios : permet de switcher entre les deux bios. Vous pouvez ainsi choisir d’avoir un bios « overclocking » et un bios plus stable pour une configuration H24.
  • Slow Mode : permet de booter avec un coefficient de 16x et une fois dans l’OS de remettre celui choisi dans le bios. Sous froid, si vous voulez atteindre 6GHz en 60x100MHz, en activant le Slow Mode, vous bootez en 16×100 et dans l’OS, hop vous revenez à 60×100. C’est surtout pour des max screens.
  • LN2 Mode : permet d’activer les profils LN2 dans le bios.
  • Le Q LED : 4 diodes (CPU – DRAM – VGA – BOOT) qui permettent de diagnostiquer les erreurs lors du boot de la carte. Si l’une d’entre elle reste allumée, c’est que le composant qui lui correspond pose problème.
  • Le Debug Led : permet d’afficher un code qui correspond au composant responsable de l’erreur lors du boot. Ceux-ci s’affiche à présent sur l’écran OLED et la liste des codes se trouve au sein du manuel.
  • Le CLR CMOS : permet d’effacer les paramètres du BIOS afin de revenir à ceux par défaut.
  • ProbeIT : permet de mesurer les tensions à l’aide d’un multimètre directement sur le PCB.
  • Interrupteur PCIe : ils permettent de désactiver indépendamment les ports PCIe.
  • « + » et « – » : afin d’overclocker directement et donc d’augmenter la fréquence de votre overclocking.
  • Profil 1, 2 et 3 : permet d’activer en un click les profils prédéfinis de Nick.

Associer tous ces outils à une alimentation en 16 + 2 (CPU + MEM). La partie en charge du CPU se compose de 16 phases qui font appel à des doubleurs (Intersil ISL6617A), il s’agit donc en réalité de 8 phases doublées. Le contrôleur Intersil ISL69269 est capable de gérer jusqu’à 12 phases. Les 16 mosfets sont quant à eux tous des Intersil ISL99390 de 90A.

Bref, vous l’aurez compris, une ASRock Z590 OC Formula taillée pour l’overclocking et que nous installerons fin de semaine afin de l’associer à notre i9-11900K.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires