Test : Acer Predator Helios 300

0

Performances synthétiques

Performance synthétique

Le processeur utilisé est un Intel Core i7 12700H, visant les hautes performances avec les gammes HK et HX.

Ce CPU dispose donc de 6 cœurs Performance et 8 cœurs Efficient avec 20 Threads. Côté fréquences, il boost à 4,7 GHz sur les P cœurs et 3,5 GHz sur les E cœurs. Le PL1 est de 45W avec un PL2 à 115W.

Sur cinebench R20, le 12700H obtient un score de 7063 points en multi cœurs et de 692 points en mono cœurs. Avec la version R23, nous sommes sur 18550 points en multi cœurs et 1741 points en mono cœurs.

Dans Geekbench 5, le processeur monte à 1795 points en mono cœurs et 12464 points en multi cœurs.

Sur 3Dmark CPU, nous sommes sur du 975 points en mono cœurs et 8299 en multi cœurs.

Niveau RAM et latence, la DDR5-4800 en gear 2 et dual channel monte à plus de 104,3 ns. Les débits proposés sont d’environ 50 Go/s pour l’écriture, la lecture et 45 Go/s en copie.

Les latences mémoires sur ordinateurs sont généralement très élevées, le Predator n’échappe pas à la règle avec plus de 104,3 ns, cependant les performances sont au rendez-vous grâce au refroidissement permettant de tirer le meilleur de ce processeur.

Sur Fire Strike Ultra et Fire Strike Extreme, la 3070 Ti affiche un TGP de 115W (150W max) avec un score respectivement de 7575 points et de 14062 points en FS score, et de 7420 et 14530 en graphics score.

Ensuite, Time Spy Extreme et Time Spy avec 5765 et 11848 points en TS score, 5675 et 11589 points en graphics score.

Comme pour la partie CPU où le laptop se situe parmi les meilleures performances, le GPU est situé lui aussi dans le haut du panier concernant les 3070 Ti.

Pour aller plus loin :
[UNBOXING] MSI RTX 4090 Suprim Liquid X
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires