Test : In Win 101C

0
7584

Installation

Nous enchaînons maintenant avec l’installation de notre configuration de test. Jusqu’à présent, le 101C nous a paru convaincant, voyons ce qu’il en est dans la pratique. Notre machine embarquera les éléments suivants :

In Win 101CNous débutons cette étape de montage par l’alimentation. Ici, nous ne constatons rien de particulier. Notre bloc HX850 entre parfaitement dans son emplacement. Il a simplement fallu fixer le tout par l’arrière. En revanche, on veillera à faire attention au sens du ventilateur. Si ce dernier est tourné vers le haut, le bloc risque de ne pas respirer comme il faut.

Le compartiment d’alimentation offre aussi un espace généreux, on pourra cacher nos câbles sans trop de difficulté, un très bon point.

Concernant le montage de la partie stockage, deux options s’offrent à nous. Soit nous installons tout dans les paniers, soit, nous faisons un mix entre paniers et platines. Nous avons choisi la première option afin de regrouper notre disque dur et SSD au même endr0oit.

Si pour le disque dur, il suffit de plier le panier et insérer notre HDD en faisant correspondre tackets et pas de vis, pour le SSD, il faudra se munir d’un tournevis. Les unités 2.5″ se vissent directement sur les paniers.

En revanche, si vous optez pour les platines, vous devrez visser votre unité sur son support. Au préalable, il faudra libérer la platine via la vis à main présente.

Avant d’installer notre carte mère, nous avons des entretoises à mettre en place. Pour cela, on identifie les emplacements correspondants à notre format de carte mère et on les visse  directement sur le châssis. Il ne reste plus qu’à mettre en place la carte mère et la fixer au boîtier.

Le reste des éléments de notre configuration (ventirad et carte graphique) ne nous aura pas opposé de difficultés particulières. L’accès backplate étant bien positionné, on a pu mettre en œuvre le H7 Quad Lumi simplement. Idem pour la carte graphique, on libère deux slots d’extension, on installe la HD 7970 et on la fixe via des vis conventionnelles et le tour est joué.

Si nous trouvions le 303 pas forcément évident à câbler, nous ne pouvons pas en dire autant du 101C. Effectivement, nous n’avons pas de platines qui viennent perturber l’organisation des câbles. De même, de nombreuses encoches pour les colliers sont disponibles ce qui facilite le routage des câbles. Les passages sont bien positionnés et facilitent le câble management. De plus, le connecteur d’alimentation dispose enfin de son propre passage.

Si le câblage de notre machine ne nous a pas opposé de résistances, nous trouvons dommage qu’In Win ne propose pas de solution pour bénéficier du RGB dans tous les cas. Notre Maximus VI Extreme n’intégrant pas de header RGB, impossible d’en profiter. C’est dommage d’autant que des solutions existent : gestion via un bouton dédié par exemple.

In Win 101CL’installation à l’intérieur de ce 101C s’est bien passée, nous avons même été surpris. Effectivement, le châssis est bien pensé et permet un câblage simple. Ceci est rendu possible grâce aux encoches pour colliers et aux passe-cloisons bien positionnés. Cependant, on aurait apprécié que la marque fournisse un moyen de contrôler le RGB si la carte mère utilisée ne bénéficie pas de header dédié. Bref, une agréable expérience malgré tout.

page suivante

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires