Overclocking i7-10700K sur la MSI MEG Z490 ACE

2
8917

Début des hostilités en overclocking :

Protocole :

Overclocking du i7-10700KComme à mon habitude, je vais débuter les tests en choisissant, via le BIOS, une fréquence de départ appliquée sur les 8 cœurs. J’ai opté pour une fréquence de 5000 MHz avec un coefficient multiplicateur de 50, un BCLK de 100 et une tension de 1.15 volt.
L’idée est ensuite, dans l’OS, de tester la stabilité sur plusieurs run de Cinebench R15.
Si c’est stable, j’augmente la fréquence d’un palier de 100 MHz tout en revérifiant la stabilité. Si le benchmark crashe, j’augmente la tension par palier de 0.05 volt afin de retrouver une stabilité permettant d’exécuter le benchmark. L’objectif est de se faire « rapidement » une idée de la fréquence max benchable.

Pour de l’overclocking H24, il faudra bien sûr prendre plus de temps pour affiner la tension afin de lui fournir le minimum nécessaire pour être stable sur toutes les applications que vous utilisez au quotidien. C’est ce que nous ferons dans un deuxième temps.

Paramètre du bios et de l’OS :

Voici les captures vous indiquant les différents paramètres que j’ai modifié au sein du bios afin de booter à 5000 MHz (5 GHz) à 1.15 volt. Le coefficient de la fréquence Ring a lui été aussi changé et placé sur 45.

Dans mon OS, je vais modifier les paramètres d’alimentation afin de passer d’un mode « utilisation normale » à « performances élevées ».

Le « vdroop », qu’est-ce que c’est ?

La MSI MEG Z490 ACE dispose de points de tension directement intégrés sur le PCB. C’est une excellente chose puisque cela va me permettre de me faire une idée du « vdroop ». Le vdroop, c’est la différence qu’il y a entre la tension lorsque le processeur est au repos et lorsqu’il est sollicité. Par exemple, si j’opte pour une tension de 1.20 volt, celle-ci va peut-être diminuer à 1.15 volt lorsque le processeur sera sollicité. Il s’agit de quelque chose de normal mais qu’il est possible de réduire afin d’avoir un vdroop quasiment nul. L’idée est de faciliter les tests en overclocking en conservant une tension continue. Il est possible de régler cette option dans OC –> DigitALL Power –> CPU Loadline Calibration Control.

Dans notre cas de figure, j’ai opté pour 1.15 volt dans le bios. Une fois sous OS, le multimètre m’indique lui 1.12 volt lorsque le processeur est au repos. Une fois sollicité, lors d’un benchmark par exemple, la tension reste à 1.12 volt.
Je n’ai donc pas de vdroop mais je devrais tenir compte de cette différence de 0.3 volt entre la valeur choisie et la valeur relevée au multimètre.

C’est parti pour les 5 GHz :

Petite vérification dans CPU-Z afin de vérifier que nos paramètres ont bien été appliqués. Une fréquence de 5000 MHz représente un gain de 300 MHz par rapport aux processeurs à sa fréquence par défaut, ce qui en soit, est déjà un overclocking bien sympathique.

CPU-z 10700K à 5000 MHz

Cinebench R15 à 5.0 et 5.1 GHz est passé sans souci avec mes réglages. Par contre, à 5200 MHz, le logiciel freeze et je dois rebooter la carte mère. Je suis donc face à une instabilité et je vais donc devoir augmenter la tension.
Une fois revenu dans l’OS, afin de continuer mon overclocking, je re-choisis un coefficient de 52 mais j’augmente la tension de 0.05 volt. Je vais donc passer de 1.15 à 1.20 volt mais aussi ajouter les 0.3 volt d’écart que nous avions remarqué au multimètre. J’aurai ainsi au niveau du logiciel MSI 1.23 volt mais réellement au multimètre 1.20 volt !

Relevé des tensions sur la MSI MEG Z490 ACE

Pour modifier le coefficient multiplicateur ainsi que la tension du processeur, je vais utiliser le logiciel MSI Dragon Power que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus. Voici au final, les résultats que j’ai obtenu avec ce i7-10700K sur cette MSI MEG Z490 ACE.

Tableau overclocking 10700K MSI Z490 ACE

Malgré une hausse de la tension supplémentaire, je n’ai pu réussir aucun Cinebench R15 à 5450 ou 5500 MHz. La limite sous watercooling se trouve donc aux alentours de 5.4 GHz.
La fréquence intéressante à tenter de conserver pour de l’H24 est 5.2 GHz. Nous allons donc vérifier la stabilité afin d’obtenir un overclocking parfaitement stable

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jack
Jack
12 juin 2020 23 h 13 min

Bonsoir, merci de l’article, joli test, juste dommage de la fin….
 
Dire que le 10700k est une meilleur alternative au 9900k ne l’es pas vu les tarifs des carte mères de la gen 10 , et 120euro d’écart n’y suffit visiblement pas vu le quasi doublement des prix de celle-ci suivant la gamme visée….
 
Pour info la MSI MEG Z390 ACE se vend à un prix moyen de 275euro depuis sa sortie.
 
L’augmentation tarifaire est de 200euro pour la gen 10 !!!
 
 

Last edited 3 mois il y a by Devilmana