Logiciel :

On passe dès maintenant au logiciel de cette Glorious PC Gaming Race Model O. Avant toute chose, il faudra procéder au téléchargement du logiciel qui sera disponible en suivant ce lien. Une fois téléchargé et installé, on fera une petite mise à jour du firmware puis on se lancera dans l’installation du pilote. La procédure est simple : suivant, suivant, suivant, ok… En gros.

Maintenant que le soft est installé, on le lance et là, on se retrouve face à une unique fenêtre, pas bien compliqué à appréhender. Sur la gauche, nous avons l’outil d’attribution des touches avec la gestion des profils dans le bas. Sur la partie droite se trouvent les diverses options en lien avec la Model O alors qu’au centre, nous avons une illustration de la souris avec les boutons numérotés.

Commençons par le début : l’attribution des touches. Selon la touche (correspondant à un numéro), on sélectionnera la fonction voulue. A noter que l’on retrouve des fonctions sympathiques comme un blocage DPI (ex : 800 dpi) afin de simuler un bouton sniper à la Corsair (CF : M65 RGB Elite).

Sinon, la création de macro est toujours disponible, pour cela, il faudra se rendre dans l’éditeur de macro. Une fois dans l’éditeur, on créera une première macro, on la nommera, puis on enregistrera les touches via le « Start reccord ». Enfin, si on le souhaite, on pourra attribuer la macro créée précédemment à une touche de notre Model O en sélectionnant « Macro » dans la liste des fonctions disponibles.

Enfin, on pourra paramétrer notre souris comme bon nous semble et notamment jouer avec les différents profils de DPI. Cette option propose quelques petites particularités. Dans un premier temps, on pourra régler une sensibilité différente selon l’axe en cochant la case « XY Independent ». Par exemple, on peut configurer un axe vertical à 2 000 DPI tandis que l’axe horizontal sera à 10 000 DPI. Pratique pour jouer rapidement à un FPS sans trop perdre le niveau de hauteur de la tête.

L’autre possibilité, consiste à sélectionner le nombre de réglages DPI sélectionnables via le bouton de DPI. Sur la capture ci-contre, en appuyant sur le bouton DPI on passe successivement à 400-800-2100-3200 DPI, chacun avec sa couleur de diode associée.

Bien entendu, la gestion de l’éclairage passera par le logiciel qui propose huit effets différents avec la possibilité de jouer sur certains paramètres. On pense surtout à la couleur, à la vitesse d’exécution ou au sens d’exécution. Malheureusement, on ne pourra pas configurer un effet zone par zone.

Parmi les autres paramètres présents, nous avons le « LOD » (Lift-Off Distance) qui permet de régler la distance de décrochage du capteur. Ici, l’option ne laisse le choix qu’entre 2 mm et 3 mm. Sinon, la gestion du polling rate est au programme (125 Hz, 250 Hz, 500 Hz et 1 000 Hz). Enfin, on termine avec le « Debounce Time » qui gère simplement la latence d’un clic. Plus cette latence sera faible, plus les risques de double clics intempestifs seront élevés. Le genre de choses que l’on ne souhaite pas lors d’une sélection au lasso polygonal sur Photoshop…

On termine par la gestion des profils. Ici, nous avons la possibilité d’en créer jusqu’à 12. Il sera aussi possible de les supprimer, les renommer en plus des importer/exporter. Bref, rien d’exceptionnel. Cependant, on aurait aimé une fonctionnalité permettant d’affecter un profil à une application.

Dans les faits, nous avons un utilitaire simple à prendre en main qui propose l’essentiel afin de s’approprier sa souris. Malgré tout, on aurait aimé une gestion des profil par application ou encore une gestion du RGB plus poussée par exemple.

Contenu en rapport

Page: 1 2 3 4 5

Voir commentaires

Partager
Publié par
NHU9B

Publications récentes

Keep Cool & Stay Connected

Vous l'avez sans doute remarqué mais Overclocking.com à ouvert son Shop. Alors évidemment, c'est un…

28 juillet 2020

Le Core i9-10850K est officiel

On en parlait depuis un petit moment, le Core i9-10850K est maintenant officiel avec un…

27 juillet 2020

Intel : plus de 5 Ghz et +10% d’IPC pour Rocket Lake ?

Il y a un moment, nous vous parlions d'une hausse potentielle de 22 à 25%…

27 juillet 2020

Intel Tiger Lake : un vrai bond en avant ?

Malgré d'excellents résultats économiques, ce n'est pas la fête pour Intel sur le terrain médiatique.…

27 juillet 2020

Pourquoi les Ryzen n’ont pas de gros GPU sur les portables ?

Depuis la sortie des Ryzen sur plateforme « mobile », l'arrivée d'AMD semble avoir bousculé…

27 juillet 2020

Test – Comparatif de waterblocks pour le socket LGA-20xx

Nous savons que plusieurs d'entre vous l'attendait impatiemment, mais ce test a pris un peu…

27 juillet 2020