Test : Phanteks G360A

0

L'intérieur du G360A

L’intérieur du G360A :

Pour passer à l’intérieur du boîtier, il faudra, au préalable, retirer les panneaux latéraux. Ces derniers sont simplement maintenus en place grâce à deux vis à main qui resteront solidaires. 

Le châssis :

À l’instar du H7 Flow testé dernièrement, nous retrouvons un châssis on ne peut plus classique. En effet, l’alimentation prendra place sous l’emplacement de la carte mère qui pourra accueillir des modèles aux format mini-ITXmicro-ATXATX et E-ATX. Bien que pour ce dernier format, nous soyons limité à 28 cm de largeur. 

Malgré tout, le châssis présente de très nombreuses ouvertures autour du plateau de la carte mère. Dans le haut, nous en retrouvons déjà deux, idem dans le bas au niveau du cache alimentation. Cependant, c’est sur la droite qu’il sont les plus nombreux : cinq. On pourra aisément faire passer nos câbles pour brancher les différents éléments de la configuration. 

Les emplacements de stockage :

En matière de stockage, ce G360A ne tirera pas particulièrement son épingle du jeu puisque l’on retrouve une configuration habituelle. À l’arrière du plateau de la carte mère, nous avons donc deux platines 2,5″ destinées à recevoir du SSD ou du disque dur au format 2,5″. On remarque même qu’un troisième emplacement est disponible, à condition d’acquérir le support séparément. 

Enfin, sous le tunnel d’alimentation, nous retrouvons une cage HDD de deux paniers compatibles 2,5″/3,5″. On remarque aussi qu’ils permettent un montage « Tool less » ce qui est visible grâce aux petits taquets latéraux. 

L’emplacement de l’alimentation :

Sous le cache alimentation se trouve l’emplacement du bloc d’alimentation. Ce que nous voyons juste au dessus ce sont la grille d’aération permettant au bloc de respirer et le petits plots en mousse pour accueillir ce dernier. 

Concernant les dimensions, le G360A pourra accepter des alimentations à la norme ATX dont la profondeur est des 220 mm. Pour aller au-delà, 280 mm étant le maximum, il faudra retirer la cage disque dur placée juste en face ! 

Les possibilités de refroidissement :

De base, le boîtier de Phanteks arrive avec une ventilation plutôt intéressante puisqu’il dispose de trois ventilateurs en 120 mm. Ces derniers sont présents au niveau de la façade. Il s’agit en réalité de trois 120SK D-RGB, des moulins dotés d’un système d’éclairage au niveau du moyeu central. À plein régime (1500 RPM), le flux d’air atteindra 50 CFM et la pression statique montera à 0,96 mmH2O. 

Si vous le souhaitez, vous pourrez également compléter la ventilation via trois emplacements en 120 mm dans haut et un dernier à l’arrière. Pour les ventilateurs en 140 mm, nous sommes limités à quatre emplacements : 2x à l’avant, 2x dans le haut. 

Pour du watercooling, tout ceci se traduit par un support de radiateur en 360 mm max à l’avant et dans le haut. Néanmoins, attention à l’épaisseur de ce dernier. Nous avons fait le test, un Arctic Liquid Freezer II 360 (63 mm ventilateurs + radiateur) rentre tellement limite que nous vous le déconseillons. 

Et pour un ventirad aircooling, vous pourrez vous tourner vers des solutions de 162 mm de hauteur au maximum. 

Le bundle :

 

Pour ce qui est de la partie accessoires, que retrouvons-nous ?

  • Une notice de montage
  • Une instruction en cas de soucis : contactez directement Phanteks
  • Un sachet contenant la visserie
  • Six colliers en nylon

La partie accessoire reste donc très simple et ne se contente que de l’essentiel pour le montage. Dommage, nous aurions apprécié avoir la troisième platine à destination des SSD notamment. 

Les bandes velcros :

Dans l’absolu, cette référence de Phanteks reste assez simple, mais propose tout de même des assistances pour le câblage. Ces dernières prennent la forme de bandes velcros placés dans une gouttière vers l’avant du boîtier. Nous verrons lors du montage si ces dernières s’avèrent efficaces ou non ! 

En résumé :

Dans les grandes lignes, Phanteks nous propose un boîtier des plus classiques avec un châssis que l’on a vu et revu et la partie accessoire ne présente rien d’extraordinaire. Finalement, il mettra en avant un système de bande velcros pour aider au montage. Ne reste donc plus qu’à voir comment se déroule le montage d’une configuration et quelles seront les températures. 

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
wpDiscuz
0
0
On aimerait bien avoir votre avis...à vous de jouer !x
Quitter la version mobile