En Ukraine les fermes de minage sont aussi sur la sellette

2

Si on a tous bien compris que la politique de répression de la Chine à l’encontre des cryptos a des raisons très clairement politiques, ce qui se passe en Ukraine n’est pas tout à fait à ranger de la même manière, enfin pas au premier regard.

En effet, dans ce pays, le détournement du réseau électrique est un sport national largement facilité par la vétusté des installations. Cette activité ne semblait pas vraiment déranger car le parc nucléaire assure au pays une énergie en quantité. Mais le réseau semble souffrir de ces piratages. C’est ainsi que le Service de sécurité de l’Ukraine (SBU) a révélé avoir découvert une ferme de crypto-monnaie clandestine dans la ville de Vinnytsia, dans le centre-ouest de l’Ukraine.

Ukraine mining

Le piratage du réseau électrique : vraie motivation de la répression ?

La découverte des autorités a un côté original. En effet, le GPU étant une denrée rare, les mineurs ont ici utilisé pas moins de 3 400 consoles PlayStation 4 pour l’extraction. Une console PS4 dispose d’une puissance de calcul de 1,84 TFLOPs, mais il y avait aussi quelques PlayStation 4 Pro (4,2 TFLOPs) dans l’installation. On pouvait aussi trouver un minage plus traditionnel avec 500 cartes graphiques.

mining on PS4 Ukraine

Au total, la saisie des autorités sur ce site couvre le matériel suivant :

  • 3800 consoles de jeux ( 3400 PS4 et 400 PS4 Pro )
  • Plus de 500 cartes graphiques
  • 50 processeurs
  • Des ordinateurs portables, téléphones, clés USB.

Les agents du SBU ont établi que la crypto-ferme illégale avait été créée par des résidents de Kiev et de Vinnytsia. Ils ont utilisé l’un des anciens entrepôts de Vinnytsiaoblenerho JSC, situé sur le site industriel de l’entreprise. Cette entreprise ukrainienne est active dans le secteur de l’énergie électrique. La Société se spécialise dans le transport et la distribution d’énergie électrique. Tout l’enjeu pour les autorités est désormais d’identifier toutes les personnes qui se cachent derrière cette mine clandestine pour vérifier si les employés de JSC Vinnytsiaoblenerho sont impliqués. Le détournement massif d’électricité était en effet masqué par l’utilisation de plusieurs techniques et faux compteurs ne permettant pas à l’entreprise d’identifier une consommation anormale. Une semaine plus tôt la fermeture par les forces de l’ordre ukrainiennes d’une ferme minière illégale dans l’oblast de Tchernihiv procédait des mêmes constats

Pour aller plus loin :
LGA-1700 : le prochain socket d'Intel se montre en photo !

L’Ukraine souhaiterait profiter de son nucléaire pour miner lui-même

On le voit donc ici, c’est l’utilisation illégale de l’électricité qui semble être la préoccupation des autorités car ces pratiques provoquent de nombreuses pannes d’électricité et pénalisent la population locale…Enfin c’est en tout cas le discours officiel.

Ukraine

Car le gouvernement semble être actif dans la construction de sa propre industrie minière. Plus tôt cette année, des responsables du ministère de l’Énergie ont discuté avec une entreprise publique locale d’énergie nucléaire et certains fabricants locaux de machines ASIC de la possibilité de construire un centre minier Bitcoin pour tirer parti de l’excès d’énergie. Dans le même temps, et suivant la même logique que la Chine, l’Ukraine développe également une monnaie numérique “d’Etat”.

 

 

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pyvesd
Pyvesd
11 juillet 2021 22h46

ca sent la fin du minage industriel privé pour se diriger vers un minage à 2 vitesses, d’un coté l’étatique et de l’autre le privé à micro échelle…

Ormerable
Ormerable
11 juillet 2021 17h55

l’installation est extreement propre je trouve paraport au installation que jai deja vu sur le net