Intel se muscle sur le gaming avant le lancement des GPU Arc

0

Intel a annoncé une série d’embauches de cadres de haut niveau pour renforcer ses équipes dédiées au gaming. Les profils des nouveaux entrants sont intéressant puisqu’ils comprennent des responsables techniques et de développement de jeux pour des sociétés comme Electronic Arts, AMD, Zynga et LucasArts. Ils s’inscrivent tous dans la perspective de l’arrivée prochaine des GPU Arc.

Intel recrute chez les devs de jeux.

Intel semble donc faire le nécessaire pour maintenir une relation fluide avec les développeurs de jeux et l’écosystème du gaming pour se donner toutes les chances.

Intel gaming GPU Arc

A la tête de tout ça, André Bremer, un vétéran de l’industrie du jeu depuis plus de 20 ans. Bremer a notamment été directeur pour Amazon Web Services Game Tech. Il a aussi travaillé en tant que responsable de l’ingénierie pour Prime Gaming. Avant cela, Bremer assumait des fonctions importantes dans le développement et l’ingénierie dans des sociétés telles que Zynga, EA et LucasArts.

Michael Heilemann vient lui de rentrer chez Intel comme nouveau directeur principal des outils et de la technologie pour les développeurs de jeux. Heilemann était directeur de la technologie chez EA et responsable du contenu chez Sony Computer Entertainment America. Avant cela, il a eu une carrière de développement de jeux remontant aux années 90 dans des sociétés comme Vivendi, Dreamworks Interactive et Malibu Interactive.

Mais Intel est aussi allé piocher chez ses concurrents et en particulier chez AMD.

Steve Bell rejoint les bleus en tant que directeur principal des relations avec les développeurs de jeux. Bell a travaillé pendant 13 ans chez AMD au même poste.

Ritche Corpus devient lui vice-président et directeur général du développement commercial de l’écosystème du jeu et des relations avec les développeurs. Corpus a passé 15 ans chez AMD en tant que responsable mondial des jeux et des logiciels professionnels. Avant cela, il a travaillé dans des entreprises comme PC Gaming Alliance et Logitech.

Carte gaming ARC : Construire un bon GPU ne suffit plus.

Le premier défi d’Intel sera évidemment que ses GPU soient performants. Nous devrions pouvoir nous faire une idée à la fin de cette année sur le sujet. Mais ce n’est plus uniquement un gage de réussite ( même si c’est l’étape incontournable ). La qualité des pilotes est un sujet qui revient régulièrement quand on évoque aujourd’hui AMD et Nvidia. Au fil des années, on a pu voir que la collaboration avec les développeurs de jeux pour garantir des performances optimales sur leur matériel s’était intensifiée. On a pu voir ainsi certains titres sortir en mettant en avant des technologies spécialisées comme le RayTracing, le DLSS ou encore le FidelityFX Super Resolution d’AMD.

S’assurer de disposer de l’attention des développeurs des meilleurs studios est donc un passage fondamental pour pénétrer le marché. Et Intel l’a bien compris.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires